Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Tag Heuer : la marque dévoile son premier « flagship » à Londres


Le fabricant de montres suisses Tag Heuer a dévoilé le 30 octobre dernier à Londres (Grande-Bretagne), dans l’enceinte du plus grand centre commercial européen, le « White City », son premier magasin « amiral », son premier « flagship », dont le concept sera ensuite décliné à Tokyo au Japon, puis dans toutes les villes où la marque est présente...


Tag Heuer Londres, Crédit photos : Jimmy Cohrssen pour Carbondale Paris
Ce concept a été imaginé par l’architecte Eric Carlson, fondateur de l’agence parisienne Carbondale. Ainsi, après avoir signé le Musée 360° de Tag Heuer en Suisse, ce cabinet a de nouveau été sollicité par la marque pour imaginer un concept de magasin, qui portera la culture de l’horloger à travers le monde. Explications.

Depuis 150 ans, tradition, avant-garde et glamour ont fait la réputation de la marque horlogère Tag Heuer. L’agence Carbondale a donc recréé un environnement fidèle à ces valeurs à travers un design contemporain et chaleureux. A la manière d’un précieux écrin, ce nouveau flagship met en lumière les collections « pour une expérience shopping unique » précise le communiqué.

Situé dans l’axe d’une allée principale de « White City », le magasin londonien se voit de loin. Sur 5 mètres de haut et 8 de long, sa façade en acier brossé et laqué couleur bronze, suggère l’intérieur sans le révéler totalement.

Dans cet intrigant miroir, le cabinet d’architectes a découpé une vitrine en croix, référence au drapeau suisse ou à une montre stylisée. Sur des visuels en verre striés de lamelles verticales, on y découvre les ambassadeurs de la marque et son logo qui s’anime par effet d’optique de type « lenticulaire ».

La porte d’entrée, deux panneaux de verre coulissant haut de 4 mètres, annonce une perspective qui plonge le visiteur dans une atmosphère raffinée. En prolongement, une allée en bois d’ébène habille le sol en marbre crème. Celle-ci trouve écho dans une faille qui sillonne le plafond et dont chaque côté est orné de visuels relatant l’épopée Tag Heuer.

Tag Heuer Londres, Crédit photos : Jimmy Cohrssen pour Carbondale Paris

Via un design linéaire et une succession de strates qui strient les murs, l’agence a mis les produits en scène de manière novatrice. Un bar en bois et en cuir perforé permet de s’appuyer pour regarder les collections, présentées sous des vitrines à la surface du comptoir et dans des niches en bois de palissandre à hauteur du regard.

Chacune des strates est associée à un matériau symbolique : du cuir perforé pour envelopper l’espace en référence à des gants de coureurs automobiles, du bois de palissandre par analogie avec l’héritage de la marque, de l’aluminium brossé pour la touche contemporaine, des détails en inox poli rappelant le côté précieux de l’horlogerie et des tapis en soie et laine pour une atmosphère cosy.

En complément, au centre du magasin, des vitrines panoramiques allient palissandre, inox poli et verre, agrémentées de loupes pour apprécier les minutieuses finitions des produits exposés. Carbondale a également dessiné une table de vente, sertie de cuir et de verre, dans laquelle sont intégrés une horloge numérique et un miroir ainsi qu’une petite vitrine de rappel pour exposer les paires de lunettes.

A gauche de l’entrée, un écran tactile suscite la curiosité et favorise l’interactivité entre la marque et ses clients. Un bijou de technologie où défilent des images d’archives, narrant les moments emblématiques de l’histoire de la marque ou permettant de sélectionner un modèle.

Au fond du magasin, dans l’axe de la faille, les architectes ont conçu un meuble indépendant, en cuir perforé couleur crème. Spécialement dessiné pour exposer la toute première ligne de téléphones portables signés Tag Heuer, il se distingue en rompant les stratifications horizontales.

Enfin, Carbondale a imaginé un éclairage théâtral au contraste clair-obscur. Vitrines murales et centrales illuminent l’ensemble du magasin dans une subtile association d’éclairage LED et de petits spots halogènes et iodures métalliques. De part et d’autre de la faille qui parcourt le plafond, deux gorges équipées de spots éclairent ponctuellement les meubles centraux. Au final, une ambiance chaleureuse et intimiste révèle tout l’éclat des collections Tag Heuer.

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Décembre 2008 | Lu 7775 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos