Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Jamais je ne m'assujettis aux heures : les heures sont faites pour l'homme, et non l'homme pour les heures



Jamais je ne m'assujettis aux heures : les heures sont faites pour l'homme, et non l'homme pour les heures
« Jamais je ne m'assujettis aux heures : les heures sont faites pour l'homme, et non l'homme pour les heures » in Gargantua de François Rabelais (1483-1553)

Pantagruel censuré, Rabelais récidive avec Gargantua, ogre démesuré et grand seigneur de Touraine dont les aventures paraissent encore suspectes aux théologiens.

Monstre de paresse, abruti de religion durant son enfance, il échappe au pédantisme des "vieux tousseux" de la Sorbonne, dérobe au passage les cloches de Notre-Dame se cultive enfin auprès de l'humaniste Ponocratès, son maître.

Survient la fabuleuse "guerre picrocholine", née d'une querelle entre vignerons et boulangers tourangeaux, où se distingue le merveilleux frère Jean des Entommeures.

En récompense, le moine utopiste pourra édifier son abbaye de Thélème où tolérance et liberté feront loi. D'un mot, Victor Hugo définissait Rabelais : "Son éclat de rire est un des gouffres de l'esprit". (Source : Pocket)

Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Janvier 2011 | Lu 978 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos