Montre d’Aviateur Chronographe d’IWC Edition Antoine de Saint Exupéry : sixième hommage


IWC rend un sixième hommage au pilote et poète Antoine de Saint-Exupéry sous forme d’une Montre d’Aviateur Chronographe (43 mm). Une montre en or rouge qui sera commercialisée en une édition limitée à 500 exemplaires. Au programme : un mouvement de chronographe mécanique automatique (68 heures de réserve de marche), affichage de la date, fonction stop heure, minute et seconde, compteurs des heures et des minutes réunis dans un compteur à 12 heures, fonction Flyback, petite seconde avec dispositif d’arrêt, couronne vissée, verre avec fixation assurée en cas de dépressurisation !


Montre d’Aviateur Chronographe d’IWC Edition Antoine de Saint Exupéry
Antoine de Saint-Exupéry était déjà entré dans la légende de son vivant.

Ses livres, traduits en plus de cinquante langues, fascinent le grand public autant que sa biographie de pilote riche en aventures.

En 2012, année des Montres d’Aviateur pour IWC, la manufacture suisse de Schaffhausen dédie à cet humaniste passionné un chronographe « qui associe l’époque des pionniers de l’aviation et la technique horlogère la plus moderne » souligne le communiqué de la marque.

Il y a cent ans, un jeune homme s’émerveillait à la vue des aéroplanes décollant ou atterrissant à l’aérodrome d’Ambérieu-en-Bugey, dans le sud-est de la France.

A l’aube de l’aviation moderne, les drôles d’appareils fascinaient autant que leurs pilotes à l’audace sans égale. Le jeune homme finit par prendre son courage à deux mains et demanda au pilote Gabriel Salvez de l’emmener pour un vol dans le cockpit d’un Berthaud-Wroblewski, n’hésitant pas à prétendre que sa maman avait donné son accord. Sceptique, le pilote le crut pourtant. C’est ainsi que le jeune Antoine de Saint-Exupéry, tout juste âgé de douze ans, vécut son inoubliable baptême de l’air par une journée de vacances ensoleillée de juillet 1912. Une expérience qui devait marquer pour la vie, le futur poète et pilote connu dans le monde entier !

Riche de sa tradition de plus de soixante-dix ans dans la construction de Montres d’Aviateur, la manufacture IWC Schaffhausen a tenu à célébrer en 2012, l’anniversaire du premier vol mémorable d’Antoine de Saint-Exupéry en lui dédiant pour la sixième fois une édition spéciale.

Il s’agit de la Montre d’Aviateur Chronographe Edition Antoine de Saint Exupéry en or rouge 18 carats (réf. 387805) commercialisée en une édition limitée à 500 exemplaires. Avec son cadran couleur tabac et le bracelet en veau bordé de surpiqûres couleur crème, ce chronographe est immédiatement identifiable par les connaisseurs comme étant un modèle typiquement « IWC/Saint Ex ».

Les surfaces où alternent des éléments brillants, satinés et structurés confèrent toute sa valeur au boîtier, impression encore accentuée par la finition soleil du cadran. Le verre saphir antireflet sur les deux faces est protégé contre les dépressurisations.

Le calibre de manufacture 89361, entièrement développé à Schaffhausen, permet d’afficher les temps longs chronométrés sur un seul guichet. Le fond de la montre est orné d’une gravure spéciale représentant le dernier avion d’Antoine de Saint-Exupéry, le Lightning P-38. Le 31 juillet 1944, « Saint-Ex » se trouvait aux commandes d’un tel appareil lorsqu’il ne revint pas à l’issue d’un vol de reconnaissance au-dessus de la France occupée. En 2003, un morceau de l’épave de son Lightning fut repêché en Méditerranée aux environs de Marseille.

Des restes de l’appareil ainsi que d’autres pièces furent exposés pour la première fois en 2006 au musée de l’Air et de l’Espace au Bourget, près de Paris, dans le cadre d’un projet commun réunissant IWC Schaffhausen et la Succession Antoine de Saint-Exupéry–d’Agay. Cette exposition, qui a intéressé un nombreux public a représenté le point de départ d’une collaboration basée sur la confiance entre les héritiers de Saint-Exupéry et la manufacture horlogère suisse et qui se poursuit jusqu’à aujourd’hui.

Les descendants de l’aviateur passionné œuvrent à la pérennité de son héritage spirituel. L’engagement d’IWC s’étend également à l’aspect caritatif de la société par le biais du soutien à la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse. Fidèle à sa devise « La vérité pour l’homme, c’est ce qui fait de lui un homme » (tirée du roman « Terre des hommes »), la Fondation est dédiée aux idées humanitaires du célèbre Français. Avec ses partenaires, elle vient en aide à des jeunes du monde entier qui grandissent dans des environnements difficiles et souvent hostiles. Les jeunes sont encouragés à se bâtir leur propre avenir et à assumer un rôle actif dans la société.

Saint Ex en quelques mots

Depuis le début de la collaboration avec la Succession Antoine de Saint-Exupéry–d’Agay, IWC rend, chaque année, hommage aux ouvrages de l’écrivain français avec des éditions spéciales de Montres d’Aviateur qui évoquent l’époque des pionniers de l’aéronautique.

La Montre d’Aviateur Chronographe présentée en 2006 se voulait un hommage à « Vol de nuit ». En 2007, la Montre d’Aviateur Automatic célébrait « Courrier sud » et en 2008, la Montre d’Aviateur UTC mettait à l’honneur « Terre des hommes », un récit plein de poésie. En 2009 et en 2010, la Grande Montre d’Aviateur Edition Antoine de Saint Exupéry rendait hommage à l’ensemble de son œuvre. En 2011, la Grande Montre d’Aviateur Calendrier Perpétuel, rarement présentée, était une édition spéciale de prestige et, en 2012, année des Montres d’Aviateur IWC, la Montre d’Aviateur Chronographe Edition Antoine de Saint Exupéry rappelle l’origine, il y a cent ans, de la grande passion du pilote, écrivain et humaniste.

La biographie d’Antoine de Saint-Exupéry se lit comme une chronique de l’aviation moderne. Né en 1900 à Lyon, il prend des cours de pilotage à 21 ans et obtient sa licence en 1922. En 1927, il assure la liaison aérienne entre Toulouse, Casablanca et Dakar puis, cette même année, est nommé chef d’un aérodrome marocain reculé.

Cette période l’inspire pour son premier roman, « Courrier sud ». En 1929, Saint-Exupéry est nommé directeur d’une compagnie aérienne de Buenos Aires. L’introduction de vols de nuit réguliers permet l’acheminement rapide du courrier mais ces vols présentent des risques accrus en l’état de la technique de l’époque. Son roman « Vol de nuit » est dédié aux défis et à l’héroïsme des pilotes.

Dès 1931, Saint-Exupéry travaille à nouveau comme pilote de l’Aéropostale en Afrique du Nord. Après une brève période durant laquelle il pilote des hydravions et assure des liaisons postales à travers l’Afrique, l’époque de l’Aéropostale, la meilleure de sa vie, prend fin en 1932. En 1935, alors qu’il tente de battre le record de vol long-courrier Paris–Saïgon, il doit se poser en catastrophe dans le désert égyptien et, gravement déshydraté, il est sauvé in extremis.

Une seconde tentative de record échoue également: en 1938, Saint-Exupéry décolle de New York à destination de la Terre de Feu. Après une escale, l’avion s’écrase; Antoine de Saint-Exupéry survit à nouveau miraculeusement.

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, le pilote et écrivain désormais célèbre est affecté à un escadron de reconnaissance. Démobilisé après l’armistice de 1940, il reçoit en 1943 l’autorisation de reprendre ses activités militaires. Le 31juillet1944, « Saint-Ex », comme le surnomment ses admirateurs, prend place dans le cockpit de son Lightning P-38 pour un vol de reconnaissance au-dessus de la France occupée. Il n’en reviendra jamais.

Spécificités techniques de la montre IWC Aviateur Chronographe Edition Antoine de Saint Exupéry

Montre d’Aviateur Chronographe d’IWC Edition Antoine de Saint Exupéry : sixième hommage
Calibre : 89361 à remontage automatique
Fréquence : 28 800 A/h / 4 Hz
Rubis : 38

Réserve de marche : 68 h

Boîtier 43 mm et boucle déployante en or rouge 18 carats, cadran couleur tabac, bracelet en veau brun avec surpiqûres
Hauteur : 15,5 mm
Verre : saphir, bombé, antireflet sur les deux faces

Étanche : 6 bar

Edition limitée à 500 exemplaires en or rouge 18 carats

Réf. IW387805

Montres-de-luxe.com | Publié le 7 Juin 2012 | Lu 2182 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques