Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Amida Digitrend Take Off : un nouveau retour dans le futur


C’est devenu une grande tendance depuis quelques années… On rallume la flamme (souvent éteinte depuis longtemps) d’une marque horlogère disparue et l’on revient sur le marché avec son modèle « phare »… C’est le cas de Clément Meynier* et Matthieu Allègre qui viennent de relancer la fameuse montre de pilote Amida Digitrend présentée à l’origine en 1976… Compter 3.500 euros pour le lancement en mai prochain.



On le sait, les années 70 furent particulièrement prolixes et créatives dans l’univers de l’horlogerie suisse. Formes, couleurs, présentation de l’heure, etc. Les designers osaient. Le « disruptif » faisait alors ses premiers pas dans l’horlogerie haut de gamme.
 
Et parmi les marques qui osèrent… Amida, marque spécialisée dans les heures sautantes. Cela ne dit probablement pas grand-chose au néophyte mais les collectionneurs se souviennent de la Foire de Bâle de 1976 : cette marque née à Grenchen en 1925 mais installée à l’époque à Montreux présentait alors l’Amida Digitrend, une montre de pilote à affichage digital pour hommes et femmes.
 
Une sorte d’ovni horloger présenté d’ailleurs la même année que la fameuse Casquette de Girard-Perregaux (relancée en 2022 par GP) qui était très similaire dans son approche esthétique au même titre que la Bulova Computron également dans le même esprit.  

Un ovni horloger qui ne résistera pas à la crise du quartz puisque la marque Amida cessera ses activités en 1979 ! Aujourd’hui donc, Clément Meynier et son designer Matthieu Allègre relance l’Amida Digitrend dans une version proche de celle d’origine.
 
Cette montre est dotée d’un boitier de forme en acier 316L de 40 mm environ, étanche à 50 mètres. Il s’agit d’un modèle de type pilote en ce sens que le porteur peut lire l’heure, les mains sur le volant, sans avoir à tourner le poignet puisque le temps s’affiche de manière digitale et verticalement. Ce qui permet au regard de quitter la route des yeux le moins longtemps possible !
 
Dans la pratique, cette montre affiche une heure sautante et des minutes trainantes. Si l’affichage est bel et bien horizontal au niveau du calibre, en revanche, un prisme en verre saphir permet aux deux disques -pour les heures et minutes qui s’affichent en orange, une couleur très seventies- d’apparaitre agrandis et de manière verticale ! Magique. Ce système s’appelle LRD -pour Light Reflecting Display- et fut breveté le 5 avril 1973.   

Côté moteur, cette Digitrend embarque un calibre mécanique automatique 4Hz d’une réserve de marche de 44 heures, visible à travers un fond partiellement ouvert.

Plus concrètement, il s’agit d’un mouvement Newton (le haut de gamme de chez Soprod). A noter qu’un module de neuf composants seulement, a été développé spécifiquement pour l’affichage des heures et des minutes.
 
Cette montre se porte sur un bracelet en alcantara anthracite avec doublure orange en veau. L’Amida Digitrend Take-Off sera disponible en précommande à partir du 28 mai 2024 pour des livraisons prévues à partir du mois d’octobre 2024.
 
*fondateur de la marque horlogère Depancel


Montres-de-luxe.com | Publié le 24 Avril 2024 | Lu 4174 fois





Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail