RICHARD MILLE


Richard Mille RM 031 Haute Performance : dix exemplaires… seulement

Richard Mille présente une pièce d’exception : la Richard Mille RM 031 Haute Performance. Une imposante montre ronde en platine de 50 mm de diamètre qui abrite en son sein un calibre pourvu d’un échappement de dernière génération développé par la société APR&P. Une édition extrêmement limitée… à dix exemplaires.


Richard Mille RM 031 Haute Performance : dix exemplaires… seulement
Depuis la création de la maison Richard Mille en 2001, la notion de performance, qu’elle soit chronométrique ou technique, est obsessionnelle, se retrouvant dans chaque concept, chaque développement, chaque création.

Au fil des années, l’innovation, des représentations inédites, l’utilisation de nouveaux matériaux ont permis de donner naissance à des pièces hors-normes comme par exemple la RM 015 Perini Navi, la RM 025 et son mouvement tourbillon chronographe étanche à 300 mètres ou plus récemment le tourbillon RM 050 Felipe Massa doté d’un chronographe à rattrapante considéré « comme le plus complexe du marché ».

Avec la RM 031 Haute Performance, Richard Mille « a voulu créer un produit très « orthodoxe », une montre résolument tournée vers la Haute Horlogerie et son savoir-faire, alliant une grande pureté des lignes et des composants avec une performance extrême. Toute l’expérience accumulée au cours des années a été rassemblée pour l’élaboration de ce modèle incroyablement précis ».

Plus concrètement, le calibre RM031 dispose d’un échappement AP à impulsion directe. Ce nouvel échappement, combinaison entre un échappement à détente et un échappement à ancre suisse, a été développé par APR&P pour Audemars Piguet. Une référence en la matière.

« La précision de l’échappement est améliorée grâce à l’action directe de la roue d’échappement sur le balancier, contrairement à un échappement à ancre suisse où l’ancre actionne directement la roue d’échappement » assure la marque dans son communiqué.

Cadencé à 36.000 A/h et équipé d’un double spiral en Elinvar placé en opposition, l’échappement AP procure un rendement de transmission amélioré. Un dard spécialement réalisé pour ce type d’échappement empêche ainsi tout renversement. L’objectif est atteint : une variation chronométrique de seulement 0 à 30 secondes par mois est obtenue pour ce calibre à la conception exigeante.

Afin d’assurer une excellente transmission de l’énergie produit par le double barillet, l’ensemble des rouages a été optimisé par l’adoption d’une denture aux profils spéciaux produisant un angle de pression de 20°. Inspiré des transmissions automobiles, ce procédé permet un transfert durable et continu de la puissance sur tous les rouages vers l’échappement Haute Performance.

La platine et les ponts sont usinés dans de l’ARCAP, matériau utilisé pour la première fois dans l’horlogerie dans le calibre Richard Mille RM002. L’ARCAP est réputé pour ses qualités physiques comme la résistance à la corrosion et ses propriétés antimagnétiques. Des caractéristiques qui en font un matériau fréquemment utilisé dans l’aérospatiale, l’automobile et l’électronique de pointe.

Ces spécificités techniques extrêmes sont combinées à des finitions à la main exceptionnelles. Chaque pièce du mouvement demande de très nombreuses heures de travail, comme par exemple la platine et le porte-échappement microbillés, les roues polies, microbillées, anglées et cerclées. Les pourtours étirés, les ponts d’échappement polis bercés.

Quant au nouveau boitier rond (50 mm x 13.90 mm), quadripartite et au dessin extrêmement complexe, il est biseauté, poli et brossé pour un rendu unique. Enfin, exemple de l’attention apportée à chaque détail, les cornes sont dessinées avec soin afin d’être dans la continuité du boitier tout en suivant la courbe du bracelet.

La RM 031 est une édition limitée de 10 pièces en platine.

Montres-de-luxe.com | Publié le 6 Juin 2012 | Lu 1324 fois