Journées du Patrimoine horloger : 60 minutes dans les coulisses de Corum

Samedi 6 novembre : dans le cadre de la Journée du Patrimoine horloger, organisée par la ville de la Chaux-de-Fonds et du Locle, la marque horlogère Corum a ouvert ses portes au grand public. Pour la 4ème année consécutive, Corum a donc accueilli les connaisseurs et amateurs de belles montres, Rue Petit-Château 1, pour une visite au coeur même de son savoir-faire horloger.


Journées du Patrimoine horloger : 60 minutes dans les coulisses de Corum
Adresse très prisée des Journées du Patrimoine Horloger, plus de 170 visiteurs se sont empressés de s’inscrire à l’une des huit visites, organisées par la maison horlogère.

Faisant honneur à l’année jubilaire, le thème de la visite s’est articulé autour des deux anniversaires majeurs : les trente ans du légendaire mouvement Golden Bridge et les cinquante ans de création de la collection Admiral’s Cup.

La dernière visite de la journée étant traditionnellement dédiée aux membres de la famille des collaborateurs et l’occasion de partager et déguster, cette année, le gâteau d’anniversaire aux couleurs de la marque.

Un parcours à la découverte des métiers

Rendant hommage à l’histoire et à la créativité de la marque, la visite a débuté par une exposition des garde-temps, qui fondent la légitimité de Corum. Le parcours a ensuite guidé le visiteur au travers du savoir-faire de la marque et des métiers qui la composent, en suivant le processus de développement d’une nouvelle montre.

Trois ateliers se succèdent pour imager les métiers. Dans un premier atelier, le chef de produit marketing explique les études de marché et de tendance qui sont à l’origine des nouveaux produits, tandis que le designer interprète, au moyen d’un dessin, la conception esthétique de l’idée. Expliquée par un chef de produit industriel, la seconde étape est illustrée par le développement technique de la montre. Le mouvement phare de la Ti-Bridge est à l’honneur. L’étape de production est illustrée dans le dernier atelier par un horloger, qui assemble un mouvement Golden Bridge.

La deuxième partie de la visite était dédiée à la découverte du monde passionnant des artisans horlogers. Les visiteurs étaient invités à rencontrer les horlogers de la marque qui travaillent au contrôle qualité des composants et des montres terminées, au collage des spiraux, au remontage des mouvements, à la pose cadran et aiguilles et à l’emboîtage. Une occasion unique pour le public de vivre au rythme de la création d’une montre.

Antonio Calce, PDG de Corum a déclaré à cette occasion : « Pour Corum, dont le nom est associé à la ville de La Chaux-de-Fonds, les Journées du Patrimoine horloger sont une opportunité de partager avec le public la philosophie et l’esprit familial qui animent la marque. Nous sommes fidèles à la manifestation depuis sa création. Depuis 2005 nous travaillons à la reconstruction de la marque et de son capital humain avec l’intégration de métiers et de profils de compétence. Aujourd’hui, Corum a renoué avec son passé et retrouvé son image de marque de prestige. Nous sommes fiers de révéler au public les coulisses de nos garde-temps et la magie des différents métiers qui sont nécessaires à leur élaboration et qui composent notre maison horlogère. »

Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Novembre 2010 | Lu 1828 fois