Lange 1 et Lange 1 Daymatic : effef miroir... ou presque


Vous êtes plutôt Lange 1 à remontage mécanique manuel ou Lange 1 Daymatic à remontage automatique ? Amusons-nous à comparer ces deux modèles qui semblent si proches en apparence. Effet miroir ? Pas tout à fait…


Tous les amateurs de la mythique Lange 1 le savent ; ce garde-temps de légende a été présenté pour la première fois en 1994, lorsque la prestigieuse manufacture saxonne s’est relancée sur le marché de la haute horlogerie. En vingt-deux ans, cette montre est devenue une référence et s’est imposée comme un grand classique, et c’est probablement ce modèle qui représente le mieux la maison Lange & Söhne.
 
La Lange 1 est immédiatement reconnaissable avec son cadran aux affichages excentrés et sa grande date brevetée. Sa popularité fut elle qu’elle a motivé la constitution d’une famille complète de Lange 1 qui partagent toutes une caractéristique technique : un mouvement à remontage manuel avec double barillet et une réserve de marche de trois jours affichée dans un indicateur de réserve de marche.
 
De son côté, la Lange 1 Daymatic a été lancée sur le marché en 2010. En effet, à l’époque de nombreux clients réclamaient une Lange 1 équipée d’un calibre automatique. La manufacture saxonne a comblé leurs désirs de belle manière et non sans humour puisque ces deux montres semblent être le reflet l’une de l’autre. Un cas unique dans le monde de l’horlogerie.

De fait, en apparence, le cadran de la Lange 1 Daymatic est symétrique à celui de la Lange 1 à remontage manuel. Mais naturellement, il n’en n’est rien. Leurs points communs ? La grande date, la petite seconde et le cadran heures et minutes, qui effectivement semblent se refléter l’un l’autre lorsque ces deux pièces se trouvent côte à côte.
 
Mais au-delà de leurs tailles (Lange 1 : 38.5 mm et Lange 1 Daymatic : 39.5 mm) leur différence fondamentale est la réserve de marche de trois jours (Auf/AB ou Up/Down) qui s’affiche sur le bord droit de la Lange 1 et la semaine rétrograde qui s’affiche sur le bord gauche de la Lange 1 Daymatic. Autre point, la Lange 1 arbore la mention Doppelfederhaus tandis que sa « sœur » affiche Wochentag-Automatic.
 
Au final, l’une n’est pas mieux que l’autre, ni plus belle d’ailleurs. Il s’agit simplement d’approches différentes… Alors que certains amateurs ne jurent que par le plaisir d’avoir à remonter leur montre régulièrement d’autres préfèrent tout simplement le bonheur de sentir la masse oscillante remonter le calibre L021.1 qui dispose d’une réserve de marche de 50h. Et vous Lange 1 ou Lange 1 Daymatic ?

Montres-de-luxe.com | Publié le 29 Novembre 2016 | Lu 964 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos