Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Bracelet cadenas U'rband de Worms Paris : la perle au masculin


Le joaillier parisien Worms Paris vient de dévoiler une nouvelle collection de bracelets baptisée U’rband qui associe de belle manière une pierre de culture à un « cadenas » monté sur un ruban. A partir de 220 euros.



La perle est par essence, un produit très féminin. Encore aujourd’hui, où le mélange des genres devient courant, rares sont les marques à tenter de proposer des bijoux avec cette somptueuse matière première pour les hommes.
 
Pourtant, le joaillier parisien Worms Paris vient tout juste de dévoiler une nouvelle collection baptisée U’rband qui met la perle à l’honneur au sein d’un bracelet « réservé aux hommes ». Ce bijou masculin associe donc un cadenas stylisé (emblème de la marque et objet hautement symbolique) à une perle de culture de Tahiti (9.5 mm de diamètre) fixée par deux vis, le tout monté sur un strap extensible de couleur interchangeable.
 
Le produit est réussi et permet effectivement aux hommes d’arborer une perle de manière très masculine. Plusieurs versions sont disponibles à partir de 220 euros (vente en ligne et très prochainement chez différents détaillants). Trois couleurs de rubans sont commercialisées : bordeaux, marine ou noir (17 euros le bracelet supplémentaire).
 
Depuis plus d’un siècle, les joailliers de la famille Worms-Rambaud explorent les mers et les océans pour sélectionner les plus précieuses et exceptionnelles perles du monde. Cette expérience acquise dans le domaine des perles de culture, a permis, au fil du temps, de développer des liens directs avec les producteurs. Ainsi, la maison bénéficie d’un très large choix de perles de culture d’eau douce en provenance de Chine, de perles de culture des mers du Sud provenant d’Indonésie, des Philippines, de perles de culture du Japon et de Tahiti.
 
Intransigeante sur la qualité, la maison assure un contrôle minutieux des perles achetées. Les perles de Tahiti sont passées au rayon X pour n’en conserver que les plus riches en nacre, à la peau la plus régulière, au lustre et à l’orient le plus éclatant. Importées du Japon, les perles de culture Akoya sont, quant à elles, sélectionnées à l’oeil nu, dans le plus pur respect de l’Alphabet de la Perle, conçu en 1967 par Hugues Rambaud. Il en va de même pour les perles de culture d’eau douce et des mers du sud.

Montres-de-luxe.com | Publié le 25 Avril 2017 | Lu 1543 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos