Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Serpenti Bvlgari : l’éternel retour… au poignet ou sur l’avant-bras !


Intemporelle représentation de valeurs communes à nombre de cultures, l’image du serpent est liée à l’histoire des civilisations comme elle l’est à celle de Bvlgari, qui offre à ce symbole d’éternelle jeunesse, une perpétuelle renaissance ainsi qu’en atteste la nouvelle montre Serpenti. Un, deux, désormais jusqu’à sept tours de poignet en 2011.


Serpenti Bvlgari 7 tours
Cette nouveauté s’inscrit aux frontières de l’horlogerie et de la joaillerie, dans la lignée des créations signées par Bvlgari depuis plusieurs décennies.

Réinterprétations de la figure du reptile, elles marient toute la palette des techniques artisanales : joaillerie, émail, orfèvrerie et horlogerie pour donner vie à une puissante signature stylistique, totalement unique et sans équivalente.

Symbole de la terre et de l’eau, de la connaissance et de la fertilité, d’immortalité et de renaissance parmi de multiples attributions, l’archétype du serpent traverse l’entier de l’histoire humaine, du néolithique à l’ère contemporaine.

L’inépuisable richesse de cette représentation du bestiaire mythologique peuple l’univers de Bvlgari de très longue date : dès la fin des années quarante, mariant émaux polychromes et pierres précieuses, ors et gemmes de couleur, décliné selon d’infinies combinaisons, le serpent devient une figure joaillière et horlogère récurrente dans le catalogue des créations du joaillier.

L’allégorie du reptile, emblème de jeunesse éternelle, est au coeur de l’univers esthétique de Bvlgari qui lui assure une perpétuelle renaissance depuis plus de soixante ans.

Source d’intarissables interprétations, la figure du serpent se marie à un autre emblème identitaire spécifique à la marque, le bracelet Tubogas. Enlacé au poignet, sensuel et ludique, ce concept a été développé dans les années cinquante par le joaillier romain, et demeure à ce jour unique.

Signature stylistique et patiente construction artisanale, il témoigne de la richesse d’un savoir-faire que seule la maison maîtrise aujourd’hui. Les fils de métal –acier ou or- atteignent jusqu’à 5 mètres de longueur par tour de poignet, soit 35 mètres pour le modèle Serpenti 7 tours en or rose ! Ils font l’objet d’une longue succession d’opérations de préparation et de mise en forme à la main pour être finalement assemblés selon un procédé maîtrisé exclusivement par Bvlgari, et donner vie à une véritable seconde peau.

Le corps de ce bracelet hors du commun est prolongé naturellement par le boîtier galbé et poli de la montre, évocation formelle stylisée du serpent qui abrite un mouvement suisse à quartz personnalisé pour Bulgari.

Rappel des origines joaillières de la maison, habillée d’un cadran argenté arborant un décor soleil, la précieuse création façonnée dans l’or jaune ou l’acier poli peut être sertie de 38 diamants taille brillants sur son pourtour (0.29cts) selon les exécutions, et se pare d’une couronne sertie d’un cabochon de rubélite. Et, emblématique apothéose, ce chef d’oeuvre étincelant se coule sur l’avant-bras dans sa version ultime comptant 7 tours d’or rose : la lunette sertie de 38 diamants (0,293 cts) ceint un cadran pavé de 190 diamants (0,82ct).

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Août 2011 | Lu 3686 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos