Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Antigua Classic Yacht Regatta : WhiteHawk vainqueur au classement général


C'est donc le ketch de 32 mètres WhiteHawk qui a remporté la première étape au classement général de l'Antigua Classic Yacht Regatta, première étape du Panerai Classic Yachts Challenge 2014 qui s'est terminée la semaine dernière dans les Caraïbes. Détails.



Antigua Classic Yacht Regatta : WhiteHawk vainqueur au classement général
L’Antigua Classic Yacht Regatta, première étape du Panerai Classic Yachts Challenge 2014, s’est conclue lundi 21 avril 2014 par une régate au vent, avec au menu un départ et une arrivée au largue et un triangle inversé pour le moins difficile à négocier. La brise, toujours présente, était suffisamment modérée pour permettre aux manœuvres d’influer sur les performances. Plusieurs classes ont dû attendre la dernière journée de course pour désigner leur vainqueur. En Classique Classe A et au général, le titre a échu à Whitehawk, ketch de 32 mètres récompensé par une montre Officine Panerai. Les autres prix sont revenus à Lily Maid (Vintage), Nazgull of Fordell (Spirit of Tradition), Genesis (meilleur temps de course) et Desiderata (Classic GRP).
 
Dans la catégorie Époque Classe A, le ketch Mariella de Carlo Falcone, conçu par Alfred Mylne, sort vainqueur de la dernière régate pour remporter sa catégorie avec un petit point d’avance sur Ticonderoga, le Herreshoff 72 de Scott Franz. Sincerity, le ketch de 27 mètres de Trygve Bratz dessiné par Vinzenzo Baglietto, a décroché la troisième place malgré son avarie sur la grand-voile.
 
Gerald Rainer aime se décrire comme le « gardien» du splendide Herreshoff 65 Mary Rose, bichonné et conduit de main de maître par un équipage aussi jovial que mélomane, comme en témoignent les chants qui ont célébré la victoire du bateau dans l’ultime régate, et sa première place en Époque Classe B.
 
« Nous venons ici chaque année pour se retrouver entre amis et chanter tous ensemble. C’est l’ambiance la plus géniale que je connaisse », a souri Gerald Rainer. « Les gens viennent du monde entier car c’est un événement très spécial. Le niveau a été exceptionnel cette année. Aujourd’hui par exemple, nous avons bataillé pendant trois heures et nous n’arrêtions pas de croiser Ticonderoga et Juno à chaque marque. Nous étions au coude à coude durant toute la course et nous avons fini avec seulement quelques secondes d’écart. Cette régate est tout simplement incroyable. »
 
En Époque Classe C, Lily Maid, cotre de 20 mètres skippé par Michael Jarrald, a été irrésistible, remportant ses quatre courses pour s’adjuger la première place globale dans la catégorie Époque. Juno, la goélette de Robert Soros dessinée par Nat Benjamin, a également signé un carton plein, à l’instar d’Eleda, le bateau familial de Ross Gannonco-dessiné par Antonio Salguero. Le duel entre Stormvogel et Whitehawka dû attendre la quatrième et dernière régate pour connaître son vainqueur. C’est finalement Whitehawk, le ketch de Ralph Isham conçu par Bruce King, qui a raflé la mise au bout du suspense.

Montres-de-luxe.com | Publié le 28 Avril 2014 | Lu 249 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances