Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Vacheron Constantin s’installe à New York et présente des trois pièces d’exception !


La prestigieuse manufacture genevoise Vacheron Constantin (groupe Richemont) vient d’annoncer l’ouverture de sa première boutique exclusive américaine qui se trouve à l’angle du 729 Madison Avenue et d’ East 64th Street. A l’occasion de cette inauguration, la marque a gâtée les amateurs de belle mécanique… En effet, en plus d’exposer trois pièces de collection, l’horloger a également dévoilé trois modèles d’exception -dont une pièce unique- qui seront réservés à l’adresse new-yorkaise. Un beau cadeau pour « the city that never sleeps ». We love Vacheron Constantin in New York.


Vacheron Constantin s’installe à New York et présente des trois pièces d’exception !
Vacheron Constantin renforce donc sa présence internationale avec l’inauguration de sa première boutique aux Etats-Unis, à New York. C’est sa 28ème boutique à travers le monde.

« Cette ouverture s’inscrit comme une nouvelle étape pour la marque qui témoigne de son désir de conforter les liens qui l’unissent depuis 1832 à l’Amérique du Nord » assure la manufacture dans son communiqué.

Naturellement, élire la ville « qui ne dort jamais » pour l’ouverture d’une première boutique Vacheron Constantin aux Etats-Unis n’est pas fortuit et n’a rien d’anodin ! Ce lieu reste emblématique.

Petit retour historique… Il y a précisément 180 ans, le 17 septembre 1831, Jean-Barthélémy Vacheron décide de créer un établissement à New York. Un an plus tard, en 1832, la société établissait son premier agent à New York.

Au milieu du 19ème siècle, le commerce était devenu florissant. Dès 1855, un colis contenant le premier lot de montres « chronometer » avec remontoir par le pendant est livré à New York. La beauté des mécanismes conquiert les Américains. Ce premier lot préfigure l’implantation de la marque aux Etats-Unis et scelle une collaboration étroite entre New York et la manufacture genevoise.

Par la suite, la marque a continué à croître et à s’épanouir au cours du 20ème siècle. Au début des années 1900, on retrouvait ses montres aux poignets d’éminentes personnalités, comme les membres de la famille Rockefeller, Henry et William James ou encore le trompettiste Sidney Bechet.

Les archives indiquent que les montres personnalisées Vacheron Constantin étaient commandées par de célèbres collectionneurs comme Henry Graves et James Ward Packard, reconnaissant déjà à l’époque l’expertise technique et le savoir-faire (émaillage, gravure, guillochage et sertissage) de la manufacture genevoise.

Puis la Maison a pris part à l’Exposition Universelle de New York en 1939. Les présidents Harry Truman et Dwight D. Eisenhower possédèrent chacun un garde-temps Vacheron Constantin et, à la fin des années 1960 et au début des années 1970, on fit appel à la marque pour la commémoration de la première expédition spatiale américaine.

L’année 2005 fut une année exceptionnelle pour Vacheron Constantin qui fêta ses 250 ans d’histoire (sans interruption) dans le monde entier, à travers des galas anniversaires organisés dans dix-sept métropoles, dont New York.

Nulle autre ville que New York n’était donc mieux à même d’accueillir la première boutique Vacheron Constantin aux Etats-Unis. C’est la 28ème boutique de la marque dans les plus grandes capitales mondiales du luxe, après Genève, Moscou, Hong Kong, Shanghai ou encore Dubaï (et Paris peut-être un jour…).

Plus concrètement, la toute nouvelle boutique de New York est située dans un lieu particulièrement empreint d’histoire : l’immeuble, construit en 1908, est le fruit du travail de l’architecte William E. Mowbray et rappelle le Palazzo Strozzi, un palais florentin du 15ème siècle. Situé au coin sud-est du croisement entre Madison Avenue et la 64ème rue, il illustre parfaitement la splendeur de l’art classique italien et reflète tout l’univers de la marque dans un cadre véritablement exceptionnel.

Trois modèles exclusifs de garde-temps célèbrent l’ouverture de cette prestigieuse adresse : l’Overseas Chronographe Quantième Perpétuel Boutique New York, l’Historiques American 1921 Boutique New York et enfin, la Patrimony Traditionnelle calibre 2755 Boutique New York.

« Du chronographe Overseas aux couleurs du drapeau américain à la montre historique emblématique des années folles en passant par l’exemplaire unique avec la gravure inspirée de la frise du bâtiment sur le boîtier, ces trois réalisations d’exception illustrent chacune un temps fort de l'histoire de Vacheron Constantin et représentent un patrimoine qui a contribué de manière prépondérante à l'évolution de la mesure du temps » précise encore la marque dans son communiqué.

Trois montres exceptionnelles réunies et exposées pour la première fois à l’occasion de l’ouverture de la boutique de New York

L’ouverture de la boutique Vacheron Constantin de New York est déjà un événement en soi. Mais il prend un caractère absolument unique et inédit grâce à l’exposition de trois garde-temps parmi les plus remarquables du patrimoine de Vacheron Constantin...

C’est suite au lancement du site internet « The American Heritage », permettant aux collectionneurs américains de présenter leurs garde-temps Vacheron Constantin, que ces trois pièces (une ayant appartenu au roi Fouad, l’autre au roi Farouk et la dernière au collectionneur Packard) ont pu être réunies pour la première fois. On peut les découvrir jusqu’au 29 octobre 2011 à la boutique Vacheron Constantin de New York.

C’est donc la première fois que ces trois pièces –issues de collections privées– sont exposées ensemble. Les réunir toutes trois et les proposer en exposition au public new-yorkais est non seulement un événement absolument unique et inédit pour Vacheron Constantin, mais également un rendez-vous rare dans l’histoire de l’horlogerie...

Vacheron Constantin s’installe à New York et présente des trois pièces d’exception !
La montre du roi Fouad

En 1927, Francis Peter, alors président du Tribunal Mixte du Caire et citoyen suisse, rendit visite à l’atelier Vacheron Constantin au Quai de l’Ile à Genève, avec la mission confiée par la communauté suisse d’Egypte de trouver un cadeau à offrir au roi Fouad I d’Egypte. Ce dernier était un collectionneur bien connu de montres –passion qu’il partageait avec sa femme. Il allait d’ailleurs transmettre ses objets et sa passion horlogère à son fils, le roi Farouk.

Vacheron Constantin avait déjà commencé à travailler sur un garde-temps exceptionnel avec un ensemble de complications et huit aiguilles. Une fois terminé, il était destiné à devenir la montre la plus compliquée jamais créée par la marque.

Francis Peter choisit ce mouvement et le fit enchâsser dans de l’or jaune. Son fond fut décoré avec le blason royal et son contour serti de diamants. La montre propose les complications répétition minutes à carillon, grande sonnerie, petite sonnerie, chronographe à rattrapante, réveil, indication des réserves de marche du rouage et de la sonnerie, quantième perpétuel avec indications jour, date, mois et année bissextile.

En octobre 1929, cette montre fut présentée à Francis Peter, qui demanda que les affichages du jour et du mois soient changés d’anglais en français, ce dernier étant l’idiome sans doute préféré du roi francophile. Un mois plus tard, le garde-temps fut remis au roi Fouad dans un coffret en bois de santal orné de la couronne royale et de l’insigne du roi en arabe. Dans l’écrin, l’année 1929 y était incrustée d’or, aux côtés de l’écusson suisse et du blason royal égyptien peint sur émail. L’intérieur du double fond de la montre de poche reçut l’inscription : « À Sa Majesté Fouad 1er Hommage de la Colonie Suisse d’Egypte ».

La montre du roi Farouk

Lors d’un voyage à Genève en 1937, le roi Farouk d’Egypte insista pour rendre visite à la manufacture Vacheron Constantin. Charles Constantin, qui lui servit de guide pendant cette visite, avoua être surpris par l’étendue des connaissances horlogères du jeune souverain de 18 ans.

« Mais, M. Constantin » répondit-il, « j’ai démonté tant de montres pendant mon enfance… malheureusement pour elles. » Heureusement qu’il n’a pas démonté cette montre « Farouk » exceptionnelle ! Ce modèle imposant de 80 mm, et dont la réalisation dura de 1930 à 1935, est doté de 13 aiguilles et son calibre intègre 820 composants. Il propose les fonctions répétition minutes, grande sonnerie, petite sonnerie, chronographe à rattrapante, réveil, indication des réserves de marche du rouage et de la sonnerie, quantième perpétuel avec indications jour, date, mois, année bissextile et phase de lune. La montre est restée dans la collection du roi Farouk jusqu’en 1954, date à laquelle elle fut vendue aux enchères au Caire dans la vente de la collection du roi.

La montre du collectionneur Packard

Réalisé sur commande (livrée en 1918) pour James Ward Packard, le fameux constructeur automobile américain et amoureux de haute horlogerie, ce garde-temps cache sous une apparente simplicité un mécanisme exceptionnellement complexe. Cette superbe pièce, digne représentante des métiers d’art cultivés par Vacheron Constantin, a été vendue aux enchères à New York en juin 2011 pour un montant avoisinant la somme de… 1.8 million de dollars !

A résultat exceptionnel, montre d’exception : en plus de l’heure, de la minute et de la seconde abritées sous un verre en cristal de roche, ce garde-temps intègre une combinaison personnalisée de complications incluant une répétition à heures, minutes, quarts et demi-quarts, avec petite et grande sonnerie en plus du chronographe compteur de 30 minutes.

Le dos de la pièce estampillé des initiales JWP en émail bleu ont été exécutées à Genève selon le croquis de James Ward Packard. Cette montre est dans un état impeccable sortant d’un coffre d’une banque où elle a séjourné ces 60 dernières années.

Historiques American 1921 Exclusivité Boutique New York

Pour célébrer l’inauguration de sa boutique aux Etats-Unis, Vacheron Constantin réinterprète une de ses élégantes réalisations : « Historiques American 1921 ». Dédicace à l’histoire, à la quête de l’excellence, la série limitée New York de 64 pièces fait écho à une nouvelle adresse mythique : Madison and 64th.

Les années folles … une rumeur, presque une musique, qui entre en résonance avec la pièce Historiques American 1921 Exclusivité Boutique New York. Elle est inspirée d’une montre-bracelet d’avant-garde de forme coussin, produite de manière très confidentielle par Vacheron Constantin spécifiquement pour le marché américain durant les années 20 et rééditée en or ros -avec succès- en 2008.

Montre pour « dandy » par excellence, une nouvelle déclinaison est présentée à l’occasion de l’inauguration de la boutique de New York. Elle se dévoile dans un boîtier de 40 mm de diamètre, qui se singularise par une lecture de l’heure en diagonale et une couronne positionnée à 1 heure.

Série limitée de 64 pièces en or jaune, elle affiche des chiffres arabes de couleur beige et une disposition de la petite seconde qui révèle en filigrane le chiffre 3. Le cadran –de terminaison sablée– comporte une minuterie dite « chemin de fer » peinte en noir. Le boîtier arbore un fond gravé à la main avec le numéro unique de la pièce et celui de l’adresse de la nouvelle enseigne « Madison and 64th ».

Le calibre mécanique à remontage manuel 4400 développé, manufacturé par Vacheron Constantin et estampillé du prestigieux Poinçon de Genève propose les indications heures, minutes et petite seconde. Il bat à une fréquence de 28'800 alternances / heure et dispose d’une réserve de marche d’environ
65 heures.

Etanche à une pression de 3 bar qui équivaut à environ 30 mètres –le modèle est pourvu d’un bracelet cousu main, aux finitions sellier, d’alligator de couleur brun foncé équipé d’une boucle ardillon en or jaune 18 carats de la forme d’une demi croix de Malte.

Réalisé en 64 exemplaires, le modèle Historiques American 1921 Exclusivité Boutique New York est livré dans un écrin spécial en cuir au design fort et audacieux. Aux amateurs de design, il offre l’heure en diagonale. Les collectionneurs y trouveront matière à prolonger un pan de l’histoire au-delà des époques assoupies, à New York, la ville qui ne dort jamais.

Vacheron Constantin s’installe à New York et présente des trois pièces d’exception !
Overseas Chronographe Quantième Perpétuel Exclusivité Boutique New York

Pour célébrer l’ouverture de sa première boutique aux Etats-Unis, Vacheron Constantin présente une pièce inédite : l’Overseas Chronographe Quantième Perpétuel Exclusivité Boutique New York.

Dans un véritable élan patriotique, le bleu, le rouge et le blanc se distinguent sur le cadran et le bracelet, rappelant les couleurs nationales américaines et la présence de la marque aux Etats-Unis depuis 1831.

Ce modèle intègre deux complications majeures dans un boîtier sportif et élégant. L’alliance du chronographe et du quantième perpétuel –prisés des amateurs de Haute Horlogerie mécanique– est inédite pour la collection Overseas, laquelle accueille le calibre 1136 QP dans un boîtier en acier.

Ce modèle hors norme est réalisé en une série limitée de 20 exemplaires individuellement numérotés, réservés exclusivement à la boutique de New York.

Au cœur de ce modèle, le calibre 1136 QP et ses 228 composants : un mouvement mécanique à remontage automatique battant à 21'600 alternances/heure et disposant d’une réserve de marche d’environ 40 heures. Outre les heures, minutes et la petite seconde à 6h, le calibre 1136 QP anime les fonctions chronographe ainsi que le quantième perpétuel indiquant le jour de la semaine, la date, le mois sur un cycle de 48 mois avec l’année bissextile et la phase de lune.

En ligne avec la culture américaine, le modèle affiche les couleurs nationales –rouge, bleu et blanc- en étendard sur son cadran et son bracelet. Il est proposé dans un généreux boîtier de 42 mm, étanche à
15 bar (environ 150 mètres). Emblématique de la collection, la lunette inspirée de la croix de Malte est réalisée en acier, à l’instar de tous les éléments du boîtier. Sa carrure intègre une cage en fer doux protégeant le mouvement mécanique des champs magnétiques.

Au dos, le fond vissé est gravé du « Madison and 64th » ainsi que du numéro unique de chaque montre, rappelant son édition limitée à 20 exemplaires. Chaque pièce est livrée avec deux bracelets, l’un en alligator bleu avec doublure rouge et l’autre en veau marron.

Patrimony Traditionnelle Calibre 2755 Pièce Unique Boutique New York

Enfin, « last but not least », le modèle Patrimony Traditionnelle calibre 2755 pièce unique Boutique New York ! Réalisée en un exemplaire unique, cette montre célèbre -elle aussi- l’inauguration de la boutique de New York.

Dotée d’un tourbillon, d’un quantième perpétuel et d’une répétition minutes, elle rend hommage à la plus pure tradition horlogère. Clin d’œil à la façade qui abrite la nouvelle enseigne Vacheron Constantin, la frise gravée à la main sur le boîtier rappelle que la plus ancienne Manufacture horlogère au monde sans interruption partage un pan important de son histoire avec les Etats-Unis depuis 1831.

Rare, complexe et exclusif sont les adjectifs qui siéent à la montre Patrimony Traditionnelle calibre 2755 pièce unique Boutique New York. Façonné dans l’or rose, ce modèle Patrimony Traditionnelle calibre 2755 pièce unique Boutique New York est un concentré de complications majeures.

Son calibre développé, manufacturé par Vacheron Constantin et estampillé du Poinçon de Genève –intégrant 602 composants- réunit les trois complications majeures de la Haute Horlogerie : un tourbillon, un quantième perpétuel et une répétition minutes.

Parmi ces trois complications, la répétition minutes est certainement celle qui a été traitée de la façon la plus originale. A la fois désireux de toujours repousser les limites techniques mais aussi sensibles au confort d’utilisation de ce garde-temps multi-complications, les ingénieurs et maîtres-horlogers de Vacheron Constantin ont en effet développé pour ce calibre un dispositif original de régulateur de sonnerie volant centripète.

Ce système dispose de deux masselottes dont la forme très particulière a été optimisée dans le but de générer une sorte de « frein moteur » sur l'axe de pivotement du régulateur, lissant ainsi l'énergie libérée par le barillet. Dans les faits, il utilise deux forces, centripète et centrifuge. Une fois le régulateur en rotation, la force centrifuge contraint une des extrémités de chaque masselotte à s'écarter vers l'extérieur du dispositif, mais permet aussi à l'autre extrémité d’exercer une pression de plus en plus forte sur l'axe de pivotement pour ralentir et stabiliser la vitesse de rotation de l’ensemble. C'est donc la force centripète qui régule bel et bien le système. Ce dispositif original et unique est parfaitement silencieux. L’amateur curieux pourra d’ailleurs en admirer la rotation à travers le fond saphir du boîtier.

Outre la répétition minutes, ce modèle dispose d’un tourbillon qui, en plus de sa capacité à se jouer des effets de la gravitation pour améliorer la précision du mouvement, présente l’attrait d’un mécanisme tout en transparence permettant de voir battre le cœur de la montre. Le quantième perpétuel, « mémoire du temps à venir », est quant à lui capable de suivre les méandres du calendrier grégorien sans autre intervention qu’un changement de date tous les 400 ans.

Avec son boîtier de forme ronde de 44 mm et son classicisme intemporel, sa sobriété et son élégance renvoient à la plus pure tradition horlogère et l’imposent comme l’une des références de l’horlogerie suisse de très haut de gamme.

En plus de son expression empreinte de purisme et de rigueur, cette pièce unique révèle des codes esthétiques exprimés dans un langage actuel : lunette affinée, moletage autour du fond fermé avec des vis et muni d’une glace saphir, index trapézoïdal, aiguilles « dauphine » et cadran opalin gris foncé. Sur son boîtier, une frise gravée à la main rappelle celle présente sur le bâtiment à l’angle de Madison et de la 64ème rue à New York. Au dos du boîtier, deux gravures indiquent sobrement le caractère exceptionnel et unique de la Patrimony Traditionnelle calibre 2755 pièce unique Boutique New York : « No1/1 » et « Madison and 64th ».

En 1831, Jean-Barthélémy Vacheron jetait les bases d'une aventure américaine dont l'élan demeure plus fort que jamais. Ce n’est pas un hasard, au pays des pionniers.

Spécificités techniques de l’Historiques American 1921 Boutique New York

Calibre 4400, développé et manufacturé par Vacheron Constantin, estampillé du Poinçon de Genève
Energie mécanique à remontage manuel
Épaisseur du mouvement 2.80 mm
Diamètre du mouvement 28.60 mm (12 lignes ½)
Empierrage 21 rubis
Nombre de composants 106
Fréquence 4Hz (28'800 alternances / heure)

Réserve de marche : environ 65 heures

Indications : heures, minutes et petite seconde à 3 heure

Boîtier or jaune 18K
40.00 mm de diamètre
Glace saphir bombée, traitée antireflet sur la face inférieure
Forme coussin, ouverture ronde
Fond transparent, glace saphir, fermeture à vis, couronne boule décalée

Étanchéité testée à une pression de 3 bar (environ 30 mètres)

Cadran
Fond avec terminaison sablée de couleur argentée
12 chiffres arabes peints en beige

Bracelet alligator marron, cousu main façon sellier, grandes écailles carrées
Boucle ardillon en or jaune 18K demi croix de Malte polie

Edition limitée à 64 exemplaires individuellement numérotés gravure « N° X/64 » et « Madison and 64th » sur le dos

Référence 82035/000J-9717

Spécificités techniques de l’Overseas Chronographe Quantième Perpétuel Boutique New York

Calibre 1136 QP
Energie mécanique à remontage automatique
Épaisseur du mouvement 7.90 mm
Diamètre du mouvement 28 mm (11 lignes ¼)
Empierrage 37 rubis
Nombre de composants 228
Fréquence 3 Hz (21’600 Alternances/heure)

Réserve de marche : environ 40 heures

Indications
Heures, minutes et petite seconde à 6 heures
Chronographe avec roue à colonnes
Compteurs 12 heures et 30 minutes
Calendrier perpétuel (jour de la semaine, date, compteur 48 mois avec année bissextile)
Phase de lune

Boîtier acier inoxydable
42 mm de diamètre
Glace saphir plate, traitée antireflets sur la face inférieure
Fond plein avec médaillon « Overseas », fermeture à vis
Doté d’une protection antimagnétique

Étanchéité : testée à une pression de 15 bar (environ 150 mètres)

Cadran fond satiné soleil couleur bleu foncé
12 index appliques en or gris 18 carats soulignés de matière luminescente blanche

Bracelet alligator bleu foncé avec doublure rouge, cousu main façon sellier, grandes écailles carrées
Livré avec un second bracelet en veau marron.
Boucle déployante à lame triple et double sécurité à poussoirs en acier inoxydable, demi croix de Malte polie

Edition limitée à 20 exemplaires individuellement numérotés gravure « N° X/20 » et « Madison and 64th » sur le dos

Référence 49020/000A-9718

Spécificités techniques de la Patrimony Traditionnelle calibre 2755 Boutique New York

Calibre 2755, développé et manufacturé par Vacheron Constantin, Estampillé du Poinçon de Genève
Energie mécanique à remontage manuel
Épaisseur du mouvement 7,90 mm
Diamètre du mouvement 33,90 mm (14 lignes ¾)
Empierrage 40 rubis
Nombre de composants 602
Fréquence 2.5 Hz (18’000 alternances/heure)

Indications
Heures, minutes, secondes sur tourbillon
Répétition minutes
Tourbillon
Quantième perpétuel (jour de la semaine, date, mois, année bissextile)
Réserve de marche au dos de la montre

Réserve de marche : environ 58 heures

Boîtier or rose 18K 5N, 44 mm de diamètre, fFrise gravée à la main sur la carrure et le verrou de la sonnerie
Glace saphir bombée, traitée antireflet sur la face inférieure
Fond transparent, glace saphir, fermeture à vis

Étanchéité :non étanche

Cadran opalin couleur platine, compteurs azurés fins avec filets diamantés et minuterie peinte en blanc

Bracelet alligator marron, cousu main façon sellier, grandes écailles carrées
Boucle déployante en or rose 18K 5N demi croix de Malte polie

Exemplaire unique : gravure « N° 1/1 » et « Madison and 64th » sur le dos

Référence 80172/000R-9724

Montres-de-luxe.com | Publié le 23 Septembre 2011 | Lu 1740 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques