Montres-de-luxe.com

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Vangarde Tempo Théorie HR : le temps autrement


La jeune marque horlogère française Vangarde poursuit le développement de son modèle Tempo Théorie avec l’arrivée d’une nouvelle série limitée de 22 pièces (sur commande uniquement). Ce garde-temps « en rouge et noir » affiche un design particulièrement original, un look unique avec son cadran découpé au laser, sa boite acier 316L usinée dans la masse, son calibre V1 (base Valjoux 7750) ajouré et traité ruthénium. Bref, une montre « swiss made » mais résolument « french style ».


Vangarde est une marque française indépendante totalement atypique. Une production confidentielle et rare et des produits qui sortent de l’ordinaire à des prix « raisonnables ». Dans un marché très difficile et hautement concurrentiel, Vangarde se maintient et poursuit sa route. Trace son sillon dans le monde de l’horlogerie.
 
Comme son nom l’indique, Vangarde joue sur des techniques et des designs d’avant-garde… tout en restant dans des tarifs accessibles - 5.650 euros. « L’axe de réflexion initial pour la création de ce modèle était de transformer la lecture conventionnelle de l’heure, à savoir le pointage d’une aiguille sur une graduation, en un spectacle architectural déroutant et poétique » souligne la marque dans son communiqué. Avec le modèle HR, une touche de rouge s’est invité sur les éléments, subtilement disséminé sur les aiguilles, le cadran et le bracelet.
 
Ici, les aiguilles des heures et des minutes s’opposent, se superposent, s’entrecroisent, se juxtaposent, tandis que les aiguilles de compteurs viennent compléter ce design cinétique en complexifiant encore l’ensemble. « Toutes ces combinaisons forment une structure architecturale polymorphe semblable à un tableau en mouvement, mues par l’énergie mécanique d’un ressort. Le rendu visuel est déroutant et incite la curiosité, tout en restant parfaitement lisible » assure encore le communiqué.
 
Avec Tempo Théorie HR, la marque a voulu donner envie au porteur de ce chrono, de le voir, de le regarder, de le consulter, de l’étudier, encore. Et encore. En bref, « dépasser la simple notion d'indication de l'heure par l’introduction du plaisir d’observer une composition graphique crée par l’écoulement du temps ». Le développement des aiguilles fut laborieux, car il ne s’agissait pas de la réalisation d’aiguilles « normales ». Le design devait prendre en compte le mouvement de rotation des aiguilles afin qu’elles composent « la meilleure forme associative possible lors des centaines de positions engendré par le concept ».
 
Ces aiguilles sont taillées dans la masse dans un alliage d’aluminium, de magnésium et silicium. Afin d’offrir une visibilité maximum quelques soient les reflets de la lumière, la surface des aiguilles a été crémée et dotée de Superluminova rouge, introduit de manière différente dans les pointes pour faciliter la distinction entre les heures et les minutes (ce qui n’était pas le cas dans le modèle précédent). Le design enfin terminé, il fallait offrir à ces aiguilles, une « scène »… Le choix s’est porté sur un cadran découpé selon une forme asymétrique complexe mise au point en tenant compte de l’arrière plan constitué par le calibre V1 et des différentes compositions créées par les aiguilles.
 
L’utilisation de compteurs sectoriels (placés en « V ») a permis de casser le style habituellement lié aux chronographes. La tampographie a quant à elle été développée comme une création graphique à part entière, avec un jeu de positionnement sur les chiffres et les textes. Les cadrans sont découpés au laser, galvanisés, puis finis noir satiné avec une tampographie blanche et rouge auxquels s’ajoute 11 index blanc mat en applique déposé main.

A partir d’une ébauche de Valjoux 7750 (ETA) choisie pour sa grande fiabilité et sa facilité de maintenance Vangarde a développé son calibre V1. Ce dernier est muni d’une planche et d’un pont tricompax spécifique ajouré qui permet de positionner le compteur chrono minutes à 3 H (initialement placé à 12 H sur le 7750). « Tous les composants essentiels tels que le balancier, le spiral, le ressort etc. ont été remplacés par des composants de la plus haute qualité. L’assemblage du mouvement fait l’objet des plus grands soins et sont ajustement est réalisé dans cinq positions » assure la marque dans son communiqué.
 
La finition des surfaces est réalisée main : Côtes de Genève, perlage, traits tirés. Les ponts et la masse oscillante ont été redessinés afin d’offrir une vue imprenable sur l’échappement et le système de remontage automatique. L’utilisation d’un traitement galvanique ruthénium noir profond, réalisé par un bain spécifique, permet d’offrir toute la modernité visuelle exigée d’un calibre contemporain. Le perlage, très fin, réalisé sur les ponts ajourés donne une impression visuelle « carbone » mêlant ainsi tradition et modernité, tandis que des Côtes de Genève décorent la masse oscillante. Les pièces mécaniques en acier et le pont d’ancre sont décorés par des traits tirés. Coté cadran on retrouve également des Côtes de Genève, des roues rhodiées et des traits tirés. Toute la visserie du calibre est polie
 
Enfin cet ensemble est logé dans un boitier de 42 mm en acier 316 L taillé dans la masse (étanche 100 mètre), constitué d’une carrure monobloc avec logement de calibre usiné (pas de bague d’emboitage) associé à une lunette et un fond vissé, tous deux polis et équipés de joints toriques. Les verres saphir font l’objet d’un traitement antireflet afin de minimiser à l’extrême les réflexions parasites. La carrure présente des surfaces brossées et satinées offrant un beau contraste avec la couronne et les poussoirs vissés qui sont polis et décorés « clous de Paris ».
 
Réalisé à partir de peaux d’alligator de Louisiane soigneusement sélectionnées, le bracelet est assemblé et cousu main puis fixé au boitier par des tubes vissés en acier. Afin d’assurer une attache facile et sécurisante la fermeture du bracelet est assurée par une boucle déployante papillon à double poussoirs aux finitions brossées, polies et décor clous de paris.
 
Vangarde s’annonce comme une marque artisanale française de créateur indépendant, qui se destine aux amateurs d’horlogerie contemporaine recherchant des pièces exclusives et originales. Les montres sont uniquement disponibles sur commande (satisfait ou remboursé). La production est réalisée sous le contrôle direct de la marque par une dizaine d’ateliers suisses, spécialistes du haut de gamme en petites séries. Le fait est que cette pièce vaut largement son prix. Voire même plus...

Spécificités techniques

Calibre V1 Chronographe automatique intégré, assortiment chronomètre.
Base ébauche calibre ETA Valjoux 7750.
Balancier Glucydur.
Spirale Anachron.
Ressort de barillet Nivaflex NM.
Antichoc incabloc.
Empierrage 29 rubis.
Platine microbillé.
Planche tricompax spécifique, ajourée, cotes de Genève main.
Pont tricompax spécifique, ajouré, traits tirés main.
Pont automatique ajouré, perlé main.
Pont barillet ajouré, perlé main.
Pont de balancier, perlé main.
Pont d’ancre traits tirés main, rhodié.
Pièces mécaniques en acier, traits tirés main, rhodiées
Masse oscillante ajourée, cotes de Genève main, balourd tampographié .
Roues ajourées, rhodiées.
Visserie polie.
Ajustement 5 positions.
Mise en couleur par traitement galvanique spécifique noir.
 
Réserve de marche 48h.
 
Boîtier acier inox 316 L de 42 mm usiné dans la masse.
Carrure monobloc (logement de mouvement usiné) finition brossée et satinée.
Lunette et fond vissés, polis
Couronne vissée, polie avec décor clous de paris.
Poussoirs vissés, polis avec décor clous de paris.
Glace saphir avec traitement antireflets double face (lunette et fond)
 
Cadran découpé au laser, galvanisé noir, finition noir satiné, tampographie blanche et rouge, 11 index carré blanc mat en applique déposé mains.
Aiguilles : usinées dans la masse dans un alliage « aluminium, magnésium, silicium ». Surface crémée, insert de Superluminova rouge (heures, minutes).
 
Bracelet alligator de Louisiane, cousu main au fil rouge, doublure en veau noir.
Boucle en acier 316 L, déployante papillon à double poussoir, finition satinée, polie, clous de Paris.
 
Prix de vente public : 5 650 Euros 
 
www.vangarde.fr  


Vangarde Tempo Théorie HR : le temps autrement


Montres-de-luxe.com | Publié le 3 Février 2015 | Lu 2129 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques