RICHARD MILLE


Richard Mille RM016 Titalyt : mouvement squeletté avec heures, minutes, quantième et rotor à géométrie variable

Après huit premières nouveautés, Richard Mille présente une nouvelle version de son calibre extra-plat RM 016 intégré dans une montre en titane de grade 5 bénéficiant d’un traitement Titalyt, inédit en horlogerie.


Richard Mille RM016 Titalyt
Comme le souligne la marque dans son communiqué, « ce procédé d’oxydation du titane (Titaly) par électro-plasma permet d’améliorer la dureté de la matière (déjà particulièrement résistante), son coefficient de frottement, sa résistance à l’usure et à la corrosion selon la norme de matériaux aérospatiaux AMS 2488D. Ce traitement biocompatible est appliqué dans l’aérospatiale, l’automobile et le domaine médical ».

Possédant déjà une forte identité au sein de la collection Richard Mille, la RM 016, dans cette version Titalyt, gagne encore en force avec son boîtier au traitement exclusif.

Immédiatement reconnaissable grâce à sa couleur unique, le boîtier ultra-plat a marqué une nouvelle étape dans l’histoire de la marque, dont les montres se distinguent habituellement par leur forme tonneau si caractéristique.

Ainsi, la RM 016 interprète d’une façon totalement nouvelle, les codes chers au sport automobile et au nautisme présents sur toute la collection, en les intégrant dans un boîtier extra-plat aux lignes tendues.

Bien que possédant une forme inédite, la RM 016 est avant tout une montre Richard Mille, elle en reprend le mécanisme et le soin apporté à chaque détail. Elle possède les mêmes caractéristiques et témoigne de la même attention au moindre détail du design par le grand nombre d’opérations d’étampage et de fabrication requises pour ses trois composants principaux (lunette, carrure et fond).

Plus de 18 jours sont nécessaires pour le réglage des machines et plus de 400 heures de recherche technique et de dessin sont indispensables avant que la production ne puisse débuter. Chaque boîtier brut demande 202 opérations d’usinage distinctes.

La conception et la réalisation de la montre illustrent parfaitement l’approche globale de toutes les pièces du mouvement, du boîtier et du cadran. Par exemple, le cercle d’emboîtage est supprimé et le mouvement est fixé au châssis au moyen de 4 vis en titane et de silentblocs (ISO SW).

Le boîtier en trois parties est étanche à 30 mètres, grâce à trois joints toriques en Nitril. Il est assemblé au moyen de 8 vis cannelées en titane grade 5 et de rondelles en maillechort résistantes à l’usure.

Avec ce nouveau modèle, Richard Mille revendique une nouvelle fois une inspiration puisée dans les secteurs les plus innovants comme l’aérospatiale ou le biomédical.

Spécificités techniques de la Richard Mille RM 016 Titalyt

Richard Mille RM016 Titalyt : mouvement squeletté avec heures, minutes, quantième et rotor à géométrie variable
Calibre RM 005S : mouvement squeletté à remontage automatique avec heures, minutes, quantième et rotor à géométrie variable.
Dimensions : longueur 49,80 mm x 38,00 mm (au plus large) x 8,25 mm (au plus épais)
Bras en titane grade 2 Bordure en titane grade 26 positions de réglage par des vis en titane grade 5
Ailettes en or blanc 18 carats à teneur élevée en palladium. Segments en alliage de tungstène et cobalt. Roulements à billes en céramique. Unidirectionnel, avec remontage dans le sens contraire des aiguilles de la montre.

Cette conception exclusive Richard Mille permet d’adapter le remontage automatique de la RM 016 au niveau d’activité –faible ou intense– de celui qui la porte. Par l’ajustement de la position des ailettes, l’inertie du rotor peut être modifiée et le processus de remontage accéléré ou ralenti selon le rythme de vie. Ce concept exclusif permet ainsi d’optimiser le remontage du mouvement.

Réserve de marche : environ 55 heures.

Boitier : le boîtier ultra-plat en trois parties est étanche à 30 mètres, grâce à trois joints toriques en Nitril. Il est assemblé au moyen de 8 vis cannelées en titane grade 5 et de rondelles en maillechort résistantes à l’usure. Il bénéficie d’un traitement en Titalyt.

Platine, ponts et coq en titane
Pour ces composants, l’utilisation du titane grade 2 et le revêtement PVD noir confèrent une grande rigidité à l’assemblage et une excellente planéité aux surfaces, essentiels au fonctionnement parfait du train d’engrenage.

Système de double barillet
Il contribue à améliorer la stabilité du couple à long terme. Son nombre de tours étant plus élevé, la denture, les roulements et les pivots subissent moins de pression et de frottement, et les performances en sont améliorées.

Affichage de la date
Semi-instantané, dans une ouverture verticale à 7 heures. Le disque du calendrier en saphir est traité antireflet sur les deux faces.

Vis cannelée en titane de grade 5 pour les ponts et le boitier
Par leur forme, ces vis offrent un meilleur contrôle du couple de serrage pendant l’assemblage. De ce fait, elles résistent parfaitement aux opérations de montage ou de démontage et sont peu sujettes au vieillissement.

Réhaut et intérieur (supérieur et inférieur)
En fibres de carbone noir, avec des index remplis d’un matériau luminescent homologué.

Couronne
En titane grade 5 microbillé, avec joint torique double et élément central en or 18 carats rouge ou blanc.

Cadran
En saphir (0,40 mm d’épaisseur) traité antireflet (des deux côtés), protégé par 8 brides en silicone insérées dans les rainures supérieure et inférieure.

Glace
Côté lunette : en saphir (dureté 1 800 Vickers) traité antireflet (des 2 côtés)
Epaisseur : 1,20 mm
Fond du boîtier : en saphir traité antireflet (des 2 côtés)
Epaisseur : 1 mm au centre et 1,73 mm à la périphérie

Autres caractéristiques
- Dimensions du mouvement : 30,20 x 28,45 mm
- Epaisseur : 4,33 mm
- Empierrage : 38
- Arbre de barillet en acier AP 20
- Balancier : en Glucidur, à 3 bras, moment d’inertie 4,8 mg cm2, angle de levée 53°
- Fréquence : 28 800 alternances par heure (4 Hz)
- Spiral : ELINVAR, de NIVAROX
- Assemblage des index : Triovis n° 2
- Dispositif antichoc : INCABLOC 908.22.211.100 (transparent)
- Pierres de la roue d’échappement : RUBIFIX (transparent)
- Tige de remontoir à 3 positions : remontage manuel, réglage de la date, mise à l’heure

Finitions
Mouvement
- Platine et ponts en titane, sablé humide, traité PVD
- Pivots brunis
- Moulures polies au diamant du côté pont
- Roues biseautées, sablées et rhodiées

Pièces en acier
- Surfaces microbillées au saphir
- Anglage et polissage à la main
- Vis et fentes biseautées et polies, pointes arrondies et polies

Montres-de-luxe.com | Publié le 8 Mai 2009 | Lu 5511 fois