Jaeger-LeCoultre Master Calendar : 39 mm d’intemporalité…


La manufacture horlogère Jaeger-LeCoultre vient de présenter en ce début d’année 2013, un nouveau modèle de montre qui intègre sa collection Master : un garde-temps de 39 mm disponible en or rose ou acier qui abrite un calibre maison affichant un calendrier complet : jour, mois, date et phases de Lune. Le tout, dans un style classique, classe et totalement intemporel. Une valeur sûre. Une très belle pièce. Très J.L.C.


Jaeger-LeCoultre Master Calendar
En 1945, Jaeger-LeCoultre dévoile une montre à calendrier dont les lignes épurées se sont imposées tout au long de la seconde moitié du XXe siècle.

C’est d’ailleurs ce modèle qui a servi de source d’inspiration à toutes les Master Calendar ! Aujourd’hui cette collection continue de séduire des amateurs d’horlogerie soucieux d’élégance, de précision et de discrétion.

Jamais rien d’ostentatoire. Tout au contraire, ces garde-temps s’inscrivent dans la durée, dans l’anti-mode, dans l’anti « bling-bling ».

Cette nouvelle Master Calendar est à l’évidence fidèle à sa philosophie de design : des lignes claires, une répartition harmonieuse des indications qui assure une lisibilité instantanée, la forme traditionnelle des chiffres, les index en applique, la signature Jaeger-LeCoultre à 12 heures ainsi que la mention « Automatic » à 6 heures qui rappellent les performances du calibre 866 de Jaeger-LeCoultre.

Rassuré par ces similitudes qui sont gage de confiance, l’oeil amateur se prend désormais à rechercher les subtiles différences. Deux d’entre elles, essentielles, se révèlent peu à peu. D’une part, le boîtier se présente dans un diamètre très légèrement réduit (une véritable tendance), de 39 millimètres, dessiné pour s’adapter au galbe de chaque poignet.

L’harmonie de ses proportions doit également beaucoup à un nouvel élément : son épaisseur de 10,6 millimètres. Un exploit horloger pour un boîtier qui abrite un mouvement automatique à calendrier complet. Après avoir réduit le diamètre et l’épaisseur, les ingénieurs ont cédé la place aux designers qui ont affiné les cornes et la lunette pour accroître encore l’élégance d’une vision d’ensemble où la technique se met au service de l’esthétique.

Sur le cadran argenté soleillé, la précise hiérarchie des fonctions utiles est évidente : le regard capte, presque sans le vouloir les indications principales de toute montre, les heures et les minutes affichées par les aiguilles dauphine au centre. Ensuite, l’esprit peut s’attacher aux informations complémentaires : le jour de la semaine et le mois qui apparaissent dans deux guichets à 12 heures ou les secondes qui se lisent sur le pourtour d’un cadran auxiliaire à 6 heures.

Ce dernier est consacré à l’affichage d’une phase de Lune qui, selon la tradition, semble surgir entre deux nuages pour s’élever dans le ciel étoilé. Alors que l’âme s’émerveille, le regard part à la recherche d’une nouvelle indication qu’il découvre à l’extrémité d’une longue aiguille surmontée d’un croissant de lune qui se love autour du quantième qu’elle entend désigner sur une échelle de 1 à 31 disposée en bordure du cadran.

La Master Calendar est proposée en deux exécutions, l’une en or rose et l’autre en acier inoxydable, chacune avec un cadran soleillé argenté. Le modèle en or rose s’accompagne d’un bracelet en alligator avec une boucle ardillon alors que le bracelet, également en alligator, de la variante en acier inoxydable s’agrémente d’une boucle déployante dans le même matériau.

Etanche à 5 atmosphères, le boîtier est doté d’un verre saphir qui dévoile le mouvement – le calibre Jaeger-LeCoultre 866 - dont les composants présentent les traditionnelles finitions de haute horlogerie.

Spécificités techniques de la Master Calendar Jaeger-LeCoultre

Jaeger-LeCoultre Master Calendar
Mouvement mécanique à remontage automatique, Calibre Jaeger-LeCoultre 866, manufacturé, assemblé et décoré à la main
Fréquence : 28'800 alternances par heure
305 pièces
32 rubis
5,65 mm de hauteur

Réserve de marche : 43 heures

Cadran soleillé argenté pour la version or rose et acier
Appliques 4N dorées polies pour la version or rose
Appliques rhodiés polies pour la version acier
4 points luminescents à 3, 6, 9 et 12H
Aiguilles Dauphines (avec superluminova)

Fonctions : heure, minute, seconde, jour, mois, date, phases de lune

Boitier : or rose et acier
39mm de diamètre
10.6 mm de hauteur
Entièrement poli

Etanchéité : 5 atm

Bracelet :
Version or rose : alligator, boucle à ardillon en or rose
Version acier : alligator, boucle déployante en acier

Références :
155 25 20 (or rose)
155 84 20 (acier)

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Février 2013 | Lu 1918 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques