Corum : avec DKSH, le soleil se lève à l’est...

Conclu le 23 juillet 2008, le nouveau partenariat entre DKSH et Corum scelle l’alliance entre un acteur historique de la distribution de montres de luxe au Japon et une prestigieuse maison horlogère suisse. Rappelons que Corum souhaite dès à présent renforcer sa notoriété et son image dans au « pays du soleil levant » et capitaliser son fort potentiel sur ce marché très prometteur.


Corum : avec DKSH, le soleil se lève à l’est...
Le 23 juillet 2008, à La Chaux-de-Fonds ; au coeur même de l’industrie horlogère suisse, à 1.044 mètres d’altitude M. Antonio Calce, directeur général de Corum et le Dr. Marcel Braun, vice-président du segment « Luxury & Lifestyle » de DKSH signent un contrat de distribution exclusif entre leurs deux sociétés.

Quatre mois plus tard, le 5 décembre 2008, à Tokyo, les deux partenaires accueillent plus de 150 détaillants et journalistes pour célébrer de concert le renouveau de la marque.

Antonio Calce en profite alors pour retracer la fabuleuse aventure de Corum, son repositionnement global et la renaissance d’une collection issue de son patrimoine génétique originel.

Rappelons que l’année 2008 a permis à la marque horlogère suisse de sceller cet étroit partenariat qui devrait contribuer au renforcement de sa nouvelle image. Dans ce contexte, 2009 devrait être l’année de l’ouverture et de la conquête du marché japonais.

De son côté, fondée en 1865, la société DKSH, présente au Japon depuis plus de 140 ans, peut se targuer de nombreuses et remarquables collaborations qui la placent aujourd’hui comme la meilleure société de « Market Expansion Services » notamment sur le continent asiatique. Le groupe soutient les entreprises et les marques qui souhaitent développer leur présence ou leurs relations avec l’Asie en leur proposant l’ensemble du savoir-faire requis, de l’expertise et de la connaissance du tissu économique aux opérations de logistique.

A l’instar de Corum, le groupe DKSH demeure une société familiale. Acteur essentiel sur le marché japonais des biens de luxe, DKSH a signé un accord aux termes duquel il assure la représentation de Corum au Japon en devenant le distributeur exclusif de la marque dans le pays.

« Pour Corum, souligne Antonio Calce directeur général de la marque, ce partenariat correspond à la reconnaissance d’un pair, qui nous confirme que le chemin sur lequel nous nous sommes engagés, les changements intervenus dans la structure de la société ainsi que le repositionnement de la marque ont atteint leurs objectifs. C’est grâce au lancement de plusieurs modèles emblématiques, illustrant notre savoir-faire dans le domaine de la Haute Horlogerie, que notre légitimité horlogère nous a été restituée. KSH est un acteur majeur disposant d’une autorité incontestable liée tant à sa crédibilité qu’à sa remarquable histoire. Au cours des années, DKSH a permis à des sociétés de premier plan d’entrer sur le marché japonais, d’y étendre leur position et ce en permettant à ces marques de bénéficier de la confiance accordée à DKSH sur ce marché clé. La force d’un tel groupe suscite le respect et, à cet égard, je suis particulièrement sensible aux personnes qui sont à l’origine de telles réussites ».

Depuis sa création en 1955, le siège de la marque Corum est situé en Suisse, à La Chaux-de-Fonds, le coeur de l’industrie horlogère. Comptant au total quelque 150 références, les collections trouvent leurs racines dans l’histoire de la marque qui repose sur quatre piliers (Admiral’s Cup, Romvlvs, Golden Bridge et Artisans). La collection Corum comprend des modèles dont les prix varient entre 5.000 et un million de francs suisses. Essentiellement réalisés en métaux précieux, les garde-temps rendent hommage aux complications horlogères. Elément important du plan d’expansion de la marque, le marché japonais est considéré comme prioritaire pour Corum qui souhaite y renforcer considérablement sa notoriété et ses ventes.

Montres-de-luxe.com | Publié le 9 Décembre 2008 | Lu 2053 fois