Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



TAG Heuer Link : sportive et élégante depuis 25 ans… Déjà…


Alors que la marque horlogère TAG Heuer (groupe LVMH) vient de présenter la toute nouvelle version de sa collection Link, revenons sur l’histoire de cette montre lancée en 1987. Très rapidement, elle sera associée au pilote de Formule 1 Ayton Senna, qui la porta pendant trois championnats du monde consécutifs et qui apparut dans la célèbre campagne de communication « Don’t crack under pressure ». Puis plus tard, au golfeur Tiger Woods. Entre autres.


TAG Heuer Link : sportive et élégante depuis 25 ans… Déjà…
La légende qui entoure la Link prend vie en 1987, lorsque TAG Heuer présente une nouvelle génération de montres de sport et chronographes de précision baptisés « S/el ».

Cette dénomination, peu commune, est une contraction de « sport et élégance ». Elle attire l’attention sur la caractéristique de la ligne : un bracelet en acier façonné à partir de maillons en forme de S. Pour la première fois dans l’histoire de l’horlogerie suisse, un bracelet est à l’origine d’une nouvelle montre. Son design enchevêtré unique est élégant ; son confort ergonomique est, aujourd’hui encore, sans égal. Des codes extrêmement futuristes et des symétries d’une grande fluidité, des années en avance sur leur temps.

Cette ligne emblématique devient mondialement célèbre en 1988 lorsqu’elle se retrouve au poignet du champion de Formule 1 Ayrton Senna. Le pilote brésilien, ambassadeur de longue date de la marque TAG Heuer, la portera pendant trois championnats du monde consécutifs.

En 1999, TAG Heuer repense entièrement la montre : un nouveau bracelet, encore plus ergonomique, un cadran plus large mais plus fin et des fonctions encore plus faciles à utiliser. L’ensemble de la série est redessinée et relancée dans le monde entier sous le nom de Link, mise sous les feux des projecteurs et portée par de grands champions du monde du sport, dont les joueurs de tennis Boris Becker et Monica Seles, le coureur Colin Jackson ou encore le footballeur Leonardo.

Le design des nouveaux modèles Link épure encore davantage l’élégance de leurs prédécesseurs, accentuant la netteté des lignes et l’économie de forme. En 2003, pour rendre hommage à l’étoile montante du golf, Tiger Woods, TAG Heuer lance un nouveau garde-temps phare, la Link Calibre 36 Chronographe mécanique précis au 1/10e de seconde -un bracelet épuré, un boîtier taillé dans un bloc d’acier massif, une face plus large pour une lisibilité optimale mais aussi plus mince et sertie d’une lunette fixe plus fine.

En 2007, la marque célèbre le vingtième anniversaire de la Link en créant un modèle révolutionnaire de 3ème génération : la TAG Heuer LINK Calibre S, un chronographe exceptionnellement lisible, affichant une précision jusqu’alors inégalée aux 1/100es de seconde. Un garde-temps qui associe de nombreuses fonctions intuitives à une esthétique très contemporaine sans perdre en lisibilité.

Aujourd’hui, en 2011, dans leur atelier des montagnes suisses du Jura, les horlogers de TAG Heuer ont fait renaître la Link, par leur talent et leur maîtrise technique… Pour la porter dans des sphères encore plus prestigieuses.

Montres-de-luxe.com | Publié le 18 Juillet 2011 | Lu 17830 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos