Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



La Tour de l’Île de Vacheron Constantin s’annonce comme la montre la plus compliquée au monde… Tout simplement


De toutes les montres-bracelets imaginées et réalisées par Vacheron Constantin pour célébrer son 250e anniversaire, le modèle Tour de l’Ile est celui de tous les superlatifs.


La Tour de l’Île de Vacheron Constantin s’annonce comme la montre la plus compliquée au monde… Tout simplement
Dire qu’il s’agit d’une très grande complication tient de l’euphémisme : elle est la montre-bracelet la plus compliquée jamais réalisée au monde, avec sa combinaison inédite de 16 complications lisibles sur un affichage double face.

Ses concepteurs ont élaboré un calibre intégrant parfaitement une série de grandes complications horlogères et d’indications astronomiques pour en faire une vraie montre-bracelet, parfaitement adaptée et confortable au poignet.

La maîtrise de la haute complication horlogère, si elle demeure l’apanage d’un nombre très restreint de marques, a fait l’objet au cours des dernières années d’une inflation galopante pour encourir le risque de subir une certaine forme de banalisation.

Vacheron Constantin a souhaité contribuer au rétablissement d’un équilibre en ce domaine si particulier. La haute complication horlogère, assortie de la démonstration des savoir-faire qui lui sont liés, demeure le fait d’une élite extrêmement réduite.

La montre Tour de l’Ile espère définir une nouvelle référence en cette matière subtile, et pose des jalons inédits dans l’environnement de la Haute Horlogerie technique et laisse augurer du potentiel exceptionnel de la marque.

La Tour de l’Île de Vacheron Constantin s’annonce comme la montre la plus compliquée au monde… Tout simplement

Plus de 10.000 heures de recherche et de développement

Calibre 2750
Il aura fallu plus de 10.000 heures de recherche et de développement aux concepteurs et horlogers de Vacheron Constantin pour mettre au point ce chef-d’œuvre de technique horlogère, dont le nom de baptême renvoie à l’un des sites historiques de l'illustre maison, situé à côté de l’actuelle Maison Vacheron Constantin au Quai de L’Ile.

Un chiffre supplémentaire permet d’appréhender instantanément la densité de ce calibre hors du commun : ce ne sont pas moins de 834 composants qui sont logés dans un boîtier de 47 mm de diamètre. L’exploit est encore mis en exergue par l’obtention du Poinçon de Genève pour ce calibre extrêmement complexe, protégé par un dépôt de brevet portant sur le module d’affichage double-face.

Le boîtier en or aux cornes soudées à la main, qui respecte de belles et harmonieuses proportions en dépit de son contenu, se distingue immédiatement par une double saillie symétriquement disposée sur la lunette. Plutôt que de choisir la solution usuelle du verrou enchâssé sur la carrure de la boîte et qui permet d’actionner le mécanisme de répétition minutes à la demande, Vacheron Constantin a résolument opté pour l’innovation : la double excroissance en forme d’ergots située sur la lunette de la montre permet l’armage optimal du mécanisme en répartissant la force entre le pouce et l’index et facilite ainsi l’opération.

Le ton est donné, les ingénieurs ont tout repensé de A à Z, pour innover à chaque fois que cela était souhaitable ou pour confirmer les choix de leurs prédécesseurs quand ceux-là s’imposaient naturellement à leur regard critique.

L’affichage au recto

La Tour de l’Île de Vacheron Constantin s’annonce comme la montre la plus compliquée au monde… Tout simplement
L’observation du cadran principal en or jaune argenté, guilloché main, permet d’identifier une gerbe impressionnante de complications, outre l’indication des heures et des minutes.

A commencer par le mécanisme de tourbillon 60 secondes qui s’impose à 6 heures alors qu'à son côté, à 3 h, apparaît la phase de la lune sur un ciel bleu portant une lune en or gravée main.

A sa droite, un compteur de plus modeste dimension à la petite aiguille bleuie indique le couple de la sonnerie, soit l’état d’armage du mécanisme de répétition minutes.

Outre les aiguilles des heures et des minutes qui parcourent une minuterie légèrement excentrée, le cadran principal, côté recto, propose encore l’indication de la réserve de marche dans un secteur placé à 9 h. ainsi que le Poinçon de Genève en applique gravé main à 4 h.

Enfin, un petit compteur signale un second fuseau horaire, indication jour/nuit, avec affichage gradué sur 24 heures. A ce stade, 6 complications sont déjà aisément identifiables sur un cadran équilibré et offrant une parfaite lecture des informations, d’une esthétique parfaitement maîtrisée.

L’affichage au verso

La Tour de l’Île de Vacheron Constantin s’annonce comme la montre la plus compliquée au monde… Tout simplement
Le verso n’a rien à envier au recto, avec une richesse d’informations agréablement disposées, passionnantes, subtiles et surprenantes.

Sur la partie supérieure, les cadrans du calendrier perpétuel, disposés en triangle, affichent de gauche à droite les jours de la semaine, les mois et la date. Un petit guichet à 1 h signale les années bissextiles.

Au centre du cadran, une aiguille bleuie balaie un petit secteur dévolu à l’équation du temps, cette différence mouvante observable entre le temps moyen, réel, et celui des horloges découpé par commodité en tranches égales.

Deux autres informations astronomiques sont transmises par des aiguilles parcourant deux secteurs à 4 h et à 8 h : les heures du lever et du coucher du soleil. Les calculs ont été effectués pour la latitude et la longitude de Genève.

On a bientôt fait le tour. Il s’achève en apothéose avec une carte céleste de précision : l’hémisphère nord, tel qu’on a rarement l’occasion de le voir, à moins d’être au fond d’un gouffre, très profond, ou dans un observatoire astronomique où les télescopes ont la même vertu : le ciel étoilé en temps réel, donc tel que vous pourriez le voir aussi en plein jour.

Retour sur terre, des étoiles plein les yeux. Cette petite merveille horlogère, qui fera date dans l’histoire de la montre-bracelet et de l’horlogerie en général, ne sera produite qu’à 7 exemplaires. Chacun d’entre eux sera personnalisé par un guillochage unique et exclusif du cadran au verso, pour chacun des sept propriétaires d’une pièce-maîtresse tout à fait exceptionnelle, synthèse des 250 ans d’histoire de Vacheron Constantin.

Spécifités techniques Tour de l'Île de Vacheron Constantin

La Tour de l’Île de Vacheron Constantin s’annonce comme la montre la plus compliquée au monde… Tout simplement
Mouvement :
Calibre 2750 – 834 composants – Plus de 10'000 heures de R&D

Indications & fonctions :
heures et minutes seconde à 6 heures répétition des heures, quarts et minutes à la demande dispositif « Tourbillon » réserve de marche second fuseau horaire phases de la lune âge de la lune couple de sonnerie quantième perpétuel
- jours
- dates
- mois
- années bissextiles
équation du temps perpétuelle
lever du soleil
coucher du soleil
carte céleste

Autres caractéristiques techniques :

Energie : mécanique, remontage manuel
Organes réglants : spiral Breguet, balancier à vis
Fréquence : 2,5Hz (18'000 A/h)
Autonomie : 58 heures
Empierrage : 39 rubis

Autres caractéristiques :
Tige de remontoir : 2 positions
Réglage du second fuseau & lune : par 2 poussoirs logés dans le boîtier
Réglage du quantième perpétuel : par 2 poussoirs logés dans le boîtier
Réglage du disque sidéral : par couronne et poussoir verrouillable

Dimensions principales :
Diamètre d’encageage : 35,40mm
Diamètre total : 36.0mm
Epaisseur totale : 11,25mm

Boîtier

Matière : or rose (5N) 18K 750
Diamètre et épaisseur : 47mm, 17.8mm
Entre-cornes : 23mm à l’attache bracelet.
Forme et construction : ronde, 3 pièces lunette munie de 2 ergots servant d’armage à la commande de sonnerie par rotation sur la droite système de correction de la carte céleste par rotation de la couronne
Fond : fermeture par crochement (pression)
Glaces : en saphir, traitée anti-reflet sur la face intérieure, montée sur joint
Terminaison : boîtier poli, moletage fin sur lunette et fond cornes soudées
Etanchéité : résistant à la poussière

Cadrans

Matière cadrans : or 18K argenté
Description cadran recto : terminaison argenté clair, décor « 250ANS » guilloché main, chiffres romains et appliques en or 18K
Description cadran verso : terminaison argenté clair, décor individuel et unique guilloché main, 3 appliques en or 18K rhodié

Aiguilles
Heures et minutes : en or rose 18K, forme éventail, inspirée d’un modèle de 1926
Seconde : en or rose 18K, forme bâton, sur cage tourbillon
Compteurs : en acier bleui, forme glaive

Bracelet & boucle
Bracelet : cuir d’alligator, finition satiné soyeux, cousu main. Grandes écailles carrées
Fermoir : boucle à ardillon, or rose (5N) 18K

Tirage«Tour de l’Ile » est une édition limitée à 7 exemplaires, manufacturés en or rose (5N) 18K, tous individuellement numérotés, et disposant chacun d’un décor guilloché main unique sur le cadran verso, ce qui en garantit l’authenticité et l’unicité.

Montres-de-luxe.com | Publié le 24 Avril 2005 | Lu 3337 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques