Corum Admiral's Cup Legend 47 Worldtimer : voyageurs du monde

Pas étonnant qu’une Admiral’s Cup, montre de marin, deviennent une grande voyageuse. C’est en tout cas ce que propose cette année Corum qui a dévoilé à l’occasion de la Baselworld 2016, une Admiral’s Cup Legend 47 Worldtimer qui indique les heures du monde (double fuseau horaire plus exactement) grâce à un ingénieux mécanisme. Deux versions disponibles titane ou titane et or rose.


Si vous avez le sentiment que cette montre vous rappelle quelque chose, comme un « air de déjà-vu » -chez Porsche Design par exemple-, c’est normal. En effet, cette Corum embarque dans son boitier de 47 mm un beau calibre Eterna qui était utilisé précédemment par Porsche Design. Mais aujourd’hui, synergie groupe oblige, Corum profite des mouvements Eterna pour certains de ces modèles.  
 
C’est le cas de cette Admiral's Cup Legend 47 Worldtimer, la sportive désormais voyageuse de chez Corum. Cette pièce est dotée d’un imposant boitier de 47 mm de diamètre et 17 mm d’épaisseur (étanche 100 mètres) qui tombe plutôt bien sur le poignet malgré sa taille, disponible en titane ou titane et or rose. Naturellement, dans les deux cas, on retrouve la fameuse lunette dodécagonale propre à ce garde-temps né en 1960.  
 
Côté cadran, la version titane arbore un « visage » laqué noir mat tandis que la version bicolore s’affiche en saphir fumé. Dans les deux cas, de larges aiguilles luminescentes donnent l’heure, agrémentées d’une trotteuse centrale et des fameux fanions marins qui ont fait la réputation de cette montre.

Le fond ouvert du boîtier est équipé d’un verre en saphir fumé sur lequel sont gravés les noms de villes des 24 fuseaux horaires ainsi que leur abréviation. Il permet d’admirer le calibre CO637 (module dual time sur ETA Valgranges A 07 111), ses ponts évoquant un dodécagone et sa masse oscillante ajourée. Battant à une fréquence de 28'800 alternances par heure, pour une réserve de marche de 48 heures, ce mouvement automatique propose les fonctions heures, minutes, secondes, second fuseau horaire et indication des villes.
 
Les trois aiguilles au centre du cadran indiquent l’heure du fuseau horaire dans lequel on se trouve. Et sur des disques tournant sous le cadran, le mouvement affiche dans deux guichets différents, un lieu de référence (3h) et l’heure correspondant à ce fuseau horaire (9h). Naturellement, le second fuseau horaire tourne de manière synchronisée avec l’heure principale de la montre. Il ne fonctionne que pour les heures pleines. 

Pour modifier le réglage du lieu de référence, il suffit de presser sur le poussoir intégré dans la couronne, placée à deux heures. Instantanément, l’heure de la deuxième zone horaire se transfère sur les aiguilles. Durant le changement de fuseau horaire, le mouvement continue de fonctionner sans interruption. Ainsi, aucune seconde de la mise à l’heure d’origine n’est perdue.  

La couronne placée à quatre heures sert au réglage des aiguilles des minutes et des heures au centre. Elle permet également le remontage de la montre. La structure décorative des couronnes n'est pas qu’esthétique, elle permet également une meilleure manipulation.

Un bracelet en caoutchouc noir vulcanisé muni d’une boucle déployante à trois lames parachève l’élégance technique et racée de ces deux modèles aux accents d’aventure et d’évasion. 


Montres-de-luxe.com | Publié le 23 Mars 2016 | Lu 2771 fois