Christophe Claret : jackpot pour la Baccara


Faites vos jeux, rien ne va plus… Voici la montre idéale à porter à Las Vegas ou Macao. Imaginée par l’horloger lyonnais –travaillant en Suisse- la Baccara est un garde-temps ludique, hors-norme et… hors de prix. Cette pièce d’exception (45 mm) sera disponible en différentes versions, chacune réalisée en une série limitée de neuf exemplaires. Outre l’heure et les minutes, cette nouveauté permet surtout de jouer au baccara, à la roulette ou aux dés !


Christophe Claret Baccara
Plus que jamais fasciné par l’univers des jeux de hasard (pas ceux de la française des jeux, ceux des casinos), Christophe Claret présente cette année la Baccara.

« Cette montre dotée d’un mouvement exclusif qui a demandé plus d’un an de développement » souligne le communiqué de la marque...

Normal, il s’agit d’un véritable casino mécanique et miniature à porter au poignet ! Il réunit trois jeux : le baccara, la roulette et les dés. Le tout avec effets sensitifs et sonores. De plus, cette montre dévoile sur sa glace saphir un idéogramme chinois mystérieux qui n’apparaît que lorsqu’on souffle sur la montre !

Au même titre que la DualTow, l’Adagio et la 21 Blackjack, la Baccara est représentative des montres créatives, ludiques et –pour le moins- non conventionnelles qui sont développées et produites au sein de la manufacture Claret du Locle.

La Baccara s’inspire librement de l’univers des jeux de hasard, qui fascine depuis toujours Christophe Claret : « Je ne suis pas joueur moi-même, mais j’adore observer le comportement des joueurs dans les casinos. J’ai eu l’occasion de visiter récemment les coulisses de l’un d’entre eux, à Macao, en compagnie de son directeur. Cette découverte a été riche d’enseignements », raconte l’horloger.

Christophe Claret : jackpot pour la Baccara
Le baccara

Les cartes du baccara apparaissent comme par magie sur le cadran. Dans sa partie inférieure, celles du joueur sont distribuées dans trois petits guichets rhodiés ou en or rose, selon la version. Celles de la banque sont disposées dans la partie supérieure. Pour mélanger les cartes, le joueur actionne un bouton-poussoir placé à 9h, qui arme un ressort, lequel fait ensuite tourner simultanément les disques en or sur lesquels elles sont imprimées.

A 8h, le bouton-poussoir permet de distribuer les cartes au joueur. Enfin, à 10h, un troisième bouton-poussoir organise la distribution à la banque. A chaque ouverture de volet, de la part du joueur comme de la banque, une sonnerie retentit. Le marteau et le timbre cathédrale du mécanisme de sonnerie sont visibles dans une ouverture pratiquée dans la carrure à 2h.

La complexité du mouvement Christophe Claret rend donc possible une authentique partie de baccara. Comme la banque et le joueur disposent chacun de 252 combinaisons de cartes différentes, il existe au total très exactement 63.504 possibilités de jeux. Plus précisément : le joueur et la banque ne tirant pas forcément de troisième carte, il y a 24.774 possibilités différentes de jeu. Statistiquement, le joueur a 29.731 chances de gagner (46,82%), la banque 28.039 (44,15%). Il y a 5.734 chances de voir une égalité entre le joueur et la banque (9,03%).

Les dés

Prenons les dés maintenant, avec lesquels on peut jouer au crasp. Ils sont au nombre de deux, mesurent 1,5 mm de côté et sont logés dans une cage placée à 4h, visible grâce à une petite fenêtre ouverte dans la carrure de la montre.

La roulette

Elle, figure sur le dos du garde-temps. C’est la masse oscillante, visible à travers le fond saphir traité antireflets, qui joue le rôle de plateau. Une flèche indique le numéro gagnant. Enfin, chaque client a la possibilité de faire inscrire son chiffre fétiche, ou « Lucky Number », en face d’une émeraude sertie.

Trois jeux de casinos réunis dans une montre bracelet, c’est le tour de force réalisé par Christophe Claret et ses équipes, qui innovent une nouvelle fois dans le cercle très fermé des manufactures de Haute Horlogerie ! Rien n’a été laissé au hasard dans le développement du mouvement qui tient compte des règles extrêmement compliquées du baccara. Il en va de même pour tout ce qui a trait à l’habillage de la montre. Au sein de la manufacture du Locle, la quête de la perfection concerne l’ensemble des éléments, du choix des matériaux jusqu’à la terminaison du plus infime des composants.

Pour protéger et mettre en valeur le calibre exclusif de la Baccara, le boîtier a été soigné dans les moindres détails. Il existe en trois exécutions différentes, chacune de 45 mm de diamètre : or gris/titane grade 5 noirci PVD, or rose/titane grade 5 noirci PVD et platine/titane grade 5 noirci PVD.

Côté cadran, outre les deux groupes de trois guichets dans lesquels apparaissent les cartes, c’est le dragon, ou le tigre, en ombre chinoise qui retient l’attention. Découpé au laser dans une plaque de jade ou de titane noir, il apparaît à la fois comme le protecteur du calibre de la Baccara et celui du possesseur de la montre, à qui il porte chance.

La portée symbolique de la Baccara ne s’arrête pas à cet élément. Il reste un dernier détail, nimbé de mystère, qui n’est pas visible à l’œil nu. En effet, sur le verre saphir, l’idéogramme chinois de la chance ne se révèle que lorsqu’on souffle sur la montre. La buée le fait alors apparaître comme par magie durant quelques secondes. Un petit rituel que ne manqueront pas, non seulement les joueurs superstitieux avant d’entamer leur partie de baccara, mais tous ceux qui veulent commencer leur journée sous les meilleurs auspices.

Techniquement, cet idéogramme furtif est obtenu grâce à un procédé de métallisation de la glace saphir, développé spécialement pour la marque Christophe Claret. Quant à son idée, elle est venue au maître horloger précisément lors de son voyage à Macao : « En visitant ce casino, je me suis rendu compte que la plupart des joueurs sont superstitieux. Ils se livrent à toutes sortes de mimiques, ils manipulent des gris-gris, détruisent plusieurs jeux de cartes avant de commencer une partie. Quand on observe ça, c’est vraiment incroyable. Et en plus, sans que personne ne sache vraiment pourquoi, ils ont tendance à tous se regrouper autour de certaines tables de jeu, délaissant les autres. Comme si certaines d’entre elles étaient censées leur porter chance et pas les autres. La chance, tout le monde compte sur la chance! C’est cela que j’ai voulu symboliser dans cet idéogramme », conclut Christophe Claret.

Spécificités techniques de la Baccara de Christophe Claret

Christophe Claret : jackpot pour la Baccara
Mouvement mécanique automatique
Calibre : BCR09
Composants : 538
Rubis : 40
6 doubles roulements à bille en céramique
Double barillet
4 Hz, 28’800 Alt/h

Réserve de marche : 72 heures environ

Fonctions : heure, minute et 3 jeux (baccara avec sonnerie, jeu de roulette et jeu de dés)

Boîtier or gris et titane grade 5 noirci PVD
Index de la lunette laqués noirs
Diamètre : 45 mm
Deux fenêtres latérales, l’une dévoilant le marteau de sonnerie avec son timbre et l’autre deux dés

Etanchéité : 3 ATM (30m)

Cadran en titane et saphir fumé avec plaque décorée d’un dragon
Aiguilles en PVD noir et saphir rouge indiquant les heures et les minutes
Recto avec 3 guichets pour la banque et 3 guichets pour le joueur
Verso : roulette en 3D en rotation avec la masse oscillante de la montre

Bracelet alligator noir pourvu d’un système de fixation à deux vis qui évite de blesser le boîtier lors du changement du bracelet

Autres versions
- Boîtier en or gris et titane grade 5 noirci PVD avec plaque en jade décorée d’un dragon, aiguilles en PVD noir et spinelle noire ou en céramique noire indiquant les heures et les minutes
- Boîtier en or gris et titane grade 5 noirci PVD avec plaque décorée d’un tigre, aiguilles en PVD noir et rubis rouge indiquant les heures et les minutes
- Boîtier en or rose-5N et titane grade 5 noirci PVD avec plaque décorée d’un dragon, aiguilles en PVD noir et saphir orange indiquant les heures et les minutes
- Boîtier en or rose-5N et titane grade 5 noirci PVD avec plaque en jade décorée d’un dragon, aiguilles en PVD noir et spinelle noire ou en céramique noire indiquant les heures et les minutes
- Boîtier en or rose-5N et titane grade 5 noirci PVD avec plaque décorée d’un tigre, aiguilles en PVD noir et saphir orange indiquant les heures et les minutes
- Boîtier en platine et titane grade 5 noirci PVD avec plaque décorée d’un dragon, aiguilles en PVD noir et rubis rouge indiquant les heures et les minutes
- Boîtier en platine et titane grade 5 noirci PVD avec plaque décorée d’un tigre, aiguilles en PVD noir et rubis rouge indiquant les heures et les minutes

Edition limitée : chaque exécution est limitée à 9 pièces

Prix public : entre 194.000 et 240.000 francs suisses hors taxe selon les versions.

Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Février 2012 | Lu 1786 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques