Eterna 1935 Last Edition : une édition « collector » pour les 100 derniers exemplaires


Cessant la fabrication de son célèbre modèle « 1935 », la marque horlogère suisse Eterna lance, pour les 100 derniers exemplaires disponibles, une édition spéciale réservée au marché français baptisée « 1935 Last Edition ». Zoom sur une ultime série qui marque la fin d’une époque.


Eterna 1935 Last Edition
Editée en série limitée, numérotée de 1 à 69 pour le cadran noir et de 70 à 100 pour le cadran argenté, la montre Eterna « 1935 Last Edition » est la réplique exacte du modèle sorti dans les années 30.

Rectangulaire, le boîtier en acier souligne la géométrie du cadran, rythmé par des aiguilles « Dauphine ». Rehaussée d’un bracelet gold en autruche, cette montre révèle un esprit résolument « Art Déco »

Le fond de boîtier, transparent, permet d’admirer les cinq billes du rotor devenues l’emblème de la marque horlogère.

Animée par un mouvement automatique, cette Eterna « 1935 Last Edition » reste, plus que jamais, fidèle à ses aînées. A noter ! Depuis son lancement et jusqu’à ce jour, l’Eterna 1935 a été un best seller en France (moins de 1.500 euros). Pour saluer ces magnifiques performances, Eterna réserve donc cette édition Collector exclusivement au marché français...

Petit rappel : née au siècle dernier, à l’ère des premières heures du remontage automatique, l’Eterna 1935 révolutionna l’art horloger. Elle fut, en effet, la première montre à posséder un mouvement de petite taille avec une seconde centrale. A l’époque où la norme était la petite seconde à 6 heures, cette invention signa un progrès majeur en offrant une vision plus précise du temps.

Eterna 1935 Last Edition : une édition « collector » pour les 100 derniers exemplaires

Spécificités techniques de l’Eterna « 1935 Last Edition »

Eterna 1935 Last Edition : une édition « collector » pour les 100 derniers exemplaires
- Boîtier :
. acier, finition satinée et polie
. fond de boîtier acier à vis serti d’une glace saphir laissant apparaître le mouvement
. étanche à 30 mètres

- Cadran :
. noir ou argenté
. guichet dateur à 6 heures
. glace saphir

- Bracelet :
. cuir autruche

- Mouvement :
. automatique (calibre Eterna 580 sur base ETA 2681)
. dispositif antichoc
. dispositif d’arrêt du balancier pour mise à la seconde exacte
. correction rapide de la date – changement instantané
. antimagnétique

Prix de vente public conseillé : 1.400 euros

Montres-de-luxe.com | Publié le 20 Novembre 2008 | Lu 15895 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques