Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Chopard LUC Perpetual Chrono : temps longs, temps courts !


Cette année, la manufacture Chopard présente une montre exceptionnelle à plusieurs titres… Son calibre « maison » tout d’abord, l’inédit L.U.C 03.10-L, un chronographe « flyback » à remontage manuel et un quantième perpétuel. Autre point à souligner : ce garde-temps très haut de gamme est réalisé en or rose ou gris « Fairmined », équitable si vous préférez. Enfin, cette montre ne sera éditée qu’en deux séries limitées de 20 exemplaires.



Le boîtier de 45 mm de la L.U.C Perpetual Chrono est entièrement façonné dans un or équitable provenant de coopératives minières certifiées « Fairmined » de Colombie, du Pérou et de Bolivie. A noter que le modèle en or gris est le première en or gris « Fairmined » créée par la marque. Rappelons que Chopard est le premier horloger-joaillier à s'être engagé auprès de communautés minières afin de leur permettre d'obtenir la certification Fairmined.
 
Plus concrètement, cela signifie qu’elle participe à la formation, au bien-être social et à la protection de l'environnement. Cette certification assure aussi que l'or est extrait de manière responsable dans des exploitations artisanales, que les mineurs et l'environnement sont correctement traités et que les acheteurs versent une prime, en plus du prix fixé pour l'or, à réinvestir dans des projets communautaires.
 
Le cadran de cette pièce est recouvert de ruthénium gris. Il est parcouru d'un motif guilloché à la main qui diffuse son jeu de lumière depuis le double guichet de la grande date. Dommage cependant que les designers aient opté pour des index « chiffres romains » qui viennent alourdir un cadran déjà bien chargé !  
 
Le calibre L.U.C 03.10-L est réalisé en maillechort. Plus dur que le laiton, il offre une plus grande résistance à l’oxydation et se patine naturellement. Toute erreur lors de l’exécution des côtes de Genève, perlages, satinages et polissages omniprésents sur le mouvement ne se rattrape pas. Ce mouvement entièrement conçu et fabriqué dans les ateliers de « haute-ho » de Chopard, s'articule autour d'une roue à colonnes qui commande les opérations, dont celle de retour en vol.

Le système de remise à zéro des compteurs et de la trotteuse centrale est effectuée par des marteaux à contact progressif, une garantie de précision. Le déclenchement est doux et ferme à la fois grâce à un embrayage vertical des éléments de chronométrage. C'est cette base qui a été choisie pour accueillir le quantième perpétuel de la L.U.C Perpetual Chrono.
 
Rappelons que le chronographe à quantième perpétuel est une complication particulièrement intéressante ! En effet, elle allie deux temporalités : celle de l'échelle longue d'un calendrier qui donnera ses indications précises pendant des siècles et celle, plus courte, du temps chronométré.
 
Ce calendrier se reconnaît à sa grande date à double guichet, avec jour, mois et la nature de l'année, courante ou bissextile. Le tout, complété d’une indication jour/nuit et d’une représentation des phases de lune orbitale. Ce système spécial garantit une lecture graphique et précise de l'âge de la lune, qui ne dévie que d'un jour tous les 122 ans.
 
A noter que la configuration d'origine de ce calendrier utilise les mêmes espaces que le chronographe : tous deux comportent des indications situées à 3 et 9 heures. L'architecture du quantième perpétuel a donc été adaptée afin de décaler année et indicateur jour/nuit de quelques millimètres. Cet aménagement détermine l'esthétique spécifique du cadran et de ses compteurs.
 
La L.U.C Perpetual Chrono bénéficie d'une double certification. La précision de la marche de son calibre L.U.C 03.10-L a été certifiée par le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres, le COSC. En parallèle, chacune de ces montres en or « Fairmined », leurs mouvements, leurs boîtes, ont été soumis avec succès aux critères d'évaluation du Poinçon de Genève. Précédemment attribué au calibre, le Poinçon de Genève met aujourd'hui la montre à l’épreuve dans son intégralité.
 
Enfin, le bracelet en alligator cousu main à larges écailles est doublé d’alligator à petites écailles qui se ferme par une boucle ardillon en or.

Spécificités techniques

Boîtier 45 mm or « Fairmined » 18 ct
Epaisseur : 15.06 mm
Couronne en or avec logo L.U.C : 8.50 mm
Carrure satinée verticalement
Lunette et fond polis
Fond ouvert avec glace saphir antireflet
 
Etanchéité : 30 mètres
 
Mouvement à remontage manuel : L.U.C 03.10-L
Diamètre total : 33 mm
Epaisseur : 8.32 mm
42 rubis
Fréquence 28'800 A/h (4 Hz)
Platine et ponts en maillechort
Ponts décor Côtes de Genève
Certifié « Chronomètre » (COSC) et Poinçon de Genève
 
Réserve de marche : 60 heures
 
Cadran en or couleur ruthénium satiné soleil et guilloché main, rayons centrés sur le quantième - Rehaut argenté azuré – décalques rouges et noires
Index chiffres romains rhodiés
Aiguilles dauphines rhodiées pour les heures, les minutes, la petite seconde, les quantièmes jours et mois
Trotteuse bâton au centre, rhodiée avec bout rouge
Chemin de fer
 
Bracelet en alligator double face, teint par des pigments végétaux (certifié CITES) et cousu main, le tout sur boucle ardillon en or. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Avril 2016 | Lu 1265 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos