Centigraphe Sport F.P. Journe : le premier modèle de la LineSport… Tout en aluminium


François-Paul Journe, le célèbre horloger français, vient de dévoiler sa toute première création véritablement sportive : le Centigraphe Sport. Une montre qui ne renie en rien l’héritage horloger cher à la manufacture, mais qui prend ici une tournure résolument sportive. Un chronographe mécanique de 42 mm de diamètre réalisé, et c’est une première mondiale, entièrement en alliage d’aluminium : boîtier, bracelet et mouvement. Détails.


Centigraphe Sport F.P. Journe
Pour sa nouvelle collection F.P.Journe Sport, F.P.Journe a choisi le Centigraphe pour incarner ce tout premier modèle.

Il s’agit là d’une collection totalement inédite de montres d’une légèreté incroyable, pensée et conçue spécialement pour une activité sportive de haut niveau, et qui déclinera des modèles à remontage manuel aussi bien qu’à remontage automatique.

Cette nouvelle gamme a été inspirée par un grand collectionneur, admirateur de montres F.P.Journe, qui s’est engagé dans la compétition de marathon et triathlon et désirait une montre sport légère, mais avec un mouvement de haute horlogerie authentique.

Dans cet esprit, le Centigraphe Souverain avec sa mesure du 100ème de seconde semblait être la montre idéale pour une activité sportive… où chaque seconde compte !

Comme dans tout ce qu’il entreprend, ce collectionneur va au-delà de ses ambitions et s’investi avec une détermination absolue pour atteindre son but. Pour exceller dans ces nouvelles disciplines, il a diamétralement changé son mode de vie. De grand épicurien, il est passé maître de la diététique et a réussi à perdre un poids prodigieux en un temps record, tout en maintenant une santé parfaite.

F.P.Journe a voulu rendre hommage à l’achèvement physique et mental de cet homme d’affaires hors du commun, tout comme lui parti de rien, pour devenir ce sportif extrême, en sacrifiant également, tout à sa passion.

Centigraphe Sport F.P. Journe

L’horloger français a effectué de longues recherches pour trouver un matériau ultra léger et résistant, afin d’accueillir ses calibres d’exception, tout en conservant les propriétés de haute horlogerie qui habitent son quotidien.

Le Centigraphe Sport présente ainsi le premier mouvement F.P.Journe en alliage d’aluminium, avec un boîtier et bracelet également en aluminium, dans une recherche de confort parfait et d’une extrême légèreté puisque la montre dans sa totalité ne pèse que… 55 grammes ! (la Richard Mille de Nadal pèse 19 grammes, mais son bracelet n’est pas en métal).

Le passage de l’or rose 18 ct. -utilisé pour tous les mouvements F.P.Journe– à l’aluminium ne fut pas chose facile pour des raisons techniques évidentes. F.P.Journe a poussé ses recherches encore plus loin dans une quête esthétique pour parfaire un contraste de couleurs approprié. Il a mis au point des techniques de traitements spéciaux afin de rendre l’aluminium inrayable et lui donner les propriétés anticorrosives et antiallergiques indispensables.

Des inserts en caoutchouc sont fixés par un procédé inédit aux extrémités de chaque maillon du bracelet, sur les côtés du boîtier, et sur la couronne en titane afin de protéger efficacement la montre des chocs, à l’instar des pare-chocs des automobiles anciennes.

La boucle déployante en aluminium, griffée de la signature F.P.Journe est également recouverte d’un revêtement caoutchouc. Elle offre de surcroît un système de réglage permettant de l’adapter d’une demi taille de maillon (env. 4 mm).

Alors que cette nouvelle collection Sport inédite n’était pas encore été présentée ni au public ni à la presse, François-Paul Journe a offert le premier Centigraphe Sport portant le numéro 001 en faveur d’une action de charité pour les victimes du tremblement de terre et du tsunami au Japon….

A noter que le Centigraphe Sport sera disponible à partir du mois de septembre 2012 exclusivement dans les Boutiques F.P.Journe de Paris, New York, Genève, Pékin et Hong Kong.

Le Centigraphe Sport

Centigraphe Sport F.P. Journe
Le mouvement mécanique à remontage manuel du Centigraphe affiche les temps écoulés allant du 100e de seconde à 10 minutes, visibles sur 3 cadrans, chacun avec une échelle de temps affichée en rouge.

Les indications
L’aiguille des 100ème de seconde fait un tour de cadran en une seconde sur une échelle de centièmes de seconde. Sur le cadran à deux heures, l’aiguille fait son parcours en 20 secondes sur une échelle divisée en secondes. Sur le troisième cadran à 6 heures, l’aiguille tourne en 10 minutes.

Activation ergonomique du chronographe - brevetée
Le chronographe est mis en marche, stoppé et remis à zéro par une bascule à 2 heures sur la carrure, au lieu des boutons classiques de chaque coté de la couronne. Cette solution ergonomique réellement adaptée à la montre bracelet est brevetée.

Mécanisme chronographe - breveté
Un deuxième brevet est accordé pour la configuration ingénieuse du mécanisme qui sert à isoler la fonction chronographe du mouvement. Ainsi le chronographe n’a aucun effet sur l’amplitude du balancier. Les aiguilles du compteur de 100ème, 20 secondes, ainsi que celui de 10 minutes sont entraînés par deux trains de rouage différents, eux-mêmes entraînés par le centre du ressort moteur (Breveté). Un autre rouage séparé, aussi mené par l’arbre du barillet, entraîne l’aiguille de 10 minutes.

Compteur de 100ème de seconde
L’aiguille de 100ème de seconde, réglée par l’échappement du mouvement, fait un tour de cadran par seconde. Une roue solidaire avec la roue d’échappement (4ème roue) du rouage horaire laisse échapper l’axe qui porte l’aiguille. Les secondes sont ainsi libérées par le rouage horaire partant du barillet et mues par la force du rouage du chronographe transmise depuis l’arbre du barillet.Un aspect insolite des 100ème de seconde est de pouvoir les stopper à n’importe quel moment de leur parcours, même entre deux divisions du centième de seconde, permettant ainsi une lecture fractionnelle. Cela est rendu possible par le débrayage vertical de l’axe de 100ème de celui de l’échappement, venant en appui sur la face du tigeron et faisant office de frein.

Retour à zéro
Les axes de l’aiguille des 20 secondes et de celle des 10 minutes retournent à zéro à l’aide des leviers marteaux agissant sur des colimaçons, tandis que l’aiguille des secondes est arrêtée à zéro par un bec saillant de son axe rencontrant un levier, bloquant ainsi le rouage de chronographe.

Remontoir auxiliaire et réserve de marche
Le barillet est doté d’un système de remontoir auxiliaire (maintaining power) pour assurer que la force motrice ne soit pas interrompue par le remontage. La réserve de marche du ressort moteur est d’au moins 100 heures, et 24 heures avec le chronographe en marche.

Spécificités techniques du Centigraphe Sport F.P. Journe

Centigraphe Sport F.P. Journe : le premier modèle de la LineSport… Tout en aluminium
Mouvement Calibre 1506 remontage manuel
Mouvement en alliage d’Aluminium
Diamètre total : 34.40 mm
Diamètre encageage : 34.00 mm
Hauteur hors tout : 5.60 mm
Hauteur axe de tige : 2.69 mm
Hauteur sur aiguilles : 1.45 mm
Diamètre filetage tige : S1.20 mm

Balancier libre à 4 masselottes
Spiral Anachron
Porte-piton mobile
Piton GE goupillé
Virolage traditionnel goupillé
Fréquence : 21,600 Alt/h, (3Hz)
Inertie : 10.10 mg/cm2
Angle de levée : 52°
Amplitude : 0 h à plat : > 320°
24 h à plat : > 280°
Echappement Echappement linéaire, à Ancre en ligne, 15 dents

Affichage Heures et minutes au centre
Compteur 1 seconde à 10 h.
Compteur 20 secondes à 2 h.
Compteur 10 minutes à 6 h.
Chronographe Rouage de chronographe entraîné par le même barillet que le rouage de temps.
Chronographe au 100ème de seconde

Autonomie du Système Horaire
100 heures sans chronographe
24 heures avec chronographe

Décoration
Côtes circulaires sur ponts
Perlage sur platine
Têtes de vis polies, fente anglée
Goupille à bouts bombés polis
Pièces acier anglées polies, surfaces traits tirés

Boîte alliage d’aluminium avec inserts caoutchouc
Diamètre : 42.00mm
Hauteur totale boîte : 11.60mm
Cadran alliage d’aluminium et saphir transparent
Couronne titane caoutchouté
Bracelet alliages d’aluminium avec inserts caoutchouc
Boucle déployante alliages d’aluminium réglable avec revêtement caoutchouc
Couronne et Poussoirs à Bascule
Commande chronographe par Poussoir à bascule (interrupteur)
Poussoir de chronographe pour Marche / Arrêt et remise à zéro
Position 0 (poussé) : sans effet
Position 1 : remontage
Position 2 : mise à l’heure

Nombre de pièces
Mouvement sans cadran 284
Avec boîte sur bracelet 561
Rubis 50
Caoutchouc 72

Poids
Poids total : 55 g
Mouvement seul 12 g
Glaces saphir 7 g

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Février 2012 | Lu 2145 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques