Tourbillon chronographe Royal Oak Concept Carbone : retour vers le futur


La manufacture Audemars Piguet vient de présenter un tourbillon chronographe doté d’un boîtier et d’un mouvement en carbone. Une pièce exceptionnelle, légère mais extrêmement résistante qui, outre le carbone, le carbone forgé et le revêtement carbone amorphe, compte également la céramique, le titane et l’aluminium éloxé au nombre de ses matériaux. Côté affichage, ce garde-temps résolument futuriste, propose un compteur minutes chronographe linéaire totalement inédit.


Tourbillon chronographe Royal Oak Concept Carbone
En 2002, pour le trentième anniversaire de la collection Royal Oak, Audemars Piguet présentait une montre concept, la Royal Oak Concept, qui n’avait pas manqué de marquer les esprits.

Aujourd’hui, la manufacture du Brassus va plus loin encore et lève le voile sur le Tourbillon et Chronographe Royal Oak Concept Carbone : ultraléger, ce garde-temps s’annonce comme le « premier à intégrer un boîtier et un mouvement en carbone ». Et d’y ajouter la complexité intrinsèque du mouvement chronographe à tourbillon, le Calibre 2895, ses 384 composants et ses 237 heures d’autonomie (pratiquement dix jours de réserve de marche).

Le carbone forgé est un matériau généralement employé dans l’industrie aéronautique pour des pièces de grande taille, mais Audemars Piguet est la première société à l’avoir adapté à la petitesse des composants horlogers et aux exigences de la Haute Horlogerie. La lunette, signe identitaire de la Royal Oak, est réalisée en céramique, à l’instar des poussoirs et de la couronne. Une couronne, rehaussée des initiales AP, qui présente la spécificité de toujours positionner ces deux lettres horizontalement lorsqu’elle est entièrement vissée. Quant à la lunette de fond du boîtier, sécurisée par huit vis au dessin exclusif, elle recourt au titane noirci PVD.

Tourbillon chronographe Royal Oak Concept Carbone : retour vers le futur
Le mouvement n’est pas en reste en ce qui concerne les matériaux. La platine est réalisée en carbone et le pont de centre est en aluminium éloxé vert.

Côté fond, les ponts sont traités PVD noir, les bascules de commande et d’embrayage sont traitées PVD noir en relief avec, pour finition, un pourtour traits tirés couleur métal.

Les deux cônes de réserve de marche présentent un revêtement en carbone amorphe, de même que les inserts décorant les parties ajourées à 6h et à 12h. Quant à la cage du tourbillon au design inédit – plus de 70 pièces pour 0,45 gramme –, elle présente une finition bicolore PVD noir et acier.

Tourbillon chronographe Royal Oak Concept Carbone : retour vers le futur
Plus concrètement, le Calibre exclusif Audemars Piguet 2895 à remontage manuel est constitué de 384 composants. Abrité dans une « carrosserie » au look futuriste, il réunit un tourbillon, un chronographe et un système de double barillet assurant une réserve de marche de 237 heures !

Il affiche les heures et minutes au centre, l’indication de la réserve de marche à 12h, un indicateur de sélection à 6h, la trotteuse du chronographe au centre et un compteur minutes chronographe linéaire.

Ce calibre intègre un système de double barillet à rotation rapide –avec nombre de tours limité à 19,75– qui garantit une force constante pendant les 237 heures d’autonomie, « d’où une meilleure chronométrie » assure la marque dans son communiqué.

Et d’ajouter : « en réalité, la réserve de marche disponible grâce aux deux barillets montés en parallèle est de quelque 290 heures. Mais un ingénieux système de blocage –dans les zones de pleine et de faible charge– concentre la durée de marche de la montre sur 237 heures, assurant un fonctionnement optimal ». Les 19,75 tours d’armage de chacun des barillets –largement supérieurs à la norme– sont rendus possibles par l’utilisation d’un ressort particulièrement fin.

Tourbillon chronographe Royal Oak Concept Carbone : retour vers le futur
« L’indication de la réserve de marche à 12h bénéficie de deux autres développements qui garantissent un affichage sûr et précis grâce à un ajustement parfait » précise encore l’horloger. L’indicateur de la réserve de marche avec transmission par double cône inversé a été mis au point par Audemars Piguet en 1885. La Manufacture a adapté ce système à la montre-bracelet, permettant un réglage extrêmement précis de l’amplitude de l’aiguille de l’indicateur.

Un cône en cuivre béryllium revêtu de carbone amorphe monte et descend sur l’arbre du barillet en fonction de l’armage de la montre ; lorsque sa position est basse, le barillet est complètement armé, et inversement.

En contact avec ce cône mobile, un second cône traité également en carbone amorphe récupère cette information pour la transmettre à l’aiguille indicateur de réserve de marche située à 12h. Le traitement en carbone amorphe sur les deux cônes garantit de meilleures propriétés tribologiques entre ces derniers.

Afin d’assurer une indication précise de la réserve de marche et son parfait maintien en cas de chocs ou de mouvements brusques, un système inédit de double crémaillère garantit un armage permanent de l’aiguille, donc sa précision.

Enfin, le Calibre 2895 offre également un mécanisme indicateur de sélection. En fonction de la position de la tige de remontoir, l’aiguille positionnée sur le cadran à 6h indique la fonction sélectionnée. Les indications H, N, R correspondent aux trois positions de la tige de remontoir, à savoir neutre (N), remontage (R) et mise à l’heure (H).

Tourbillon chronographe Royal Oak Concept Carbone : retour vers le futur
« Si la Haute Horlogerie cherche d’ordinaire à dévoiler le plus possible le mécanisme et ses rouages, le Tourbillon et Chronographe Royal Oak Concept Carbone s’enorgueillit avant tout de son design avant-gardiste et de ses matériaux » remarque le communiqué d’Audemars Piguet. Ainsi, il ne découvre que les pièces maîtresses du mouvement : la cage du tourbillon et le cœur névralgique du chronographe, la roue à colonnes.

Dans cet esprit, l’absence de cadran offre une vision sur la platine en carbone, elle-même animée par la double symétrie des ponts de tourbillon et de compteur minutes d’une part (à 9h et à 3h), des ponts-cadrans de réserve de marche et d’indicateur de sélection d’autre part (à 12h et à 6h).

La même géométrie est révélée par les ponts ajourés côté fond, laissant entrevoir les mécanismes du tourbillon et du chronographe, ainsi que la roue à colonnes. Le contraste entre la couleur verte du pont de centre et le noir de la platine ainsi que des ponts mérite également d’être souligné.

Outre la magie du tourbillon perpétuellement en mouvement, le Tourbillon et Chronographe Royal Oak Concept Carbone se démarque par son compteur chronographe linéaire. Développé par Audemars Piguet, cet affichage totalement inédit des 30 minutes chronographe se compose d’une double échelle verticale (dizaines de minutes de 1 à 2 ; unités des minutes de 0 à 9). Les minutes écoulées en mode chronographe se lisent par des ouvertures pratiquées sur le pont du compteur. Le temps écoulé est indiqué par le passage de ces ouvertures du blanc au noir.

Spécificités techniques du Tourbillon et Chronographe Royal Oak Concept Carbone

Tourbillon chronographe Royal Oak Concept Carbone : retour vers le futur
Référence
26265FO.OO.D002CR.01

Mouvement
Calibre : 2895 à remontage manuel avec tourbillon
Diamètre total : 151/3 lignes (34,60 mm)
Diamètre d’encageage : 33,80 mm
Hauteur : 12,01 mm
34 rubis
384 composants

Réserve de marche : 237 heures
Cadence du balancier : 21.600 alternances par heure
Finition : anglage poli main, traits tirés, traits brouillés, microbillé
Platine en carbone, ponts en aluminium éloxé

Boîtier
Carbone forgé
Lunette céramique
Lunette de fond titane PVD noir
Diamètre : 44 mm
Hauteur totale : 15,85 mm
Fond saphir
Etanchéité : 100 m

Affichage
Intégré sur le mouvement
Réhaut gradué avec index des heures luminescents et index des minutes blancs
Aiguilles heures et minutes luminescentes squelettes

Bracelet
Alligator « grandes écailles carrées » cousu main avec boucle déployante AP en titane

Fonctions
Heures et minutes
Chronographe à compteur linéaire avec trotteuse au centre
Indication de la réserve de marche
Indicateur de sélection

Montres-de-luxe.com | Publié le 28 Avril 2008 | Lu 6804 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques