Ingenieur IWC : trois nouveaux modèles dans trois tailles différentes


IWC vient de lancer trois nouveaux modèles dans sa collection Ingenieur. Une Grande Ingenieur avec sept jours de réserve de marche dotée d’un boîtier de 45.5 mm, une Ingenieur Automotic avec un boîtier de 44 mm en acier et céramique, et enfin, un modèle plus classique de 40 mm.


IWC Grande Ingenieur

Ingenieur IWC sept jours de réserve de marche
IWC Schaffhausen et les montres Ingenieur : une histoire qui dure et qui se perpétue avec la Grande Ingenieur, avec remontage Pellaton et sept jours de réserve de marche.

Depuis que l’Ingenieur, remaniée en 2005 avec le calibre de manufacture 80110, est devenue une plate-forme de technologie pour une génération de mouvements extrêmement robustes, cette montre a su trouver sa place sur les poignets les plus solides.

Ses capacités en font par ailleurs la nouvelle icône horlogère de la manufacture de Schaffhouse pour de nombreux collectionneurs. Ce produit Ingenieur pèse 210 g, avec son acier fin, sa cage en fer doux de protection antimagnétique et son bracelet intégré en acier fin.

Mais nul besoin de travailler dans des domaines de haute énergie ou à proximité d’un tomographe à résonance magnétique nucléaire pour avoir envie de porter une Ingenieur de Schaffhouse à son poignet.

La Grande Ingenieur en acier fin échange sa cage intérieure en fer doux contre le grand calibre 51112 d’IWC Schaffhausen, avec remontage Pellaton automatique de sept jours de réserve de marche. « Une alternative très séduisante, car en renonçant à ce boîtier interne, on économise en hauteur et l’on dévoile le fond en verre saphir » estime IWC*.

La dimension du cadran permet une visualisation généreuse et optimale de tous les indicateurs. Ainsi, la date à « 6 heures » et les sept jours de réserve de marche, avec indication du dernier jour en rouge, à « 3 heures » sont parfaitement lisibles.

La minuterie est indiquée en chiffres par tranches de cinq. Enfin, cette montre, dont le cadran porte la même empreinte stylistique que le boîtier, gagne encore en confort grâce à un bracelet en cuir en lieu et place du bracelet en acier fin.

La plus grande des Ingenieur construites à ce jour, le Jumbo de la famille, est la robustesse même. Comme le soulignent l’étanchéité et la résistance à la pression jusqu’à 12bars (120mètres) ainsi que la protection latérale intégrée pour la couronne vissée.

* Remarquons toutefois, que les aficionados de la marque et de ce modèle en particulier, crient au scandale et ne comprennent pas qu’IWC ait abandonné la cage Faraday en fer doux qui protégeait ce garde temps des champs magnétiques.

Spécifités techniques de la Grande Ingenieur IWC

Ref. IW5005

Montre avec mouvement mécanique automatique et sept jours de réserve de marche, remontage Pellaton, indication de la date, indication de réserve de marche, seconde au centre avec dispositif d’arrêt, balancier glucydur avec réglage fin excentré et spiral Breguet

Mouvement
Calibre 51112
Alternances 21 600/h / 3 Hz
Rubis 44
Réserve de marche 7 jours (168 h)
Remontage automatic

Boîtier
Matière acier fin
Verre saphir, antireflets
Couronne vissée
Fonds verre saphir

Etanchéité 12 bars (120m)
Diamètre 45,5mm
Hauteur 15mm

Poids : Montre en acier fin avec bracelet croco noir 138 g

Les trois nouvelles Ingenieur IWC

Ingenieur Automatic 44mm

Ingenieur IWC
Dans la série des nouvelles Ingenieur, l’Ingenieur Automatic et son boîtier high-tech de 44mm en céramique et acier fin ouvrent de nouvelles perspectives. C’est un moteur high-tech inébranlable, le calibre 80111, qui donne son impulsion à la montre.

IWC Schaffhausen a été la première manufacture à intégrer le titane et la céramique dans la construction horlogère et dispose de la plus grande expérience qui soit dans le traitement des matériaux high-tech.

L’Ingenieur Automatic 44mm souhaite incarner le progrès. Seule la partie centrale du boîtier tripartite est en acier fin, la lunette du cadran et celle du fond de boite sont elles en céramique noire.

Le calibre de manufacture 80111, qui sert de moteur à la montre, a une épaisseur moindre du mouvement des aiguilles que celle de son prédécesseur, le calibre 80110, ce qui permet d’avoir un cadran plus plat sur ce model. La montre reste équipée du remontage Pellaton et du système d’absorption des chocs intégré, capable d’amortir les coups et les vibrations les plus forts.

Cette montre sportive ne renie en rien son affinité avec la technique. Le style typique du cadran est allégé au niveau de la minuterie à « 12 heures » et à « 6 heures » par le biais de deux éléments qui ne sont pas sans rappeler les boîtiers de freins des bolides de course.

Cette Ingenieur a aussi sa place dans des situations extrêmes et inconfortables. Ainsi, le recours à la céramique high-tech en oxyde de zirconium est bien plus qu’esthétique. Ce matériau anti-éraflures réagit parfaitement dans les situations où la montre est soumise à des poussées, des coups et des chocs et où elle subit des pertes par frottements.

L’Ingenieur Automatic 44 mm est un peu plus plate et plus légère que l’Ingenieur classique, réf. 3227. D’une part, elle fait l’impasse sur le boîtier intérieur en fer doux, laissant pour la première fois apparaître le calibre 80111 à travers le fond en verre saphir ; d’autre part, le calibre est lui-même plus mince. Par ailleurs, le bracelet soft offre un confort parfait.

Ingenieur IWC

Spécifités techniques de l'Ingenieur Automatic 44mm

Ref. IW3234

Mouvement mécanique, remontage Pellaton automatique, système intégré d’absorption des chocs, indication de la date, seconde au centre avec dispositif d’arrêt

Mouvement
Calibre 80111
Alternances 28 800/h / 4 Hz
Rubis 28
Réserve de marche 44 h
Remontage automatic

Boîtier
Matière acier fin et céramique
Verre saphir, antireflets
Couronne vissée
Fonds céramique, verre saphir

Etanchéité 12 bars (120m)
Diamètre 44mm
Hauteur 14mm

Poids : Montre en acier fin avec bracelet soft 123 g

Ingenieur Automatic 40 mm

Ingenieur IWC 40 mm
Avec son boîtier de 40 mm, la nouvelle Ingenieur Automatic est ce que l’on pourrait appeler une montre pour la vie : ni trop grande, ni trop petite, robuste et d’une élégance intemporelle.

Equipée du calibre de manufacture 80111, la nouvelle Ingenieur, avec son boîtier de 40mm en acier fin, ses trois aiguilles, son indicateur de date, son cadran argenté, ses aiguilles en or rose et son système de bracelet IWC intégré, est l’exemple parfait de la montre mécanique simple et élégante.

Les modèles d’Ingenieur qui ont suivi l’Ingenieur SL dans les années 80, utilisaient déjà les mêmes allusions pour faire remarquer la particularité de classe qui se cachait sous le cadran. Cependant, jusqu’alors l’intimité d’une Ingenieur était cachée par le boîtier intérieur en fer doux, que l’on retrouve sur l’Ingenieur réf.3227 en acier fin ou en titane, ainsi que sur la famille des montres d’aviateurs.

Sur la nouvelle Ingenieur Automatic, réf. 3228, la protection antimagnétique disparaît, laissant ainsi entrevoir le calibre 80111 à travers le fond en verre saphir. A savoir que ce calibre, se distingue de son prédécesseur, le calibre 80110, par une épaisseur moindre du mouvement des aiguilles et donc par un cadran plus plat.

La nouvelle Ingenieur Automatic est une montre légère et plate, qui convaincra par ses qualités mécaniques telles que le remontage Pellaton automatique et le système intégré d’amortissement de chocs, avec le rotor à ressort et à butoir supplémentaire.

Les designers ont également porté un soin tout particulier à l’apparence de la montre : le cadran argenté présente une profondeur bien particulière avec son cercle intérieur pourvu du petit logo « I » de l’Ingenieur, dont la longueur correspond exactement au rayon de l’aiguille des heures.

L’aiguille des minutes délimite quant à elle le segment extérieur en argent mat avec des indicateurs dorés. La seconde au centre est encore un peu plus longue et s’avance un peu plus loin dans le marquage extérieur des secondes et des minutes. Ici aussi, la fonctionnalité prévaut – sans concessions.

L’architecture des bracelets IWC, avec alternance d’éléments brossés et polis, confère une harmonie à l’ensemble montre/bracelet.

Spécifités techniques de l'Ingenieur Automatic 40 mm

Ref. IW3228

Mouvement mécanique, remontage Pellaton automatique, système intégré d’absorption des chocs, indication de la date, seconde au centre avec dispositif d’arrêt, bracelet IWC intégré
Mouvement
Calibre 80111
Alternances 28 800/h / 4 Hz
Rubis 28
Réserve de marche 44 h
Remontage automatic

Boîtier
Matière acier fin
Verre saphir, antireflets
Couronne vissée
Fonds verre saphir

Etanchéité 12 bars (120m)
Diamètre 40mm
Hauteur 13,5mm

Poids : Montre en acier fin avec bracelet en acier fin 186 g

Montres-de-luxe.com | Publié le 8 Mai 2007 | Lu 10754 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques