Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Cartier : résultats du concours 2012 de l’Institut Horlogerie Cartier


L’Institut Horlogerie Cartier (IHC) vient de désigner les lauréats de l’édition du concours 2012 dont le thème était cette année, l’élaboration d’une animation côté cadran du mouvement. Le Premier Prix a été décerné le 5 mai dernier lors d’une cérémonie, à Stefan Kuhn qui s’est vu offrir un séjour d’une semaine à New York et une montre Cartier.



1er prix : meilleur travail absolu, Stefan Kuhn, Zeit Zentrum, Grenchen Copyright IHC
Afin de perpétuer l’art de la Haute Horlogerie, Cartier créait en 1993 l’Institut Horlogerie Cartier. Cette institution forme des apprentis dans des domaines aussi variés que l’horlogerie, le polissage et la micromécanique.

Parallèlement, l’IHC met à disposition des artisans confirmés un choix de formations permettant de parfaire leurs connaissances et de les mettre à jour. L’IHC vise également à valoriser les savoir-faire des apprentis horlogers en général, en proposant depuis plus de 15 ans un concours qui leur est dédié, leur permettant d’exprimer leurs talents techniques et artistiques.

Ce concours est ouvert à tous les élèves de 3e année des Ecoles d'Horlogerie et Centres d'apprentissage de l'industrie horlogère en Suisse, ainsi qu’aux élèves de Lange Uhren GmbH et ceux qui font leur apprentissage dans des ateliers privés.

Le thème retenu pour l’édition 2012 était l’élaboration d’une animation côté cadran du mouvement 6.497, en utilisant le système de mise à l’heure existant. Six écoles d'horlogerie, huit centres d'apprentissage de l'industrie horlogère ainsi qu’un atelier privé ont répondu favorablement à l’invitation et 83 travaux ont été pris en considération par le jury.

Jury
Un groupe de cinq experts neutres et externes à l’Institut, appartenant au monde horloger et des arts suisse a été désigné comme jury : Estelle Fallet, présidente du Jury, conservateur en chef du Musée d’Art et d’Histoire Genève ; André Evrard, Artiste peintre, Colombier ; Jean-Marc Figols, maître d’apprentissage, Patek Philippe S.A., Plan Les Ouates ; Giulio Papi, directeur technique, Audemars Piguet (Renaud & Papi) SA, Le Locle ; et enfin, Yves Piller, horloger pendulier, Neuchâtel

Huit prix ont été décernés selon les critères suivants : originalité de la création (15 points) ; qualité de l’exécution (15 points) ; fonctionnalité du système (15 points) ; propreté du mouvement (5 points) pour un total de 50 points.

« Le thème du concours a aiguisé la créativité des jeunes apprentis horlogers. Le travail exécuté est remarquable, tant par la qualité technique que par l’originalité et l’esthétisme » assurent les organisateurs de l’épreuve dans un récent communiqué.

Lauréats

1er prix absolu : Stefan Kuhn, Zeit Zentrum, Grenchen, se voit offrir un séjour d’une semaine à New York
2e prix : Mario Dunst, IWC International Watch Co., Schaffhausen
3e prix : Lionel Moerch, Ecole Technique de la Vallée de Joux, Le Sentier
4e prix : Florian Nadalin, Ulysse Nardin SA, Le Locle
5e prix : Diana Baccini, Ecole Technique de la Vallée de Joux, Le Sentier
6e prix : Tristan Staehli, Manufacture Cartier, La Chaux-de-Fonds
7e prix : Lenny Hohberg, Zeit Zentrum, Grenchen

Prix à l’originalité : Samuel Schmid, Zeit Zentrum, Grenchen

Chaque lauréat susmentionné s'est vu offrir une montre et un livre Cartier lors de la remise des prix qui a eu lieu le samedi 5 mai 2012 au théâtre de L’heure bleue à La Chaux-de-Fonds.

Règlement du Concours

- Le Concours IHC est ouvert aux jeunes apprentis avec une limite d’âge fixée à 25 ans durant l’année du déroulement du concours. Les cas particuliers seront examinés lors de la séance préparatoire précédant le concours.

- La durée des travaux est de 32 heures réparties sur 2 semaines.

- L’encombrement du mouvement ne doit en aucun cas dépasser un diamètre de 60,00mm. La tige de remontoir n’est pas incluse dans ces dimensions.

- La hauteur maximale totale du mouvement et des travaux ne doit pas dépasser 30,00mm.

- Le choix des matériaux pour la réalisation du système est libre.

- Il est possible de travailler sur les deux côtés du mouvement (ponts et platine).

- Le mouvement doit fonctionner avant et après avoir effectué la fonction de remise à l’heure.

- Le décor du système peut-être mat, poli, peint ou avoir subi un traitement thermique manuel (pas de galvanoplastie). Les techniques habituelles du métier d’horloger sont à favoriser.

- Les participants ont la possibilité d’utiliser une perceuse et un tour uniquement pour le tournage, le perlage et le perçage.

- L’utilisation du tour pour le fraisage, d’une fraiseuse ou d’une machine à pointer est strictement interdit.

- Pour la réalisation du système aux niveaux esthétique et fonctionnel seuls les composants horlogers propres au mouvement 6497-1 sont autorisés. Tout autre composant devra être réalisé par le participant.

- Les candidats livreront un journal de travail qui décrit les opérations effectuées, selon le modèle remis avec le mouvement du concours. Ce document sera signé par le candidat et par son maître d’apprentissage.

- Le nettoyage et le remontage du mouvement ne sont pas compris dans les 32 heures de travail.

- L’IHC mettra à disposition un mouvement par élève, numéroté individuellement sur le bord de la platine. Ce numéro garantit l’anonymat de chaque participant.

- Les travaux du Concours 2012 comme ceux des concours précédents, restent la propriété de l’IHC.

Montres-de-luxe.com | Publié le 21 Mai 2012 | Lu 2970 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos