Coupe du Monde : Hublot Big Bang Unico Chrono Bi-rétrograde… la Soccer Bang


Pour la Coupe du Monde de football 2014 qui se tiendra cet été au Brésil, Hublot, chronométreur et montre officielle de l’évènement vient de dévoiler à Tokyo (Japon) un chrono qui a été pensé spécifiquement pour répondre aux besoins des arbitres. En effet, cette Big Bang Unico Chrono Bi-rétrograde (45 mm, calibre « in house » de 385 composants) focalise sur l’affichage du décompte des 45 minutes plus que sur la lecture de l’heure, plus secondaire pour ce garde-temps de professionnels.


Hublot Big Bang Unico Chrono Bi-rétrograde
L’idée de départ des ingénieurs et des horlogers de Hublot a été de développer un calibre spécifiquement pensé pour le monde du football. Ce qui peut se comprendre, tant la marque est omniprésente dans l’univers du ballon rond… Elle est d’ailleurs chronométreur et montre officielle de la Coupe du Monde de football, mais également de l’Euro et de nombreux clubs de foot (parmi les plus prestigieux) ! Sauf le Barça qui vient de signer avec Maurice Lacroix.
 
A l’issue de dix-huit mois de recherches et développements, le nouveau mouvement manufacture automatique HUB1260 (72 heures de réserve de marche) a pu enfin voir le jour. Il s’agit donc d’un calibre « maison » de type bi-rétrograde avec chrono central de 385 composants dont le brevet est en cours de dépôt… « C’est aussi l’un des seuls mouvements de ce type dans l’industrie horlogère à ce jour » assure la marque dans son communiqué.
 
C’est le calibre manufacture UNICO (propre à Hublot), avec sa roue à colonnes et son double embrayage côté cadran, qui a été choisi pour servir ici de base de développement à ce mouvement, « incarnant ici un exemple très actuel de son extraordinaire flexibilité » soulignent encore les responsables de Hublot.
 
Remarquons que c’est la première fois que l’horloger de Nyon présente une montre à affichage bi-rétrograde (les aiguilles reviennent à leurs points de départ à la vitesse de l’éclair). Comment fonctionne-t-elle ? A l’enclenchement du chronographe, l’aiguille des secondes et l’aiguille des minutes du chrono se déplacent de gauche à droite sur un arc de cercle de 45 minutes (temps d’une mi-temps d’un match de football), une zone de temps additionnel de 15 minutes permettant d’aller jusqu’à 60 minutes pour les prolongations.
 
Deux boutons poussoirs situés de chaque côté de la couronne permettent le START, STOP et le RESET, celui à 2H permettant d’indiquer la période de temps choisie parmi les quatre proposées : première mi-temps, mi-temps, deuxième mi-temps et fin de match (prolongations), indiquées par un guichet au centre à 12h. Autre challenge à relever par les concepteurs du mouvement : l’énergie. En effet, cette construction peu usuelle pour une indication demande une force supplémentaire, car les sauts rapides des aiguilles prélèvent davantage d’énergie au mouvement que des aiguilles traditionnelles.
 
On notera que dans ce modèle, l’affichage traditionnel du temps, bien qu’important et indispensable, occupe une place de « second rang ». C’est la raison pour laquelle un cadran et ses deux aiguilles ont été disposés dans un compteur à 6h. Elles continuent ainsi d’afficher l’écoulement des heures et des minutes tandis que les secondes sont indiquées par un petit compteur en forme de secteur avec une aiguille à trois bras positionné à 9h qui tourne en permanence et permet de vérifier d’un seul coup d’oeil que le mouvement fonctionne bien (c’est d’ailleurs pour la même raison que la trotteuse est indispensable dans une montre de plongée).
 
Le cadran affiche des couleurs dominantes jaune et verte, qui rendent hommage aux couleurs nationales du Brésil, pays hôte de la compétition. L’ensemble est présenté dans un boitier « Big Bang Unico » de 45.5 mm de diamètre, étanche à 100 mètres. La lunette en fibre de carbone est maintenue par les fameuses 6 vis H dont le design en relief permet deux finitions alternant le poli et le mat. La couronne, vissée et surmoulée caoutchouc, arbore elle aussi le fameux H de la vis Hublot. Enfin, les deux boutons poussoirs sont positionnés à 2h et à 4h. On conserve les angles vifs et le système de type « sandwich » de la construction de la boite avec une attache du bracelet optimisé (système « One clic ») qui permet au propriétaire d’alterner au gré de ses envies un large choix de bracelets.
 
Si le nom officiel de ce modèle est Hublot Big Bang Montre Officielle de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014, elle a déjà gagné le surnom de « Soccer Bang ». Ce garde-temps est présenté dans deux versions : la première en King Gold 18K avec lunette en fibre de carbone limitée à seulement 100 exemplaires et la seconde en céramique noire avec également lunette en fibre de carbone ; cette dernière étant limitée à 200 exemplaires numérotés.

Spécificités techniques de la montre Hublot Big Bang Unico Chrono Bi-rétrograde

Pelé et la Soccer Bang
Boitier « Big Bang Unico »
Diamètre 45 mm
King Gold 18K poli et satiné ou céramique noire polie et satinée.
Lunette fibre de carbone avec 6 vis en titane de forme H noyées polies-bloquées
Glace saphir avec traitement antireflets intérieur/extérieur
Lunettes oreille : résine composite noire
Couronne 18K King Gold surmoulée caoutchouc noir avec logo Hublot ou Titane PVD noir surmoulée caoutchouc noir avec logo Hublot
Fond King Gold 18K satiné ou céramique noire satinée
Glace saphir avec traitement antireflets intérieur
 
Cadran noir, mat et satiné
Couleur jaune pour l’affichage rétrograde et aiguille des minutes
Couleur verte pour l’affichage rétrograde et l’aiguille des secondes
 
Mouvement HUB1260
Mouvement Manufacture UNICO à remontage automatique, bi-Retrograde avec chrono central
Composants 385 (44 rubis)
 
Réserve de marche d’environ 72 heures
 
Étanchéité 10 ATM, soit environ 100 mètres
 
Bracelet caoutchouc noir naturel structuré et ligné et boucle déployante en titane PVD noir avec insert en King Gold 18K ou fibre de carbone
 
Référence 412.CQ.1127.RX
Édition limitée à 200 pièces numérotées
Référence 412.OQ.1128.RX – King Gold Carbone
Edition limitée à 100 pièces numérotées

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Mars 2014 | Lu 854 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques