Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Alpina Startimer : en pilote automatique


En 2022, Alpina offre à sa collection Startimer une refonte complète avec un nouveau design inspiré des montres de pilotes créées par la maison au début du siècle dernier. Nouvelle boîte, nouvelle lunette, nouvelles aiguilles et un diamètre inédit de 41 mm. Avec calibre automatique. A partir de 995 euros.



Cette année, Alpina revient donc au design originel de ses montres d’aviation et dote cette collection d’une nouvelle boîte de 41 mm ; un format qui offre un bon compromis entre la variante plus généreuse de 44 mm (et plus dans l’esprit montre d’aviateur toujours de large diamètre) et la version de 40 mm restant encore en collection.
 
On remarque aussi qu’une nouvelle lunette a été développée, reprenant le profil cranté d’époque. Celui-ci fut conçu aux premiers temps de l’aviation pour en faciliter la préhension avec les gros gants en mouton que portaient ces aventuriers. Toujours gravé à midi, le célèbre triangle rouge Alpina fait face à l’index des douze heures qui adopte, lui aussi, la même géométrie.
 
La couronne, spécialement dessinée pour revenir elle aussi aux origines du style aviateur, se positionne à 3h et affiche un profil « oignon » cannelé, d’une dimension plus discrète. Vissée, elle assure une étanchéité à 100 mètres.

Les aiguilles ont également été revues. De forme initialement « feuille », elles retrouvent aujourd’hui leur inspiration « cathédrale » (plus rétro), avec ce corps élargi empli de matière luminescente, terminé par une pointe plus fine qui permet une lecture plus précise des index. Affinée, l’aiguille des secondes préserve ce qui fait l’identité de tous les garde-temps Alpina : un contrepoids triangulaire rouge, symbole de la maison.
 
Ces aiguilles pointent vers des chiffres arabes d’une police réduite. On remarque également un nouveau guichet date à 6h – contrairement au modèle précédent sur lequel il était placé à 3h. Heures, minutes, secondes et date se voient instrumentées par le mouvement mécanique à remontage automatique FC-525.
 
La première, dotée d’un cadran noir, est intégralement conçue en acier : boîte, lunette et bracelet à trois maillons, alternant les surfaces polies et satinées. Les aiguilles ainsi que les index sont de couleur blanche.

Parée d’un cadran noir et d’une boîte en acier, la seconde version lui préfère un bracelet en cuir de veau noir au touché brut, orné d’une surpiqure d’une teinte similaire à celle des index - un blanc cassé rappelant son héritage vintage.
 
Le dernier modèle, quant à lui, révèle un cadran bleu associé à une boîte en acier, le tout monté sur un bracelet en veau brun, surpiqué de blanc cassé et rembordé de rouge, de la même couleur que le logo Alpina en contrepoids de l’aiguille centrale des secondes.
 
Enfin, côté fond l’on retrouve la traditionnelle gravure accompagnant tous les modèles Startimer. Cette dernière représente un avion s’apprêtant à survoler une montagne, accompagné du logo Alpina dans sa version vintage, tel qu’il existait à l’époque. Très belle pièce dans l'entrée de gamme à découvrir chez Emile Leon à Paris. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 17 Mars 2022 | Lu 4578 fois