Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Van Cleef & Arpels inaugure une nouvelle « Maison » à Hong Kong


Après Paris et New York, le coeur de Van Cleef & Arpels bat en Chine. De fait, Van Cleef & Arpels a officiellement inauguré sa troisième « Maison » le vendredi 16 septembre 2011 à Hong Kong, dans le fameux Prince’s Building, situé au 10 Chater Road, en plein cœur de Central.


Van Cleef & Arpels inaugure une nouvelle « Maison » à Hong Kong
Pareille aux adresses américaine et parisienne, la Maison de Hong Kong, dessinée par Patrick Jouin et Sanjit Manku, « marie le raffinement et l’exclusivité dans un lieu chaleureux et respectueux de la culture locale » précise le communiqué.

L’imposante façade lumineuse de cette Maison attire le regard par sa poésie et contraste avec le reste de la rue. Le style ornemental, les lambris, les harmonies tendres et poudrées, les jeux de lumière, le recours au cuir, la présence florale s’inspirent de la Maison Place Vendôme. Cependant, Van Cleef & Arpels traduit la vision contemporaine de ses salons historiques dans une cité asiatique trépidante du 21ème siècle.

Dès l’entrée, le visiteur éprouve le sentiment d’être dans une vraie maison et non dans une boutique. En témoignent l’escalier monumental en bois et verre, les panneaux en bois travaillés à l’ancienne, les murs tendus de tissu extensible marron glacé et beige, les guirlandes dorées à l’or blanc. Le parquet en chêne, au point de Hongrie, évoque les appartements cossus de Paris.

L’architecture intérieure va au raf) nement essentiel. L’ameublement, élaboré sur mesure, s’intègre parfaitement à l’art de vivre d’Hong Kong. Les bas-reliefs sont épurés et modernisés, les moulures plus contemporaines, en corian. Clin d’oeil à l’activité fébrile qui agite la ville, les comptoirs et tabourets hauts se substituent aux habituelles tables et chaises.

Comme à Paris, le lustre surdimensionné en verre de Murano impressionne : ses centaines de gouttes de verre, souf5 ées à la bouche et façonnées à la main, ruissellent de la mezzanine. Leurs transparences et reflets démultiplient le charme de la Maison. Cette attention particulière accordée à la lumière théâtralise les créations splendides Van Cleef & Arpels, présentées, non pas sur des bustes, mais sur des mannequins « fées » en pied, à échelle réelle.

Après la cérémonie d’inauguration, un diner de gala, signé Pierre Gagnaire, a eu lieu au Mandarin Oriental suivi d’une soirée exclusive au dernier étage de Prince’s Building dont le point d’orgue fut le concert de Lisa Stansfield.

Pour plus d’informations sur la troisième Maison Van Cleef & Arpels :
vancleefarpels-princesbuilding.com

Montres-de-luxe.com | Publié le 22 Septembre 2011 | Lu 1906 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos