Vintage 1945 Jackpot Tourbillon de Girard-Perregaux : l’univers du jeu rencontre celui des montres


Plus qu’inédite, la Vintage 1945 Jackpot Tourbillon bouscule les idées reçues. Qui pensait que la précision des plus grandes complications horlogères et l’incertitude des jeux de hasard ne pouvaient s’accorder ? Girard-Perregaux fédère les deux mondes dans une pièce exclusive de Haute Horlogerie, à la complexité inattendue. Pour la première fois, un garde-temps réunit un Tourbillon et une machine à sous dotée d’un mécanisme de sonnerie dans les parfaites proportions d’un boîtier Vintage 1945. Occasion unique d'avoir un... "manchot" à la main" !


Vintage 1945 Jackpot Tourbillon de Girard-Perregaux : l’univers du jeu rencontre celui des montres
Sur le cadran, un guichet à 12 h s’ouvre sur une rangée de trois symboles, tandis qu’une découpe à 6 h permet d’admirer le pont d’or et la cage du Tourbillon.

La magie du jeu opère en tirant le levier situé sur le côté droit du boîtier. Les trois rouleaux s’activent, puis s’arrêtent aléatoirement sur l’un des cinq symboles possibles, tandis qu’un minuscule marteau frappe un timbre, ce qui produit un joyeux tintement évoquant celui des machines présentes dans les casinos. Sur les 125 combinaisons, une seule représente le jackpot : les trois cloches alignées.

La technique qui insuffle vie à ce garde-temps unique en son genre ne doit rien au hasard. Pour réaliser cette prouesse, les défis étaient multiples : associer l’art horloger et un mécanisme de machines à sous, réussir sa miniaturisation et combiner toutes les fonctions.

Loin de se satisfaire d’un ajout ludique à un mouvement existant, Girard-Perregaux a opté pour une création complète. Des mois de développement ont été nécessaires pour concevoir le nouveau calibre entièrement intégré, GPFAY08 Jackpot Tourbillon. Tout le mécanisme de la machine à sous est commandé par une crémaillère, qui lance les rouleaux, les stoppe et active la sonnerie.

Vintage 1945 Jackpot Tourbillon de Girard-Perregaux : l’univers du jeu rencontre celui des montres

Pour cette montre destinée à quelques poignets privilégiés, l’attention portée aux détails impliquait un choix minutieux des symboles. Ils reproduisent ceux de la première machine à sous mécanique, la fameuse « Liberty Bell » inventée à la fin du XIXe siècle et nommée ainsi en référence à l’indépendance des Etats-Unis d’Amérique. Sur les rouleaux d’or, évidés puis délicatement laqués, défilent les piques, les cœurs, les carreaux, les fers à cheval et les célèbres cloches.

Dotée d’un fond transparent qui ouvre sur le mouvement, la Vintage 1945 Jackpot Tourbillon illustre la maîtrise de Girard-Perregaux en matière de garde-temps rares et précieux. La Manufacture associe ici son art au plaisir d’un divertissement exclusif.

Le fonctionnement du mécanisme de la machine à sous

Vintage 1945 Jackpot Tourbillon de Girard-Perregaux : l’univers du jeu rencontre celui des montres
Le levier sur le côté du boîtier est connecté à une crémaillère.

En tirant ce levier, la crémaillère monte le long du mouvement.

Quand la crémaillère a atteint son plus haut point, et seulement là, (un mécanisme appelé « tout ou rien »), elle lance les rouleaux et revient lentement en position.

Quand elle a atteint approximativement deux tiers de son chemin, elle active les stoppeurs, qui arrêtent les rouleaux un à un, et active de façon synchrone le mécanisme de sonnerie.

Vintage 1945 Jackpot Tourbillon de Girard-Perregaux : l’univers du jeu rencontre celui des montres

Spécifités techniques de la Vintage 1945 Jackpot Tourbillon Girard-Perregaux

Boîtier en or rose
Dimensions: 43,00 x 43,95 mm
Hauteur: 17,30 mm

Glace saphir antireflet
Fond saphir antireflet fermé par 4 vis

Etanchéité: 30 mètres

Mouvement GIRARD-PERREGAUX GPFAY08 Jackpot Tourbillon sous Pont d’or
Mécanique à remontage manuel
Calibre: 38,60 x 32,60 mm
Fréquence: 21 600 alternances/heure (3 Hz)

Réserve de marche: minimum 96 heures (4 jours)
Fonctions : heure, minute, petite seconde sur le Tourbillon, machine à sous et mécanisme de sonnerie

Bracelet alligator avec boucle déployante

Montres-de-luxe.com | Publié le 4 Juin 2007 | Lu 6310 fois



Alpina | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Eterna | FP Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Hermès | Hublot | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Lange & Söhne | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Montblanc | Movado | Moser | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | Swatch | Tag Heuer | Tissot | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Zenith | Autres marques