Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Omega Seamaster Aqua Terra > 15 000 gauss : amagnétiquement vôtre


Omega a présenté à l’occasion de la Foire de Bâle 2013 un calibre (le Co-Axial 8508) totalement amagnétique. Un mouvement automatique révolutionnaire qui sera intégré dans l’Omega Seamaster Aqua Terra > 15 000 gauss. Une montre équipée d’un boitier acier de 41 mm et de tous les signes distinctifs de cette collection.


Omega Seamaster Aqua Terra > 15 000 gauss
Jusqu’à maintenant les deux montres emblématiques de l’antimagnétisme étaient incontestablement la Rolex Milgauss et l’IWC Ingénieur.
 
Deux garde-temps créés à l’origine pour les ingénieurs régulièrement confrontés à des champs magnétiques.
 
Pour être protégés, leurs calibres étaient cerclés d’une cage en fer doux. Ce qui n’est pas le cas de ce prototype Omega…
 
« En effet, le calibre Omega Co-Axial 8508 fait partie des innovations technologies les plus spectaculaires de ces dernières années » souligne la marque biennoise dans son communiqué.
 
Et d’affirmer que ce « mouvement résiste aux champs magnétiques supérieurs à 1,5 tesla (15 000 gauss), loin au-dessus du niveau de résistance magnétique de toute montre existant à ce jour » et qu’il apporte donc « la solution à l’un des problèmes auxquels les horlogers sont confrontés depuis de nombreuses décennies ».
 
La première montre qui en sera équipée est la Seamaster Aqua Terra > 15 000 gauss, un chronomètre de 41,5 mm en acier doté, au choix, d’un bracelet en acier ou en cuir marron. Son cadran noir légèrement laqué jaune est satiné soleil à partir du centre et décoré des stries verticales qui caractérisent la célèbre collection Omega Aqua Terra. A noter également l’inscription «  > 15’000 GAUSS » décalquée jaune.

Omega Seamaster Aqua Terra > 15 000 gauss
Précisons que cette technologie a été développée par une équipe composée d’ingénieurs de chez ETA, Asulab, Nivarox, FAR et Omega. De cette association de talents, est né le premier prototype de ce mouvement, intégré à une Omega Seamaster Aqua Terra.

Contrairement aux autres tentatives qui avaient pour but de contrecarrer les effets du magnétisme, le principe de protection du mouvement Omega ne repose pas sur la présence à l’intérieur du boîtier de la montre d’un enclos de protection (de type cage en fer doux comme chez les concurrents), mais sur l’utilisation dans le mouvement lui-même de matériaux non-ferreux soigneusement sélectionnés (c’est donc le calibre lui-même qui est amagnétique).

Plusieurs brevets ont été déposés dans le cadre du développement de ce nouveau mouvement.

« Même lorsqu’il a été exposé à un champ magnétique supérieur à 15 000 gauss, ce calibre continue de répondre aux critères de certification définis par le COSC » affirme Omega dans son communiqué.

Jusqu’ici, la méthode préconisée pour combattre les effets des champs magnétiques consistait à enfermer les mouvements dans de petites boîtes de protection. Cette approche présentait divers inconvénients : elle ne permettait pas de répondre à la constante augmentation de la puissance moyenne des aimants permanents qui se sont multipliés dans notre environnement quotidien ; en outre, d’un point de vue esthétique, elle empêchait d’admirer le mouvement et d’afficher la date.

Comme la Seamaster Aqua Terra > 15 000 gauss n’a pas besoin d’être placée dans un boîtier de protection, grâce à son mouvement amagnétique, la montre est dotée d’un fond transparent en verre saphir qui permet d’avoir une vue sur le calibre Co-Axial 8508. Le cadran dispose également d’un guichet de date à 3 heures. De plus, cette Seamaster est étanche à 15 bar (150 mètres). La présence, dans son mouvement mécanique Co-Axial, d’un spiral en silicium Si14 la rend tellement fiable qu’elle est assortie d’une garantie de quatre ans.

Le magnétisme a toujours constitué pour les horlogers un problème majeur, d’autant plus important aujourd’hui que les aimants sont désormais omniprésents dans notre environnement quotidien. Les horlogers sont appelés régulièrement à démagnétiser des montres dont les performances sont affectées par leur exposition à des champs magnétiques, un problème que ce nouveau mouvement va résoudre entièrement.

« Avec la Seamaster Aqua Terra > 15 000 gauss, Omega inaugure une technologie innovante qui va changer pour toujours la façon dont le secteur horloger aborde les problèmes croissants posés par les champs magnétiques » conclut la marque dans son communiqué.

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Avril 2013 | Lu 3002 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques