IWC Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde : une mystérieuse diva


La manufacture horlogère IWC Schaffhausen (groupe Richemont) présente une nouvelle version de sa fameuse Portugaise Tourbillon Mystère : en or rouge (500 exemplaires) ou platine (250 exemplaires), cette nouvelle pièce d’exception affiche désormais en plus de son tourbillon et de sa réserve de marche de sept jours, une indication de la date -rétrograde- qui sort de l’ordinaire. D’où son nom… Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde. Détails.


IWC Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde
Depuis son lancement en 2004, le nombre de ses admirateurs n’a cessé de croître. Son succès est dû à ses généreuses proportions, à son élégance hors du commun et à la mise en scène inhabituelle de son échappement à tourbillon qui constitue en quelque sorte un « douze vivant » mis en valeur par un arrière-plan foncé.

La Portugaise Tourbillon Mystère doit précisément son mystère à l’illusion que la petite cage comportant le balancier semble flotter librement sur le fond noir.

La surface du cadran aux dimensions déjà généreuses a été élargie de près d’un quart pour que l’on puisse y insérer l’affichage rétrograde de la date, qui a été intégré au calibre de manufacture 51900.

A la fin des mois de 31 jours (janvier, mars, mai, juillet, août, octobre et décembre), l’indicateur de la date revient automatiquement sur le chiffre « 1 ». A la fin des mois plus courts, un système de commutation rapide permet, même si la montre n’a pas été portée pendant un certain temps, de faire avancer le disque de la date jusqu’au premier du mois. Ainsi, il n’est pas nécessaire de dérégler l’heure… Un apport qui confère à cette montre un affichage de la date hors du commun.
 

IWC Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde : une mystérieuse diva
La petite seconde, qui était auparavant située là où se trouve maintenant le guichet de la date, a été remplacée par un tourbillon minutes : en effet, c’est cette petite cage d’acier, avec ses trois brides caractéristiques en forme d’étoile, qui assume désormais cette fonction.

Sur la moitié droite du cadran, l’indication de la réserve de marche de sept jours informe de l’énergie restante du barillet, énergie fournie par le mécanisme de remontage Pellaton dont est dotée cette famille de calibres.

Le tourbillon minutes volant, qui doit son nom au fait qu’il est fixé uniquement par son axe, est constitué de 81éléments et pèse 0,433 gramme. Il constitue en quelque sorte un « douze vivant » et le centre d’attraction visuelle du cadran ; il se meut sur le fond noir profond de la partie inférieure de sa petite cage noire, à savoir une roue qui tourne en même temps que la cage une fois par minute.

Si, dans le modèle précédent, le tourbillon était encore inséré dans un segment de platine décoré de lignes ondulées, celui de la Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde est serti, sur la face interne, d’une bague brillante où se reflètent une fois encore les éléments de l’échappement.

Cette montre en or rouge 18 carats avec appliques en or massif et cadran argenté est limitée à 500 exemplaires. Elle peut être obtenue dans une variante en platine, avec cadran de couleur ruthénium noir et aiguilles rhodiées, limitée quant à elle à 250 exemplaires.

Spécificités techniques de la montre IWC Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde

IWC Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde : une mystérieuse diva
Mouvement Calibre 51900
Alternances 19 800/h
Rubis 44
Remontage automatique
Poids du tourbillon 0,433 g

Réserve de marche 7 jours (168 h)

Boîtier : matériaux montre en or rouge 18 ct, cadran argenté et bracelet en cuir d’alligator brun foncé et fermoir à boucle déployante en or rouge 18 ct montre en platine, cadran en ruthénium noir et bracelet en cuir d’alligator noir et fermoir à boucle déployante en platine
Verre saphir, bombé, antireflet sur les deux faces
Fond transparent en verre saphir

Etanche 3 bar

Diamètre 44,2mm
Hauteur 15,5mm

Réf. IW5044

IWC Portugaise Tourbillon Mystère Rétrograde : une mystérieuse diva

Montres-de-luxe.com | Publié le 27 Août 2010 | Lu 5236 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques