Franck Muller Aeternitas Mega 4 : une montre, 36 complications


La manufacture horlogère Franck Muller vient de présenter une montre d’exception affichant pas moins de 36 complications (dont 25 sont visibles), 1.483 composants, un calendrier décomptant 1.000 années et un prix de vente fixé à… 2.7 millions de dollars. En tout, cinq ans de recherche et développement pour la montre de tous les superlatifs.


Franck Muller Aeternitas Mega 4 : une montre, 36 complications
« Jamais la maison de Haute Horlogerie n’aura aussi bien porté son nom de « Master of Complications », puisqu’elle pulvérise le nombre de complications jamais enregistrées sur une montre-bracelet » indique le communiqué de la marque en préambule.

Pourtant, le défi était de taille pour les maîtres horlogers de Genthod : comment loger toutes les complications connues à ce jour dans une montre qui soit portable ?

Le calibre Aeternitas aura servi de base à cette montre, associé à la Mega 4 dotée de sa grande et petite sonnerie à carillon Westminster, la seule disponible sur le marché avec un tourbillon visible sur le cadran…

Sans oublier : une répétition minutes, un chronographe monopoussoir à rattrapante, un quantième perpétuel séculaire, une équation du temps ou une lune astronomique qui n’accusera qu’un écart de 6.8 secondes par lunaison, soit environ un jour en 1'000 ans !

Si la première pièce de cette série aussi limitée qu'exceptionnelle a été remise à un collectionneur américain lors d'une cérémonie à Monaco en novembre dernier, les Maîtres Horlogers de Genthod peaufinent déjà une deuxième Aeternitas Mega 4 qui devrait sortir très prochainement des ateliers.

La Mega a été immédiatement intégrée au projet Aeternitas et symbolise l’apothéose du travail réalisé. La base est toujours la même, un Tourbillon automatique ; mais la différence réside dans l’utilisation de deux moteurs. La platine est creusée côté cadran pour y loger le mécanisme de sonnerie.

La Mega se distingue par son mécanisme de grande sonnerie à Carillon Westminster sonnant les heures et les quart-d’heures au passage. En version petite sonnerie, l’heure est supprimée sur les quarts d’heures.

La programmation de la grande et petite sonnerie se fait par simple pression sur un poussoir étanche placé à 10h30 sur la carrure. La fonction également programmable par un poussoir étanche permet d’arrêter la sonnerie. La répétition minutes permet de déclencher à n’importe quel moment la sonnerie totale, soit les heures, les quarts Westminster et les minutes.

Chacun des 1.483 composants de l’Aeternitas Mega ont été dessinés dans la pure tradition des anciens « cadraturiers » de la Vallée de Joux.

La glace saphir du fond permet d’admirer les pièces ciselées et décorées qui se chevauchent dans un ballet étourdissant. Ce Chef d’œuvre de complications et de savoir faire a été entièrement réalisé au sein du groupe Franck Muller.

Spécificités techniques de la Franck Muller Aeternitas Mega 4

Franck Muller Aeternitas Mega 4 : une montre, 36 complications
Calibre: FM 3480 QPSE

Mouvement : Mécanique Tourbillon, Carillon Westminster sur 4 timbres, Chronographe à Rattrapante monopoussoir, Quantième perpétuel Séculaire, Equation du temps, Double fuseau horaire, Remontage automatique du mouvement et de la sonnerie.
Fréquence : 18'000 Alternances par heure.
Dimensions du mouvement : 34.40 x 41.40
Hauteur 13.65
Nombre de composants du mouvement : 1483
Nombre de rubis : 99
Nombre de roues : 91

Affichage : Heures, Minutes, 24 heures, Chronographe, Rattrapante, conteur des minutes, conteur des heures rétrograde, deux fuseaux horaires, réserve de marche du mouvement.
Affichage sonnerie : Grande ou petite sonnerie. Sonnerie ou silence. Réserve de marche sectorielle.
Affichage quantième : Date rétrograde, Jour, Mois, Année, Années bissextiles (cycle de 4 ans), Années non bissextiles (cycle de 100 ans), Années bissextiles (cycle de 400 ans), Equation du temps.

Réserve de marche :
Mouvement : 3 jours
Sonnerie : 24 Heures

Tige de remontoir à 2 positions.
7 poussoirs
4 correcteurs

Boîtier : 8888 Cintrée Curvex : 18 carats Or gris
Largeur : 42mm x Longueur: 61mm x Hauteur:19.15mm
Cadran : frappé soleil translucide laqué blanc

Bracelet : alligator cousu main

Référence : 8888 MGA T CCR QPSE

Les 36 complications :

1. Affichage jour-nuit
2. Grande sonnerie
3. Petite sonnerie
4. Silence
5. Répétition Minutes
6. Carillon Westminster sur 4 timbres
7. Programmation de la fonction Grande-Petite Sonnerie par poussoir étanche avec affichage sur le cadran
8. Programmation de la fonction Sonnerie-Silence par poussoir étanche avec affichage sur le cadran
9. Mécanisme d’isolation de la sonnerie pendant la mise à l’heure
10. Mécanisme interdisant le déclenchement d’une nouvelle sonnerie si la précédente n’est pas terminée
11. Mécanisme de vérouillage de la mise à l’heure pendant la sonnerie
12. Mécanisme de transmission aux marteaux permettant l’adaptation à n’importe quelle forme des timbres
13. Affichage de la réserve de marche du mouvement (3 jours)
14. Affichage de la réserve de marche de la sonnerie (36h)
15. Régulateur centrifuge silencieux de la cadance de la sonnerie
16. Tourbillon suspendu sur un roulement à billes en céramique
17. Balancier à vis réglantes en or, sans raquette
18. Spiral Breguet avec courbe Phillips
19. Cage de tourbillon, sans pont, visible au niveau du cadran
20. Remontage automatique du mouvement par micro rotor en platine
21. Remontage automatique du Carillon Westminster par micro rotor en platine
22. Quantième Perpétuel
23. Affichage des jours
24. Affichage des mois
25. Date rétrograde
26. Quantième séculaire
27. Affichage de l’année jusqu’à 999 ans
28. Affichage des années bissextiles
29. Affichage des années séculaires
30. Lune astronomique : Erreur de 6.8 secondes par lunaison soit de un jour tous les 1000 ans
31. Equation du temps
32. Deux fuseaux horaires additionnels indépendants
33. Chronographe intégré à 3 roues à colonnes
34. Compteur de minutes instantané
35. Compteur d’heures intégré au mécanisme de chronographe, affichage rétrograde
36. Mécanisme de rattrapante à aiguille

Franck Muller Aeternitas Mega 4 : une montre, 36 complications

Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Janvier 2010 | Lu 13086 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques