Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Montre d’Aéronef historique Zenith Type 20 : la démesure du temps


Les jeunes générations d’amateurs d’horlogerie n’associent pas forcément la marque Zenith aux montres d’aviateurs… Pourtant, Louis Blériot, lors de la traversée de la Manche le 25 juillet 1909 portait une montre Zenith à son poignet ! Fort de ce riche passé, la marque présente cette année trois nouveaux modèles de montres de pilote. La plus emblématique (voire charismatique) est sans aucun doute la Montre d’Aéronef historique Zenith Type 20. Un très imposant boitier en titane de 57.5 mm de diamètre pour une montre collector proposée en une édition limitée à 250 exemplaires.


Montre d’Aéronef historique Zenith Type 20
Zenith : point du ciel situé à la verticale de l’observateur. Avec un nom comme ça, pas étonnant que cette manufacture horlogère suisse (groupe LVMH) ait créé des montres d’aviateurs !

De son côté, Léon Morane, premier pilote au monde à dépasser les 100 km/h en 1910 ancrent définitivement Zenith dans le monde de l’aviation et des prouesses aéronautiques avec cette phrase : « Zenith ! N’est-ce pas un nom prédestiné pour les aviateurs ? Ajoutez à cela que toutes les qualités sont dans la jolie boîte de cette montre et vous aurez une Zenith ».

Le développement de la navigation aérienne crée, dès le début du 20e siècle, des besoins spécifiques en termes de pièces de précision à bord des avions et des dirigeables qui traversent les océans et survolent les pôles. La manufacture Zenith figure alors parmi les premiers constructeurs d’instruments de vol.

Ses montres incarnent l’ambition qui motive les chevaliers du ciel : le désir de conquête, la maîtrise de la distance et l’envie de se surpasser se cristallisent dans l’exactitude des compteurs et des montres qui accompagnent leur périple. Elles répondent aux exigences techniques imposées par l’aviation : résister aux variations de température, aux champs magnétiques et aux vibrations de l’appareil tout en demeurant fiables et précis, robustes et lisibles. Au-delà de l’instrument de bord, une montre de vol Zenith devient un fidèle copilote qui seconde l’aviateur et assure sa sécurité.

À ce titre, dans les années 30 et 40, la Montre d’Aéronef Zenith Type 20 équipe de nombreux appareils, dont les fameux avions Caudron. Aujourd’hui, la collection Pilot se pose en digne héritière de ces années de gloire et de conquêtes aériennes. Destinée aux amoureux de l’aviation et de son histoire, aux passionnés de la mécanique, aux férus de grands espaces, cette gamme (constituée de trois montres) symbolise la découverte et l’exploration, le goût de l’aventure et l’épanouissement qu’il augure.

Montre d’Aéronef historique Zenith Type 20

Montre d’Aéronef historique Zenith Type 20 : la démesure du temps
« Je suis très satisfait de la montre Zenith dont je me sers habituellement et je ne saurais trop la recommander aux personnes qui ont le souci de l’exactitude ». Ainsi parle Louis Blériot, le 19 mars 1912. Arborant des aiguilles et des chiffres lumineux qui lui assurent une lisibilité optimale, sa montre Zenith possède une couronne de type « poire » parfaitement maniable avec des gants. Un compteur de secondes à 6h vient compléter les informations temporelles.

Dotée d’une réserve de marche de 36 heures, la montre de bord Zenith Type 20 équipe dès 1939 la plupart des appareils français. Reconnue par les constructeurs et les professionnels de l’aéronautique pour sa fiabilité, sa robustesse et sa précision, elle figure sur les tableaux de bord de nombreux avions, notamment les modèles Caudron Simoun C.635, utilisés par l’Armée Française comme avions d’entraînement et par la société postale Air Bleu sur des liaisons internationales et transatlantiques.

Son boîtier en alliage léger, fixé sur la planche de bord, dispose d’une lunette moletée parfaitement préhensible, qui assure le remontage et la mise à l’heure de la montre. Son cadran sombre est ceint de chiffres lumineux, particulièrement empattés, qui font de la lisibilité un objectif primordial. Les petites secondes défilent à 6h tandis que les aiguilles des heures et minutes, également luminescentes, ne laissent aucun doute sur l’heure affichée.

Son mouvement mécanique dispose d’un balancier bimétallique couplé à un spiral auto compensateur et antimagnétique, ainsi que d’un échappement à ancre suisse. Autant de réponses aux exigences de fiabilité et de précision requises par l’aviation à l’époque.

La traversée de la Manche

Laisser par terre le ruban de la plage de Sangatte. Penser que s’arracher du sol est le premier exploit. Tourner le dos aux repères qui tracent les lignes de côtes. S’élancer. Où l’eau succédera à l’eau. Où la brume, peut-être, effacera le ciel. Livrer aux éléments une guerre harmonieuse. Gagner contre le vent, le bruit, la peur, la pesanteur. Se faire petit… et grand. Une libellule de toile bravant des turbulences qui chatouillent le cap Blanc Nez. Un petit point, dans le ciel. Pas plus gros, de loin, qu’une mouette. Accrocher du regard les falaises de Douvres. Viser le vert tant attendu des prairies de la côte anglaise. Approcher cette demi-heure qui fut l’éternité. Se souvenir que la Manche était un océan, un monde. Rendre hommage à la formidable, à l’originelle, conquête du « plus lourd que l’air ».

Montre d’Aéronef historique Zenith Type 20 : la démesure du temps

Zenith et Blériot

Calais, 25 juillet 1909, 4h15. Louis Blériot est à bord de son avion, le Blériot XI. Le vent est tombé durant la nuit et le moment semble propice pour relever le défi lancé par le quotidien britannique Daily Mail : traverser la Manche à bord d’un engin volant. 40 kilomètres de mer à survoler... Une utopie pour certains, un exploit que Blériot réalise en 37 minutes. Celui qu’on surnommait jusque-là « le roi de la casse » devient l’incontesté « père de l’aéronautique ». Il portait une Zenith au poignet...

2012 : La Pilot Montre d’Aéronef Type 20

Montre d’Aéronef historique Zenith Type 20 : la démesure du temps
Avec sa silhouette très imposante, cette joue dans la démesure. À l’image de ce ciel qui appelle à la conquête, elle choisit d’ancrer le temps dans un large espace, le laissant égrener les heures avec assurance. Le boîtier de 57,5 mm de diamètre, façonné en titane pour contrebalancer le poids du mouvement qu’il renferme, porte les attributs d’un instrument destiné à braver les airs.

Sa couronne crantée rappelle celles qui ornaient les anciennes montres d’aviateurs, leur permettant le réglage sans quitter leurs gants. L’entrecorne de 27 mm accentue la géométrie des anses, épurées à l’extrême, qui accrochent un bracelet de cuir patiné entièrement cousu et surpiqué à la main.

L’esprit vintage (voire même rétro) se poursuit sur le cadran noir, dont la lecture est favorisée par des éléments luminescents : sous l’imposante glace saphir traitée antireflet des deux côtés, le tour d’heure en relief est formé par des blocs entiers de Superluminova, pointés par des aiguilles également rehaussées de matière phosphorescente.

Les compteurs affichent la petite seconde à 9h et la réserve de marche à 3h. Le fond transparent du boîtier ouvre l’horizon sur le mouvement mécanique à remontage manuel 5011K. Son diamètre de 50 mm lui autorise des finitions d’exception, à l’image des 19 rubis et des larges Côtes de Genève linéaires qui ornent ses ponts rhodiés.

Certifié chronomètre COSC, il emprunte ses lettres de noblesse au célèbre calibre de poche 5011 qui a fait le succès de Zenith dès les années 1960. En 1967, l’Observatoire de Neuchâtel lui a attribué le record de chronomètre le plus précis jamais présenté. En production continue depuis lors, il a équipé des montres de concours, des chronomètres de marine, des montres de poche et des montres d’écoles d’horlogerie.

Oscillant à 18’000 alternances par heure, le calibre 5011 est doté d’un dispositif indépendant d’arrêt de l’aiguille des secondes, pour la synchronisation de l’heure. Equipé d’antichocs sur l’axe du balancier et sur celui de l’échappement, d’un réglage fin, d’un spiral Breguet auto compensateur et antimagnétique, il dispose également d’un porte-piton mobile, d’une raquette double flèche et d’un système de fixation de tige de remontoir de type Zenith.

Spécificités techniques de la Zenith Montre d’Aéronef Type 20

Montre d’Aéronef historique Zenith Type 20 : la démesure du temps
Mouvement
Calibre 5011K, à remontage manuel
Diamètre total 50 mm
Hauteur 10 mm
134 composants
19 rubis
Cadence du balancier 18’000 alt./h
Certification COSC

Réserve de marche 48 heures

Fonctions
Heures et minutes au centre
Petite seconde à 9h
Indication de la réserve de marche à 3h

Boîtier
Titane grade 5 poli et satiné
Diamètre 57,5 mm
Fond saphir

Étanchéité 3 ATM

Cadran
Noir mat avec chiffres et aiguilles rehaussés de Superluminova

Bracelet en veau surpiqué main, boucle ardillon en titane

Référence 95.2420.5011/21.C723

Série limitée à 250 exemplaires

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Mars 2012 | Lu 3006 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques