Royal Oak Offshore Singapore Grand Prix Chronograph : une splendide « bête de course »


En l’honneur du premier Grand Prix de Singapour, qui s’est disputé de nuit –pour la toute première fois de l’histoire de la Formule 1- le 28 septembre 2008, Audemars Piguet a présenté une édition limitée à 250 exemplaires qui va faire craquer les amateurs des belles mécaniques : le Chronographe Royal Oak Offshore Grand Prix de Singapour qui permet une mesure du temps au sixième de seconde. Une splendide « bête de course » réservée aux « happy few ».


Royal Oak Offshore Singapore Grand Prix Chronograph : une splendide « bête de course »
Ce nouveau venu dans la collection Offshore de chez Audemars Piguet « témoigne de la symbiose qui unit automobile et horlogerie » souligne la marque dans son communiqué.

Et d’ajouter : « un identique souci du détail, une même obsession pour le design et une constante recherche de la perfection mécanique, tels sont les points communs entre ces univers ».

De fait, la manufacture du Brassus en Suisse est déjà très proche de la Formule 1 par ses partenariats avec Rubens Barrichello et Jarno Trulli, ainsi que de la voiture de luxe grâce à son association avec Maserati. Cette nouvelle Offshore vient donc renforcer la présence de la marque de l’univers des belles mécaniques.

Tout comme en F1, un matériau high-tech (le carbone forgé) a été sélectionné à dessein pour la carrure de ce Chronographe Royal Oak Offshore Grand Prix de Singapour. Inspiré par les ailerons, les déflecteurs ou les appendices d’une rutilante carrosserie de Formule 1, ce matériau sophistiqué est le fruit d’un long et minutieux développement. Il est composé de fibres de carbone comprimées à haute température.

Royal Oak Offshore Singapore Grand Prix Chronograph : une splendide « bête de course »
La structure moléculaire ainsi obtenue lui assure légèreté, résistance et dureté.

L’usinage dans un carbone très dense offre un rendu tout à fait caractérisé, dont l’esthétique est mise en valeur par l’acier de la lunette et des plots. A relever, enfin, les huit vis en acier PVD noir qui ornent le légendaire octogone.

Côté code couleur (le rouge et le noir), là encore, l’ambiance « paddock » règne en maître… Ainsi, la carrure en carbone forgé noir est rehaussée par les poussoirs du chronographe et par la couronne surmoulée en caoutchouc rouge.

Le réhaut tachymètre noir qui court tout autour du cadran rouge est décoré d’un motif exclusif « Méga Tapisserie ». En contraste, les trois compteurs (petite seconde, compteur 30 minutes (à 9 heures) et compteur 12 heures (à 6 heures) noirs) sont noirs également.

Par ailleurs, si d’impressionnants moteurs ronflent sous le capot des voitures de Formule 1, le mouvement qui équipe le Chronographe Royal Oak Offshore Grand Prix de Singapour n’en est pas moins exceptionnel. « Le calibre exclusif 3126 Audemars Piguet à remontage automatique associe robustesse, fiabilité et précision de marche » affirme la marque dans son communiqué.

Royal Oak Offshore Singapore Grand Prix Chronograph : une splendide « bête de course »

Royal Oak Offshore Singapore Grand Prix Chronograph : une splendide « bête de course »
Cette Offshore affiche jusqu’à 60 heures de réserve de marche grâce au ressort de barillet qui, en fournissant une force constante pendant un laps de temps plus long, accroît la précision de marche ; un pont de balancier traversant renforce la stabilité du mouvement et un stop balancier permet d’immobiliser l’aiguille des secondes et d’effectuer ainsi une mise à l’heure à la seconde près ; un balancier à inertie variable doté de huit masselottes permet un réglage précis et stable ; une correction rapide de la date avec un système de sécurité intégré évitant tout blocage du disque de quantième lors d’une correction à minuit ; et enfin, un rotor en or 22 carats monté sur roulements à billes assure un remontage automatique bidirectionnel du ressort de barillet.

A noter également l’intégration à du chronographe 3840 à ce calibre 3126. Dès lors qu’il est activé, le compteur 30 minutes (à 9 heures), le compteur 12 heures (à 6 heures) et la trotteuse au centre se mettent en marche et offrent une mesure du temps à un sixième de seconde (tachymètre base 1000 sur ce modèle vs base 500 sur les Royal Oak Off Shore « standard »).

Soulignons enfin le bracelet en cuir perforé avec double couture rouge rappelant la doublure du bracelet en alcantara, rouge également.

Spécificités techniques du Chronographe Royal Oak Offshore Grand Prix de Singapour

Royal Oak Offshore Singapore Grand Prix Chronograph : une splendide « bête de course »
Mouvement
Calibre: 3126/3840 à remontage automatique
Diamètre total : 29,94 mm (131/4 lignes)
Diamètre d’encageage : 26 mm
Hauteur : 7,16 mm
59 rubis
365 composants
Cadence du balancier : 21600 alternances par heure
Balancier à inertie variable à huit masselottes et spiral plat
Porte-piton mobile de type Genève
Tige de remontoir à trois positions

Finition : décoration manuelle de tous les composants; rhodiage, anglage, perlage sur la platine et côtes de Genève sur les ponts

Réserve de marche : jusqu’à 60 heures

Boîtier
Boîtier en carbone forgé avec lunette acier et vis en acier PVD noir
Diamètre: 42 mm
Hauteur: 14,7 mm
Fond gravé de l’inscription Royal Oak Offshore – Limited Edition – Singapore GP 2008

Etanchéité : 100 m

Cadran
Rouge, avec décor exclusif « Méga Tapisserie »
Petite seconde, compteur 30 minutes (à 9 heures) et compteur 12 heures (à 6 heures) noirs
Chiffres et aiguilles heures/minutes luminescents

Fonctions
Heures et minutes
Petite seconde
Chronographe avec trotteuse au centre, compteurs 30 minutes et 12 heures
Réhaut tachymètre
Date

Bracelet
Cousu main en cuir noir perforé avec boucle déployante AP en acier inoxydable

Référence : 26190OS.OO.D003CU.01

Edition limitée à 250 exemplaires

Montres-de-luxe.com | Publié le 8 Octobre 2008 | Lu 8522 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques