Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Bell & Ross BR 01 Cyber Skull : walking dead


Bell & Ross poursuit le développement de ses montres « Skull », l’une de ses spécialités, avec l’arrivée de cette nouvelle pièce au boitier en céramique (45x46,5 mm) assez étonnant qui embarque un calibre mécanique à remontage manuel qui en plus de donner l’heure anime la mâchoire du crâne. Compter 9.900 euros pour 500 exemplaires « monde ».



De tout temps, les combattants les plus redoutables (des Vikings aux forces spéciales) ont affiché leur courage en arborant des têtes de mort, autant pour impressionner leurs adversaires que pour conjurer le mauvais sort, d’ailleurs.
 
De leur côté, chacune à leur manière, les collections BR 01 Skull de chez Bell & Ross rendent hommage à l’épopée des parachutistes de la Seconde guerre mondiale.
 
A l’aube du 6 juin 1944, surgissant des airs, les troupes des 82e et 101e divisions aéroportées américaines eurent un rôle essentiel lors du débarquement en Normandie. Ces combattants d’élite portaient fièrement sur leur tenue de saut un écusson portant une tête de mort doublée de ces mots : « Death from Above » (la mort vient d’en haut)…

Aujourd’hui, si cette effigie continue de figurer sur de nombreux équipements militaires –uniformes, emblèmes, avions–, le célèbre « Jolly Rogers » (c’est le nom de ce crâne souligné de deux tibias) apparaît en élément de décoration comme un talisman ou un symbole rebelle.
 
On le retrouve d’ailleurs très régulièrement dans l’horlogerie depuis une dizaine d’années. Chez Bell & Ross bien évidemment, mais également chez RJ Romain Jerome, chez Speake-Marin, chez Corum, chez HYT, chez Richard Mille, chez Fiona Kruger, etc.
 
Mais il faut bien dire que Bell & Ross en a fait une « marque de fabrique » et que le Skull est désormais associé à l’horloger franco-suisse. Ceci étant, voici donc sa dernière création en date : la BR 01 Cyber Skull qui sera produite en une édition limitée à 500 exemplaires pour le monde.
 
Après dix ans d’existence, cette collection tourne une page et marque une rupture en matière de style (qui risque d’ailleurs de surprendre les amateurs de la BR 01 tant ce modèle offre un design radicalement différent).

Son boîtier en céramique noir mat de 45mm x 46,5mm (étanche à 50 mètres) s’inspire de la BR 01 initiale mais ses contours ont été revisités à base d’arêtes vives afin de lui donner un aspect plus contemporain (mais pour le coup, on perd l’identité de B&R). .
 
Pour se rendre invisible aux regards, la platine du calibre à remontage manuel suit la forme du crâne tandis que des ponts se prolongent jusqu’aux quatre coins du boîtier, masqués par les tibias. Une telle architecture donne l’impression de voir la tête de mort flotter en apesanteur à l’intérieur du boîtier.
 
Un sentiment rehaussé par la totale transparence du cadran seulement souligné de douze index bâtons. C’est en retournant la montre que l’on découvre la clé du mystère au travers d’un fond saphir. En plus de l’indication des heures et des minutes, le mouvement « automate » anime la mâchoire qui s’ouvre et semble ricaner lorsque l’on procède au remontage du ressort.
 
Constituant le cerveau de cette tête de mort finalement pleine de vie, le balancier met en scène ses oscillations. Et rappelle par ses battements la présence de son cœur mécanique.
 
Encastré dans le volume de la boîte, le bracelet de caoutchouc est estampillé « BR ». Il est associé à une boucle ardillon en acier PVD noir.

Montres-de-luxe.com | Publié le 2 Décembre 2020 | Lu 10082 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances