Frédérique Constant présente son tourbillon manufacture dans un boitier en or gris


L’année dernière, s’appuyant sur le succès de son calibre Heart Beat Manufacture, la marque horlogère suisse Frédérique Constant lançait un Tourbillon Manufacture (le FC 980) en or rose édité en série limitée à 188 exemplaires pour le monde… Pour Bâle 2009, Frédérique Constant intègre son tourbillon dans une pièce encore plus exclusive, en or gris, éditée en 88 exemplaires pour un prix de 30.000 euros.


Frédérique Constant présente son tourbillon manufacture dans un boitier en or gris
Une roue d’échappement en silicium

En 2007, la manufacture horlogère Frédérique Constant apportait une amélioration notable dans l’industrie horlogère en dotant son calibre Heart Beat Manufacture d’une roue d’échappement en silicium.

Par rapport à une roue d’échappement classique, selon le fabricant, celle-ci présentait trois avantages majeurs : un fonctionnement sans lubrifiant, une grande légèreté (faible inertie) et une réduction des frottements.

Avec l’absence de lubrifiant, naturellement, la dilution et le dessèchement de l’huile liés à son vieillissement ne se produisent plus. De plus, une roue d’échappement sans lubrifiant supprime le risque de diffusion de l’huile dans les autres parties du mouvement. D’autre part, avec un échappement classique, la roue d’échappement est accélérée puis freinée à chaque tic-tac de la montre. Plus légère, la roue d’échappement en silicium possède une inertie inférieure, et donc un rendement énergétique supérieur. Enfin, la réduction des frottements limite la déperdition d’énergie, si bien que l’énergie requise par le calibre est moindre.

Particulièrement prisée dans un mécanisme de tourbillon, la légèreté de la roue d’échappement en silicium et la réduction des frottements permettent un rendement énergétique nettement supérieur. « Ainsi, le Tourbillon Manufacture Frédérique Constant, équipé d’une roue d’échappement en silicium, offre une amplitude de plus de 300 degrés entre les positions verticales et horizontales. Même avec la couronne vers le bas, elle est supérieure à 275 degrés. Une performance bien supérieure à celle des autres tourbillons de première catégorie » affirme le communiqué du fabricant.

Frédérique Constant présente son tourbillon manufacture dans un boitier en or gris

Frédérique Constant présente son tourbillon manufacture dans un boitier en or gris
Une répartition optimale du poids

La cage du Tourbillon Frédérique Constant réunit 81 pièces. Chacune d’elles est produite avec la meilleure tolérance possible, soit une précision de 1 à 2 microns (0,001-0,002 mm). La plupart de ces pièces sont produites sur la machine CNC de haute précision dans l’atelier de Plan-les-Ouates.

Cette machine de dernière génération présente une tolérance de 1 micron sur les axes X et Y et de 2 microns sur l’axe Z. Même à un tel degré de précision, il est impossible d’obtenir une répartition parfaitement homogène du poids des différentes pièces.

Or, pour qu’un Tourbillon fonctionne correctement, une répartition homogène du poids est capitale. Frédérique Constant a donc résolu ce problème au moyen d’un système de « Smart Screw » sur le bord extérieur de la cage du Tourbillon. Tout d’abord, la cage du Tourbillon est construite avec un léger surpoids à l’opposé du dispositif Smart Screw sur la principale roue de la cage.

Ensuite, un horloger très qualifié, équilibre le poids au centre de la cage du tourbillon, en ajoutant ou en remplaçant de minuscules bagues métalliques sous les deux vis de la principale roue de la cage. Généralement, il faut 8 heures à un horloger pour ajuster ces minuscules bagues et équilibrer parfaitement le poids de l’ensemble de la cage du tourbillon.

Une oscillation rapide

Le Tourbillon Frédérique Constant a une fréquence de 4 Hertz. Autrement dit, la roue du balancier accomplit 28.800 alternances par heure, et le train d’engrenage se déplace 691.200 fois en 24 heures. En quatre ans, cela représente plus d’un milliard d’impulsions ! Une telle fréquence augmente donc la précision du calibre du tourbillon tout en diminuant sa sensibilité aux mouvements giratoires. « Un avantage certain comparé aux tourbillons les plus compétitifs fonctionnant à 3 Hertz seulement » précise le communiqué de Frédérique Constant.

Une cage de tourbillon numérotée

Outre sa valeur esthétique contribuant au charme de ce garde-temps, la cage du Tourbillon Frédérique Constant, dotée d’une aiguille intégrée, sert d’indicateur des secondes, puisqu’elle effectue une rotation par minute. A noter que chaque cage de tourbillon est éditée en série numérotée, limitée à 88 exemplaires. La minuscule plaque au centre de la cage est ainsi numérotée au cours de la production sur la machine CNC de Frédérique Constant. Le numéro de la cage correspond au numéro de l’édition limitée du boîtier, ce qui rend la combinaison du calibre et du boîtier forcément unique.

Un mécanisme hautement élaboré jusque dans la finition des détails

La gravité est l’une des principales causes des écarts de marche de la roue de balancier d’un mouvement mécanique. La marche d’une roue de balancier doit être parfaitement constante pour garantir la précision de la mesure du temps. Ainsi, un mécanisme de tourbillon permet de supprimer les écarts de marche lorsque la montre est en position verticale, compensant ainsi les effets de la gravité terrestre sur cette dernière.

En ce qui concerne le Tourbillon Frédérique Constant, ce dernier est composé d’une cage mobile « pilotée » par le train d’échappement. C’est cette cage qui porte la roue de balancier et l’échappement. Lorsque la montre change de position, la roue du balancier reçoit une impulsion qui provoque la rotation de la cage sur son axe, avec les éléments qu’elle contient. La cage effectue une rotation par minute, ce qui permet de compenser les écarts de marche entre les différentes positions de la montre.

Ce tourbillon est également équipé d’un absorbeur de chocs Incabloc. Dans ce dispositif, le rubis du balancier dans lequel tourne le pivot est monté sur un sertissage conique, lui-même placé dans un cône tronqué massif au centre de la cage du tourbillon. Lorsqu’un choc latéral ou axial se produit, le sertissage coulisse à l’intérieur du cône, permettant alors au pivot de transférer le choc sur le cadre.

Outre le mécanisme de tourbillon, Frédérique Constant a intégré une complication jour/nuit à son calibre. L’ouverture à six heures dans le cadran permet d’admirer le soin apporté à tous les détails esthétiques du mouvement : décor de côtes de Genève et perlage, anglage et rhodiage (revêtement de rhodium) de tous les ponts sans oublier les vis en acier bleui.

Spécificités techniques de la Frédérique Constant FC-980 Tourbillon Manufacture or gris

Frédérique Constant présente son tourbillon manufacture dans un boitier en or gris
- Boîtier :
. or gris 18 carats
. 42 mm de diamètre ; 11 mm d’épaisseur
. verre convexe en saphir antireflet
. fond, fermé par 6 vis, en verre saphir antireflet
. étanche à 30 mètres
. exemplaires numérotés et limités à 88 exemplaires

- Cadran :
. argenté, décor « clous de Paris » au centre
. chiffres romains noirs
. aiguilles en acier noir et or rose
. rhodium, indicateur jour/nuit en acier bleui

- Fonctions :
. heures, minutes, secondes, indicateur jour/nuit

- Bracelet :
. cuir d’alligator véritable cousu main avec revêtement étanche
. boucle déployante en option

- Mouvement :
. automatique calibre manufacture FC-980
. tourbillon 1 minute
. pont de balancier sur le côté du cadran
. diamètre 30,50 mm (13 ¼ lignes),
. ponts décorés « Côtes de Genève » et perlage
. roue d’échappement en silicium
. 32 rubis
. balancier Glucydur
. spiral Nivarox N°1
. dispositif antichoc Incabloc
. 28 800 alternances/heure
. réserve de marche de 48 heures
. anglage fini et rhodiage
. 188 composants
. mouvement numéroté

Prix de vente public conseillé : 30 000 euros

Pour connaître votre point de vente le plus proche, téléphonez au : 01 48 87 23 23

Montres-de-luxe.com | Publié le 4 Février 2009 | Lu 5809 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques