ID-One : un concept watch de chez Cartier qui ne nécessite aucun réglage…


Le célèbre horloger-joaillier Cartier a présenté la semaine dernière à La Chaux-de-Fond en Suisse, sa toute dernière création : l’ID-One. Un « concept watch » futuriste, réalisé sur la base de la Ballon Bleu, doté d’un mouvement faisant appel à des matériaux et des technologies de pointe, qui selon la marque, permettent de « se passer de réglage ». Explications.


Cartier ID-One
Traditionnellement, le mouvement d’une montre mécanique nécessite plusieurs réglages de la part d’un maître horloger. Ces réglages sont décisifs pour assurer la bonne marche de la montre.

Ainsi, dès l’assemblage, l’horloger doit assurer plusieurs opérations de réglage :

- L’équilibrage du balancier, soit grâce à des vis réglantes, soit par suppression de matière.

- L’ajustement du spiral au balancier, en modulant sa longueur active, le plus souvent grâce à une raquette de réglage.

- La bonne compatibilité des composants de l’échappement (ancre et roue d’ancre), en ajustant la position des palettes de réglage (en rubis) sur l’ancre.

Dans le cas d’un déréglage, lié à un choc, à de fortes variations thermiques, à une magnétisation des composants ou encore à un vieillissement/séchage des huiles, il devient nécessaire de régler à nouveau le mouvement…

Dans cet esprit, Cartier vient de présenter, pour la première fois, une montre ne nécessitant pas de réglage : fabriquée et assemblée « juste » dès sa naissance, elle le reste tout au long de sa vie.

ID-One : un concept watch de chez Cartier qui ne nécessite aucun réglage…

En effet, grâce à une conception innovante faisant appel à des matériaux et des technologies de pointe, ce concept watch peut, selon Cartier, « se passer de tous les éléments de réglage habituellement présents sur les parties réglantes des mouvements mécaniques » :

- conçu de manière monobloc et fabriqué en cristal de carbone (matériau permettant d’utiliser une technologie de gravure au micron), le balancier est ainsi équilibré dès sa fabrication

- calculé pour obtenir une chronométrie optimale et fabriqué dans un matériau innovant, le Zérodur®* (matériau permettant d’utiliser une technologie de gravure au micron), la longueur active du spiral est immédiatement adaptée au balancier

- fabriquées en cristal de carbone, l’ancre et la roue d’ancre sont ainsi parfaitement ajustées dès l’assemblage.

Bien plus, toujours selon Cartier, ce concept watch reste parfaitement réglée tout au long de sa vie grâce à :

- un porte-échappement en cristal de carbone monté sur silent-blocs (véritables amortisseurs du mouvement) qui protège des chocs l’ensemble des parties réglantes (spiral, balancier, ancre et roue d’ancre, axes d’échappement),

- une réalisation de l’ensemble des parties réglantes dans des matériaux insensibles aux variations de température et aux champs magnétiques (balancier, ancre et roue d’ancre en cristal de carbone, spiral en Zérodur®*, axes en titane),

- un très faible coefficient de frottement des composants du mouvement qui rentrent en friction. Ils sont en effet soit recouverts d’ADLC, soit fabriqués en cristal de carbone : ce revêtement et ce matériau ne nécessitent pas de lubrification liquide (huiles ou graisse).

Spécificités techniques de l’ID-One Cartier

ID-One : un concept watch de chez Cartier qui ne nécessite aucun réglage…
Mouvement mécanique Manufacture Cartier à remontage automatique, sans réglage.
Diamètre: 16 lignes ½ soit 36,8 mm.
Epaisseur: 6,12 mm
Nombre de rubis: 17
Nombre de pièces: 177
Ancre et roue d’ancre: en cristal de carbone, sans palettes en rubis
Double-barillet avec une réserve de marche d’environ 52 heures
Ebauches en laiton avec revêtement ADLC (Amorphous Diamond-Like Carbon) et décorées de Côtes de Genève.

Spiral en Zérodur®*, sans raquette de réglage.
Balancier monobloc, en cristal de carbone, 28 800 alternances / heure
Masse oscillllante en carbure de tungstène recouverte d’ADLC

Boite de 46 mm en niobium-titane, bracelet en tissu, boucle déployante réglable en or gris 18 carats.

Glace et fond saphir.

NB : Ce « concept watch » n’est pas destinée à la commercialisation.

*Le spiral en Zérodur® est en cours de mise au point. La marque Zérodur® n’appartient pas à Cartier.

Montres-de-luxe.com | Publié le 3 Décembre 2009 | Lu 8317 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques