The Longines Weems Second-Setting Watch : un hommage à celui qui inspira Lindbergh


Symbolisée par un sablier ailé, la marque Longines a accompagné les pionniers de l’aviation dans leurs plus grands exploits. En associant son nom à ceux des hommes et des femmes qui ont bravé l’impossible, Longines révèle son attachement à l’exception et à l’excellence. Avant Lindbergh et sa montre à Angle Horaire, il y eut le commandant Philip van Horn Weems, qui développa l’ingénieux « Weems System of Navigation ».


Longines Weems Second-Setting Watch
Aujourd’hui, 80 ans plus tard, la marque au sablier ailé commémore cette invention déterminante et rend hommage à son créateur en présentant The Longines Weems Second-Setting Watch, une montre mécanique doté d’un cadran central mobile.

Dès le début du XXe siècle, Longines est successivement associée aux noms de ces pionniers prestigieux qui, par un record, un exploit, un élan de courage, ont marqué l’histoire de leur empreinte. Il y eut Lindbergh, bien entendu, mais aussi Louis-Amédée de Savoie, Amundsen, Mittelholzer, Chamberlain, Byrd, von Schiller, Amy Johnson, Amelia Earhart, Hughes et bien d’autres encore.

Si les qualités humaines sont essentielles à l’accomplissement de l’exploit, les impératifs techniques le sont tout autant. En connaissance de cause, Longines établit une collaboration fructueuse avec le commandant Philip van Horn Weems. Dans les années 1920 et 30, cet officier de l’US Navy se voue à la recherche, tant pour la marine que pour l’armée de l’air. En 1927 – l’année où Lindbergh réalise son vol solo de New York à Paris – il développe le « Weems System of Navigation ».

Aujourd’hui, c’est au cœur de ce riche héritage que Longines puise son inspiration, réhabilitant un système à la fois simple et génial à travers une création qui fait rimer élégance et performance. Célébrant les 80 ans de cette invention, c’est avec fierté qu’elle présente aujourd’hui The Longines Weems Second-Setting Watch, en hommage au commandant américain.

C’est en 1929, en liaison avec Longines, que P.v.H. Weems dépose le brevet d’une montre-bracelet capable de compléter les volumineux chronomètres de bord. L’invention permet de synchroniser la montre à la seconde près avec le signal horaire radio sans dérégler les aiguilles, au moyen de la lunette extérieure ou du cadran central, tous deux tournants et gradués.

L’idée sera reprise par Charles A. Lindbergh, par ailleurs élève de Weems, qui en fera un atout supplémentaire de sa montre à Angle Horaire. Ce brevet est enregistré en 1935. Dès cette époque, Longines adapte, sur certaines de ses montres avec aiguille de seconde centrale, une mise à l’heure par zones mobiles.

Parce qu’elle est un hommage au personnage, The Longines Weems Second-Setting Watch est une montre au caractère masculin affirmé. Equipée d’un mouvement mécanique à remontage automatique, elle dispose d’une réserve de marche de 46 heures.

Le boîtier rond en acier inoxydable, d’un diamètre de 47,50 mm, est doté d’un fond à couvercle gravé et numéroté s’ouvrant sur une glace saphir permettant d’apprécier la marche du mouvement.

Le cadran central mobile opalin argenté permet la synchronisation de la seconde avec un signal horaire radiodiffusé. The Longines Weems Second-Setting Watch est disponible sur bracelet en alligator véritable brun avec boucle «Charleston» et brin de rallonge.

Longines Weems Second-Setting Watch

Spécifités techniques de la Longines Weems Second-Setting Watch

Longines Weems Second-Setting Watch
Numéros de référence
L2.713.4.13.0-2

Calibre : Mouvement mécanique à remontage automatique,
calibre L699 (ETA A07 111)
161/2 lignes, 24 rubis, 28'800 alternances par heure

Réserve de marche de 46 heures

Fonctions : Heures, minutes et secondes
Cadran central mobile pour synchronisation de la seconde avec un signal horaire radiodiffusé

Boîtier : Rond, en acier inoxydable poli, Ø 47,50 mm
Fond à couvercle gravé, s'ouvrant sur une glace saphir
Couronne De style « Louis XV »

Cadran : Blanc laqué
Minuterie chemin de fer extérieure noire peinte
12 chiffres arabes noirs peints
Cadran central mobile, opalin argenté
Minuterie chemin de fer noire peinte

Aiguilles : Acier bleui, de type « Breguet »

Étanchéité : Jusqu’à 30 mètres

Glace : Saphir

Bracelet : Alligator véritable brun avec boucle « Charleston » et brin de rallonge

Longines Weems Second-Setting Watch

Montres-de-luxe.com | Publié le 19 Avril 2007 | Lu 14101 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques