Grande Seconde émail noir absolu de Jaquet Droz : le yin du yang


Soleil et lune, chaud et froid, positif et négatif, clair et obscur, masculin et féminin… Dualité fondamentale ou tout simplement « yin » et « yang ». Comme les deux modèles Grande Seconde Émail de Jaquet Droz avec boîtier en or gris 22 carats : l’une en émail blanc, l’autre en émail noir...


Grande Seconde émail noir absolu de Jaquet Droz
On connaissait déjà la classique Grande Seconde Émail. La manufacture de haute horlogerie suisse Jaquet Droz vient de lui apporter son double, sa moitié, son complément : la Grande Seconde Émail Noir Numerus Clausus à 88 exemplaires.

L’art émailler vient servir magistralement l’harmonie et l’équilibre symbolisés par le chiffre 8 formé par le cadran des heures et minutes subtilement entrelacé au cadran de la grande seconde. Ce 8, symbole de succès en Chine. Succès qui accompagna le fondateur Pierre Jaquet Droz, au 18ème siècle, quand il livrait ses merveilles horlogères et joaillières jusqu’au cœur de la Cité Interdite.

La Grande Seconde Émail Noir fait la fierté de Jaquet Droz. D’une part, elle interprète avec raffinement la maîtrise de l’art émailler grand feu sur cadran : une rareté dans le monde horloger. D’autre part, et c’est une première, ses maîtres émailleurs ont soutenu la gageure de pouvoir présenter un émail au noir intensément… noir.

Grande Seconde de Jaquet Droz

Il est très difficile en effet d’obtenir cette densité du noir dans l’émail grand feu. Cette technique ancestrale exige un doigté et un œil presque surnaturels. Au préalable bombé à la main pour résister à la traction de la cuisson au four, le cadran est recouvert d’une fine poudre d’émail déposée au tamis puis passé plusieurs fois au feu dans le but de vitrifier l’émail. Une fois l’épreuve du feu terminée, le maître émailleur rapporte alors sur le cadran les compteurs où chiffres romains et arabes sont décalqués à la main avant de passer le tout une dernière fois au four pour en fixer le décor si particulier à la marque.

Avec ce modèle Grande Seconde Émail Noir Numerus Clausus à 88 exemplaires, Jaquet Droz joue la différence. Pour une parfaite harmonie chromatique, l’or gris remplace l’acier bleui pour les aiguilles lancine, ouvrant une brèche dans la tradition, ouvrant la porte à une vraie innovation.

Pourtant ce garde-temps sait conserver toutes les caractéristiques techniques propres à la Grande Seconde : boîtier en or gris 18 carats bassiné, glace bombée, fond transparent en saphir laissant apparaître le mouvement mécanique à remontage automatique à double barillet et réserve de marche de plus de 68 heures, masse oscillante en or 22 carats au décor soleil, signature secrète, numéro individuel.

Montres-de-luxe.com | Publié le 4 Avril 2006 | Lu 3036 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques