Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Louis Moinet Magistralis : la seule montre au monde dotée d’un véritable morceau de Lune


Tout le monde le sait, la seule montre au monde à avoir été sur la Lune est l’Omega Speedmaster Professionnal… La marque Louis Moinet, avec son garde-temps baptisé Magistralis fait en quelque sorte le chemin inverse, puisque c’est le modèle lui-même qui permet à un être humain de porter un petit morceau de lune à son poignet… Et naturellement, ce petit fragment de météorite lunaire sert à l’indication des… phases de lune !


Magistralis Louis Moinet
La Magistralis est un modèle d’exception à plus d’un titre : elle est équipée d’un boitier composé de 90 parties différentes, elle est dotée de plusieurs complications dont l’indication des phases de lune qui se lit grâce à un véritable morceau de météorite lunaire.

Bref, une pièce rare et chère (1 million de Francs suisses) qui ne sera éditée qu’en un seul et unique exemplaire ! Une montre à nulle autre pareille et qui ne sera jamais répétée.

Louis Moinet s’annonce donc comme étant « la première et seule marque au monde à réaliser une montre avec un authentique morceau de lune ». Ce météorite lunaire vieux de 2000 ans est –bien sûr- utilisé pour la phase de lune de ce mouvement de haute complication (répétition minute, quantième perpétuel et chronographe monopoussoir) qui équipe magistralement cette Magistralis.

Comme le souligne le communiqué, « le mouvement date d’il y a 100 ans. Issu de la Vallée de Joux, il a été manufacturé à Genève, et porte également le poinçon de Genève. Il bat à 18,000 alternances, est équipé d’un balancier spiral avec balancier auto-compensateur (bilames), d’un spiral bleui à courbe Breguet. Son ancre à moustache est en acier poli bloqué, anglée à la main et montée sur contre-pivot ».

Louis Moinet Magistralis : la seule montre au monde dotée d’un véritable morceau de Lune

Louis Moinet Magistralis : la seule montre au monde dotée d’un véritable morceau de Lune
Le chronographe monopoussoir à roue à colonnes (6 colonnes) est muni d’un levier assisté par ressort. Mécanisme très particulier, le compteur des minutes sautantes instantané fonctionne à l’aide d’une came.

Cette came sert à charger le levier des minutes en frottement continu, ce qui permet une stabilisation du fonctionnement de réglage (en évitant les pertes d’amplitudes) lorsque la fonction chronographe est enclenchée. « Cette technique n’est plus utilisée de nos jours, vu sa complexité de mise au point, entièrement manuelle » précise la marque.

Côté répétition minute, la sonnerie donne les heures, les quarts et les minutes à l’aide de deux marteaux. Elle est munie d’un levier « tout ou rien ». Le mécanisme d’armage de la sonnerie est à pression, pour faciliter la manipulation de la tirette de sonnerie, toujours délicate sur les montres traditionnelles.

« La réalisation d’une sonnerie restera à tout jamais une oeuvre manuelle, qui ne saurait être industrialisée » remarquent les concepteurs de chez Louis Moinet. En effet, la précision des ajustements nécessités par cette complication ne sont ni usinables ni mesurables, mais tiennent réellement dans la main, l’oreille et le coeur de l’horloger. Pour cette raison, deux montres à sonnerie identiques sonneront toutefois de manière différente, précisément parce que leurs ajustements sont réalisés à la main.


Louis Moinet Magistralis : la seule montre au monde dotée d’un véritable morceau de Lune
Le quantième perpétuel indique les jours, la date et le mois sur quatre ans. Sa particularité réside dans sa dimension restreinte, les mécanismes à quantième de cette époque étant d’ordinaire sensiblement plus grands.

Tous les aciers des ponts sont polis avec un bloc en étain de manière à obtenir un polissage parfait, et écrouir la matière afin d’en éliminer les interstices et ainsi la protéger de l’oxydation sans aucun traitement supplémentaire.

Première mondiale, Louis Moinet présente une phase de lune équipée de véritables morceaux de lune ! Ils sont issus d’une météorite lunaire, dont l’âge d’éjection de la lune remonte à 2.000 ans. Authentifiée par l’Université de Californie, assure la marque, cette météorite a même apporté une connaissance supplémentaire de la géologie lunaire, car elle provient d’un endroit que les missions Apollo n’ont pas visité. De toutes les météorites, la météorite lunaire est la plus rare. Son prix est plus cher que l’or et le platine réunis.

Louis Moinet Magistralis : la seule montre au monde dotée d’un véritable morceau de Lune
Le boîtier est en or rose 18 carats, de couleur 5N et 3N. Son design si typique à la marque se reconnaît notamment à son protège-couronne (patent pending) et au protège poussoir de chronographe, à midi.

La réalisation du boîtier est complexe, totalisant 90 composants. Elle met en valeur un armage de sonnerie à pression, qui facilite la manipulation de la tirette. Les différents correcteurs ont été marqués des symboles Louis Moinet afin d’en rendre leur usage évident.

Le cadran représente les « Côtes du Jura », une création exclusive des Ateliers Louis Moinet. Les quatre compteurs sont creusés et leur teinte « vieux rose » permettent une bonne lisibilité des indications à l’aide d’aiguilles en acier bleui de 100 ans d’âge !

A montre extraordinaire, écrin extraordinaire ! Réalisé entièrement à la main par le luthier jurassien Claude Bourquard, le coffret est en érable ondé. Claude dispose d’une grande connaissance de la résonance, acquise lors de la fabrication à la main des plus belles guitares et violons. Il a utilisé ce savoir-faire afin de concevoir un véritable instrument de musique à travers le support de cette montre. Une fois la sonnerie actionnée, l’instrument permet en effet d’en apprécier le timbre à travers l’amplification du son. Cet instrument est conçu en érable ondé et épicéa laqué, et Claude se garde bien de révéler les secrets de fabrication qui en font un objet unique…

A noter que l’écran contient également un exemplaire original du Traité d’Horlogerie de Louis Moinet. Il s’agit de la deuxième édition, qui date de 1856. « Ce livre a la réputation d’être le plus beau de son siècle » souligne le communiqué de la marque et « décrit les meilleures techniques horlogères. Il est étoffé de dizaines de pages de mécanismes horlogers, dessinés à la main par Louis Moinet ».

Louis Moinet Magistralis : la seule montre au monde dotée d’un véritable morceau de Lune

Montres-de-luxe.com | Publié le 5 Novembre 2008 | Lu 12785 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques