Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Bell & Ross BR 05 Artline : à l'heure du godron, de l'or et de l'acier


L’horloger franco-suisse Bell & Ross poursuit le développement de sa collection BR 05 entamée en 2019 avec l’arrivée de cette nouveauté Artline en or et acier avec décoration "godron" sur la lunette et le bracelet intégré. Edition limitée à 99 exemplaires.



La toute première montre BR 05 Artline de Bell & Ross fut lancée il y a deux ans tout juste… Il s’agissait alors d’une version en acier en édition limitée à 250 exemplaires.
 
En cet été 2024, l’horloger franco-suisse poursuit donc le développement de cette ligne avec cette itération en or et acier qui ne sera produite qu’à 99 exemplaires.
 
Cette BR 05 Artline est bien évidemment, une déclinaison directe de la BR 05. Elle en reprend la forme générale et notamment son bracelet intégré. Dénommée Artline, soit en français “art” et “ligne”, des termes qui résument parfaitement son concept.

« Ce nom indique qu’elle intègre une dimension artistique (art) dans son design (line). Quand on la regarde, on pense tout de suite au style américain du Stream-Line », explique Bruno Belamich co-fondateur de Bell & Ross.
 
Rappelons qu’il s’agit d’un courant du design industriel des années 30, dont les lignes très fluides s’inspiraient de la vitesse et de l’aérodynamique.
 
La finition « godron » habille avec la lunette de la BR 05 Artline, mais également les maillons centraux du bracelet. Deux éléments proposés ici en or rose, pour un look bicolore or et acier, très ancré dans les années 80.
 
« L'idée de cette ligne est d'utiliser les grandes surfaces de la lunette et du bracelet pour décorer la montre » précise Bruno Belamich, directeur de la création de Bell & Ross. Autre avantage, non des moindres, l’association des deux matières rend plus accessible une montre précieuse avec des parties en or rose 18 carats.

« Plusieurs références me trottaient dans la tête en créant cette pièce, se remémore encore Bruno Belamich. La première d’entre elle concerne le voyage aérien ».
 
Son habillage de métal plié rappelle deux inspirations :
- Aéro touch : les premiers avions de transport des années 40 étaient en effet connus pour leur fuselage en aluminium ondulé (cf. les fameuses valises de chez Rimowa). Cette technique était utilisée pour sa légèreté et sa résistance à la déformation.
 
- Urban touch : l’architecture fait largement usage de l’aluminium. Cet alliage recouvre les façades des immeubles dernier cri. Certaines tours de La Défense revêtent un parement métallique. La décoration d’intérieur s’empare également de ce matériau qui habille luminaires et ameublement d’avant-garde.
 
​Cette trois aiguille-date est dotée d’un cadran marron soleillé avec index en applique. Le boitier de 40 mm -totalement mixte de nos jours- est étanche à 100 mètres.
 
Cette montre est animée par un calibre automatique d’une réserve de marche de 54h. Le fond saphir permet de contempler la masse oscillante, dont le dessin rappelle une jante de voiture de sport.

Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Juin 2024 | Lu 2562 fois







Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail