Octo Bulgari : nouvelle icône de la marque italienne


Octo Bulgari. A nom à retenir car il s’agit incontestablement de la nouvelle icône du joaillier-horloger italien. La marque a d’ailleurs présenté –en grande pompe- ce tout nouveau modèle de montre masculine (acier ou or rose) il y a quelques semaines à Rome. C’est donc dans la capitale italienne que ce garde-temps à l’allure intemporelle et élégante, ni ronde ni carrée, sobre et chic, a dévoilé ses charmes… Détails.


Octo Bulgari
L’Octo de Bulgari est une montre… ni ronde ni carrée. Mais elle s’annonce comme étant « la symbiose harmonieuse et équilibrée des deux formes primitives donnant naissance à l’octogone, symbole de la géométrie de la perfection ».

L’octogone, « figure graphique ancienne universellement riche de symboles et de sens, est indissociable de l’histoire des civilisations et des cultures » rappelle la marque dans son communiqué.

Par-delà les continents, de l’Occident à l’Orient, cette composition de deux figures primitives est riche d’innombrables valeurs emblématiques et de sens multiples. Les concepts d’équilibre, d’harmonie, de puissance et d’éternité se retrouvent fréquemment –parmi d’autres– associés à la forme comportant huit faces.

Dans l’Europe du Moyen-Age, les alchimistes considéraient la combinaison du carré et du cercle comme l’expression de la perfection, de même que l’expression de la relation entre la Terre et le Ciel : le carré, représentation de l’Homme et le cercle, incarnation du Divin, établissaient le lien entre les deux représentations...

Octo Bulgari
La forme octogonale a également laissé de très nombreuses traces architecturales de l’Europe à l’Asie. L’Italie (patrie de Bulgari) recense ainsi de nombreuses bâtisses de ce type.

Outre les constructions de l’Antiquité jalonnant Rome, la « Ville Eternelle », l’une des plus représentatives est Castel Del Monte dans les Pouilles.

Cette construction du XIIIème siècle, œuvre architecturale grandiose empreinte de multiples symboles, matérialise la synthèse de connaissances raffinées en mathématiques et en astronomie. Il est d’ailleurs considéré par certains comme un lieu synonyme de temple du savoir.

Loin de là, en Asie, à plusieurs milliers de kilomètres, l’octogone est à la source de tous les fondements de l’histoire, de la civilisation et de la pensée chinoise. Figure centrale du Yi Jing, ou « Livre des mutations », élaboré dès le début du premier millénaire avant l’ère chrétienne, la forme octogonale avait pour finalité de décrire les états du monde et leurs évolutions.

Chacune des huit faces est conçue de manière à symboliser ce qui se passe dans le ciel et sur la terre, représentation de la transformation incessante des signes l’un dans l’autre. Le Yi Jing constitue le résultat d'une recherche spéculative et cosmogonique élaborée, dont les articulations ont durablement façonné la pensée chinoise jusqu’à aujourd’hui.

De fait, partant d'une opposition/complémentarité entre les principes Yin et Yang (soleil et lune, mâle et femelle, actif et passif, etc.) et subdivisant cette dualité de façon systématique, le Yi Jing arrive à une série des 64 combinaisons et de toutes les transformations possibles entre eux.

Octo Bulgari : nouvelle icône de la marque italienne
Plus tardivement mais toujours dans l’Empire du Milieu, cercle et carré traduisent une relation symbolique exprimée selon les principes de l’architecture. Construit au XVème siècle, l’incontournable Temple du Ciel à Pékin est globalement agencé afin de symboliser la relation entre le ciel et la terre, entre la Divinité et l’Homme, essence de la cosmogonie chinoise. Il occupe un site reprenant la forme carrée comportant angles méridionaux, tandis que ceux du nord sont arrondis en raison de l'antique croyance chinoise selon laquelle le ciel était rond et la terre carrée.

La translation numérique de la forme graphique est elle aussi chargée de sens symboliques. Le chiffre 8, Octo dans sa forme latine, a toujours véhiculé un faisceau de valeurs universelles puissantes à toutes les époques, dans toutes les civilisations. A l’horizontal, c’est l’infini des mathématiciens, l’éternité immuable, l’éternel retour ou encore le symbole de la totalité de l’univers en Chine (le Yi Jing), plus largement de prospérité et d’incarnation du pouvoir dans les cultures asiatiques.

« L’architecture d’Octo condense ces contenus » souligne la marque dans son communiqué. Et d’ajouter : « plus qu’une montre, l’objet transcende sa pure fonction pour acquérir une dimension large, chargée de sens esthétique et émotionnel. D’apparence formelle simple, elle est complexe dans les valeurs qu’elle véhicule : équilibre, perfection, immortalité et éternité d’un côté, savoir-faire et maîtrise horlogère de l’autre ».

La structure du boîtier de l’Octo, aux lignes nettes et tendues, « exprime force de caractère et puissance incontestée ». Elle engage d’ailleurs un processus complexe de fabrication pour ses parties constituantes : carrure, lunette et fond vissé. Les trois éléments font l’objet de nombreuses opérations successives jusqu’à l’obtention du résultat final avant assemblage. Manufacturé à l’interne, le boîtier de la nouvelle Octo comporte un total de 110 facettes. Toutes sont méticuleusement finies à la main, alternant polissage et terminaison brossée et satinée.

Octo Bulgari acier
Cette nouvelle création Bulgari est animée par le Calibre BVL 193, avec indication des heures, des minutes, des secondes et guichet de date à 3 heures.

Ce mouvement mécanique à remontage automatique par masse oscillante unidirectionnelle montée sur roulements à bille est muni de deux barillets.

« Ils garantissent un meilleur rendement isochronique dans la durée, synonyme de régularité de marche et par conséquent de précision » assure la marque dans son communiqué.

Le Calibre BVL 193 -11,5 lignes- bat à 28'800 A/h (4HZ) et offre 50 heures de réserve de marche. Les finitions des composants du mouvement sont de haut niveau : pivots polis, roues d’entraînement satinées.

Le cadran est également manufacturé à l’interne, laqué noir et poli. Dix index et le 12h et le 6h en chiffres arabes. Cette montre est disponible en acier et or rose. Et le communiqué de conclure que l’Octo « se positionne en-dehors des standards ordinaires et habituels pour revendiquer son appartenance à l’univers des modèles de montres dont on sait qu’ils sont d’ores et déjà inscrits dans l’avenir ». A lui de nous le dire…

Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Août 2012 | Lu 2405 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques