Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Van Cleef & Arpels : réouverture de sa boutique new-yorkaise


Installée au 744 Fifth Avenue depuis 1942, la mythique boutique new-yorkaise (sur trois niveaux) du joaillier Van Cleef & Arpels ouvre de nouveau ses portes en décembre 2013 après une rénovation de grande ampleur. Lever de rideau sur le concept d’inspiration Art déco imaginé par l’Agence Jouin Manku.


Van Cleef & Arpels : réouverture de sa boutique new-yorkaise
Initiée il y a plus de sept ans, la relation de confiance qui unit Van Cleef & Arpels et l’Agence Jouin Manku se perpétue à l’occasion de la rénovation de la boutique emblématique de New York.
 
Le célèbre tandem, composé du designer Patrick Jouin et de l’architecte Sanjit Manku, a en effet déjà conçu le décor des Maisons de la place Vendôme et de Hong Kong - Landmark Prince’s.
 
S’attachant à traduire l’alchimie qui lie le joaillier à New York depuis la fin des années 1930, il puise aujourd’hui l’inspiration dans l’esthétique de la ville, célèbre pour son architecture Art déco. Motifs géométriques et lignes verticales ascendantes donnent le ton de cette mise en scène exceptionnelle, dont le mobilier a été entièrement créé sur‑mesure.
 
Dès l’extérieur, la façade se distingue grâce à des panneaux en bronze plié, créant un motif géométrique facetté au-dessus des cinq vitrines et de la porte d’entrée. Reflétant la vie et les lumières de New York, il fait écho tant à cette ville toujours en mouvement qu’aux gemmes ornant les créations de la Maison. Comme un fil conducteur, il est décliné jusque dans la boutique, également agrémentée d’un décor végétal stylisé. Brodé sur un tissu dans les tons dorés, ce dernier renvoie avec subtilité à l’inspiration de la nature, si chère à la Maison.
 
Installée sur trois niveaux, la Maison s’étend sur plus de 500 m2, dont 326 m2 dédiés à la vente, et prend ainsi toute son ampleur, offrant aux visiteurs une sensation de grandeur et de verticalité. Nouvellement aménagée, une mezzanine permet en effet d’accroître significativement l’espace accessible aux clients et de créer un salon VIP.
 
Au rez-de-chaussée, une table circulaire capte les regards dès l’entrée : les créations y sont présentées sous des globes transparents qui permettent de découvrir les pièces sous tous les angles. Au-dessus, une suspension sur‑mesure de plus d’un mètre de diamètre, constituée d’une feuille de laiton bombée et ajourée, évoque par ses découpes les rayons du soleil.
 
Puis un escalier sculptural, dessiné par l’Agence Jouin Manku en reprenant le motif de la façade, mène à la mezzanine. Cet espace plus intime, évoquant l’atmosphère d’une maison de ville, est agrémenté d’une bibliothèque. Les précieux ouvrages, notamment des livres de stock retraçant les archives de Van Cleef & Arpels à New York depuis 1939, permettent aux visiteurs de parcourir l’histoire de la Maison. La mezzanine accueille également le « Alfred & Estelle Bridal Salon » dont le nom rend hommage au couple fondateur de Van Cleef & Arpels. Dédié aux futurs mariés, cet écrin chaleureux met en valeur les collections Mariage de la Maison et offre différents services personnalisés.
 
Enfin, un dernier niveau abrite un salon privé, avec vue sur les rues de New York, destiné à accueillir les clients dans un cadre plus confidentiel. Pièce maîtresse de la salle, un lustre composé de 720 pièces de verre cintré et biseauté baigne l’espace d’une lueur tamisée. Le plafond est également orné d’un motif géométrique en bronze facetté faisant écho à celui de la façade et de l’escalier et créant d’étincelants jeux de lumière entre l’intérieur et l’extérieur.
 
D’un étage à l’autre, les matériaux utilisés sont mis en valeur par un éclairage doux. Bronze, verre, pierre, bois de noyer et tissu brodé sur mesure renforcent l’élégance feutrée de l’ensemble. Harmonie des couleurs, motifs géométriques, accents Art déco revisités par des touches contemporaines : tous les éléments du décor contribuent à créer une atmosphère intime, à la fois raffinée et chaleureuse. Pensé comme un appel à la rêverie, cet écrin exprime l’alchimie propre à Van Cleef & Arpels, entre excellence et enchantement.
 
Dès ses premiers pas outre-Atlantique, Van Cleef & Arpels a noué des liens privilégiés avec New York. Depuis les années 1930, certaines figures de la haute société américaine, en quête de pièces d’exception, sont déjà sous le charme de la Maison de la place Vendôme. Pour l’Exposition Internationale de New York (World’s Fair) en 1939, la famille Arpels fait le voyage à bord du Queen Mary et représente « le goût parisien » au sein du Pavillon Français. La virtuosité des bijoux, spécialement conçus pour l’occasion, ainsi que leur extraordinaire inventivité, enchantent le public. Fort de ce succès, le joaillier, installé depuis 1939 au Rockefeller Center, ouvre sa boutique au 744 Fifth Avenue en 1942. Située dans un majestueux bâtiment de la fin des années 1920, au coeur de Manhattan, cette adresse historique constitue aujourd’hui l’une des Maisons emblématiques de Van Cleef & Arpels et le symbole de sa relation durable avec les États‑Unis.
 
De la Maison de la place Vendôme, rénovée en 2007, à celle de Hong Kong inaugurée en 2011, une relation d’affinités s’est tissée entre la Maison de Haute Joaillerie et l’Agence Jouin Manku. Le tandem a également signé la scénographie de trois grandes expositions dédiées à Van Cleef & Arpels : « The Spirit of Beauty », au Mori Arts Center de Tokyo en 2009, « Set in Style », au Cooper-Hewitt National Design Museum à New York en 2011 et « L’Art de la Haute Joaillerie » en 2012-2013 aux Arts Décoratifs à Paris.
 
Associés aux plus grands pour des projets d’exception, à l’instar d’Alain Ducasse, Pierre Hermé, Thierry Marx ou Van Cleef & Arpels, Patrick Jouin et Sanjit Manku développent une dialectique créative dédiée aux projets d’aménagement d’espace ou de design d’architecture. Des restaurants de la Tour Eiffel au Plaza Athénée de Paris, d’une résidence privée à Kuala Lumpur au Campus In&Out de Boulogne Billancourt, ils inscrivent dans chaque projet une dimension où les inspirations et réflexions des deux créateurs s’entremêlent en un langage universel et contemporain. Au-delà du lieu qu’ils conçoivent, et des éléments qui le composent, Patrick Jouin et Sanjit Manku parviennent ensemble à créer de véritables instants de grâce. Là où le moment de la découverte prend le pas sur l’architecture elle-même, pour ne laisser place qu’à l’instant suspendu de l’expérience, cette fugacité fragile du lieu qui se dévoile.

Montres-de-luxe.com | Publié le 16 Décembre 2013 | Lu 974 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos