Le « dressing » horloger parfait pour le Dandy Chaumet… Une série limitée de trois montres d’exception en platine


Luxe, mécanique, rareté et beauté font partie des « must » d’un dressing rêvé par un dandy… Dans cet esprit, la montre Dandy de chez Chaumet se présente pour cette fin d’année 2008 dans un coffret d’exception réunissant trois pièces de haute horlogerie : une série limitée à 12 exemplaires numérotés sur le cadran et le fond du boîtier. Douze comme... 12 place Vendôme, adresse historique de la maison Chaumet, depuis 1907.


Le « dressing » horloger parfait pour le Dandy Chaumet… Une série limitée de trois montres d’exception en platine
La très belle collection Dandy de chez Chaumet termine l’année en beauté avec la présentation d’un somptueux coffret de trois pièces d’exception : une montre extraplate avec indicateur à réserve de marche, une montre automatique à heures sautantes, et enfin, un chronographe automatique à deux compteurs, de la plus haute précision (10ème de secondes, 36 000 alternances par heure).

Avant d’aller plus loin dans la présentation de ces modèles, rappelons que la collection Dandy prend naturellement naissance dans l’histoire de la maison Chaumet.

En effet, le joaillier crée depuis plus de deux siècles des bijoux pour hommes, complément indispensable de l’élégance masculine.

De l’Empire au Romantisme, de la Belle Epoque à l’Art Déco, les collections d’épingles, les montres de gousset, les boutons de manchette et de plastron, les insignes, les chevalières et les bagues séduisent les plus illustres… Dandy : du prince Anatole Demidoff au Marquis de Montesquiou, de Boni de Castellane à Marcel Proust, en passant par Sacha Guitry, clients fidèles de la maison.

Initialement développée sous le nom de code « Sacha Guitry », la collection de montres et de bijoux Dandy lancée en 2003, porte en elle les valeurs de la maison et revendique une attitude faite d’élégance, de charme et d’esprit.

Depuis les premières pièces présentées il y a cinq ans, la collection Dandy a imposé au fil des modèles son identité : asymétrie, contrastes mats et brillants, polis et satinés, jeu de couleur bleu cobalt de l’aiguille des secondes qui rythme d’un trait le cadran noir de ce chronographe automatique.

Le « dressing » horloger parfait pour le Dandy Chaumet… Une série limitée de trois montres d’exception en platine

Le « dressing » horloger parfait pour le Dandy Chaumet… Une série limitée de trois montres d’exception en platine
Dans cet esprit, toujours aussi luxueux et raffiné, la maison Chaumet présente une série ultra-limitée de trois montres Dandy en platine, exclusivement commercialisées en set et montées sur des bracelets « smoking » en veau pleine fleur avec bande de satin et boucle en platine.

Naturellement, ces trois garde-temps sont tous mécaniques et tous dotés de calibres personnalisés pour Chaumet (à découvrir à travers un fond saphir gravé) : le premier modèle est une montre avec indicateur à réserve de marche équipée d’un mouvement à remontage manuel, calibre extra-plat Elite 655 signé Zenith – CP 12V-I.

La deuxième est une montre automatique à heures sautantes, calibre 14400 signé Dubois-Dépraz – CP 12V-II.

Enfin, la dernière est un chronographe automatique à deux compteurs, de la plus haute précision (10ème de secondes, 36 000 alternances par heure), calibre El Primero 4002 signé également Zenith – CP 12V-IV.

Sur le noir profond inimitable de l’Onyx, chaque complication est mise en valeur par la magie poétique du lapis lazuli et de son bleu cher à la maison Chaumet.

Cette série d’exception est présentée dans un coffret noir, numéroté, sculpté dans du bois et enrichi de la bande bayadère iconique de la collection Dandy dont un compartiment secret recèle trois bracelets supplémentaires en alligator de Louisiane doublé dans la même matière, à changer soi-même selon ses humeurs. Chaque montre y est précieusement disposée faisant face à une plaque gravée de son nom, de celui de son calibre et de son numéro de série.

Un triptyque exclusif.

Le « dressing » horloger parfait pour le Dandy Chaumet… Une série limitée de trois montres d’exception en platine

Montres-de-luxe.com | Publié le 1 Décembre 2008 | Lu 8859 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques