Corum Golden Bridge Dragon & Phoenix

Naturellement ce genre de montres ne vise pas le marché français. Elles sont néanmoins intéressantes à étudier pour la qualité du travail et le savoir-faire que les artisans doivent déployer pour créer ces garde-temps où l’artisanat rejoint l’art… Découvrons donc cette Corum Golden Bridge Dragon & Phoenix en or rose avec calibre baguette à remontage manuel.


La Golden Bridge est l’un des piliers de chez Corum. Une montre qui se reconnait au premier coup d’œil grâce à sa forme tonneau allongée et à son incontournable calibre baguette qui laisse de chaque côté de ce garde-temps de la place pour que les artisans puissent s’exprimer…
 
C’est d’ailleurs ce qu’ils font ici de fort belle manière. Certes, le sujet est résolument asiatique, voire même très chinois puisqu’on y retrouve le dragon, créature mythique symbolisant la vie et la puissance, et le phœnix, oiseau légendaire, symbole de bon augure. Tous les deux, réunis autour du mouvement baguette linéaire exclusif à Corum !  
 
Créature fantastique vénérée depuis des temps immémoriaux, le dragon nourrit l’imaginaire collectif de nombre de civilisations. Impérial (si vous regardez bien, il est doté de cinq doigts) et majestueux, il est souvent représenté comme le gardien d’un fabuleux trésor. Associé au Phœnix, appelé communément le « roi des oiseaux », ils symbolisent ensemble le Yang et le Yin de la cosmologie chinoise, gages de vitalité, de splendeur et de succès. Bref, une montre qui devrait porter chance à son détenteur !
 
Tous deux sont réunis autour du calibre CO 113 à remontage manuel. Le couple enlace littéralement le mouvement baguette. Construit sur un axe vertical, il est prolongé par la couronne à 6h, parfaitement alignée. Ce mouvement (40h de réserve de marche) bat à la fréquence de 4 Hz (28'800 alternances/heure), tout en étant équipé d’un balancier à inertie variable. Il est doté d’une platine et de ponts en or rouge, avec un pont supérieur arborant la signature de Corum gravée à la main.  

Pour donner vie au dragon et au phœnix, de l’or rouge a d’abord été coulé dans un moule pour ébaucher les contours de deux silhouettes brutes. Puis le travail de gravure a commencé. Jouant de l’épaisseur irrégulière de la plaque d’or, l’artisan a patiemment sculpté la matière à coups de burin portés avec une précision extrême, jusqu’à faire naître de saisissants effets tridimensionnels.
 
Au terme de plus de deux semaines d’un extraordinaire travail entièrement réalisé à la main, toute la magie peut enfin opérer. Les minuscules écailles toutes en relief qui parcourent le dragon, se reflètent dans le contour des plumes du phœnix.
 
Ce corps à corps s’intègre dans un boîtier de forme tonneau (34x51 mm / étanche 30 m) façonné dans l’or rouge 5N 18kt. Il est muni de quatre verres saphir –glace, fond et flancs de la carrure– qui viennent renforcer l’aspect tridimensionnel des deux animaux mythiques. A noter que cette Corum se décline également en une version joaillière, où l’or rouge de la carrure est paré de 396 diamants ronds (~ 4.15 carats). Les aiguilles se colorent quant à elle en anthracite. 



Montres-de-luxe.com | Publié le 18 Décembre 2015 | Lu 808 fois