Citizen "Caliber 0100" : un design ultra épuré pour une précision d'une seconde par an


Un an et demi après avoir dévoilé à Tokyo ce nouveau calibre Eco-Drive, le Caliber 0100 précis à la seconde près sur une année, l’horloger japonais vient de dévoiler une édition spéciale et limitée de 100 pièces en or blanc du premier garde-temps (37,5 mm) équipé de cette nouvelle technologie horlogère. Compter 15.000 euros.



Depuis trois ans, Citizen (véritable manufacture ; une vingtaine d’usines au Japon) se repositionne sur le marché français afin de retrouver la place qu’elle n’aurait jamais dû quitter dans le segment des montres de qualité aux tarifs relativement accessibles à la plupart des portefeuilles. Mais ce positionnement d’entrée de gamme ne doit pas faire oublier que Citizen produit des montres de très haute qualité « à la japonaise » depuis dix décennies déjà !
 
A ce sujet, Citizen a présenté au printemps 2018 à Tokyo, dans le très chic et très bohème quartier d’Omote Sando, une montre de poche à quartz prototype tout à fait exceptionnelle ! Il s’agissait de la Citizen Calibre 0100 Eco-Drive qui affichait une précision record de plus ou moins 0,0027 seconde par jour, soit plus ou moins une seconde… par an !  

Ce mouvement d’exception, n’ayons pas peur des mots, a donc été présenté dans une montre de poche « trois aiguilles » dotée d’un boitier en saphir ; cette dernière fait fort logiquement écho à la première montre de poche présentée il y a cent ans par l’horloger nippon.
 
Aujourd’hui, ce prototype donne lieu à une édition limitée à 100 exemplaires en or blanc (37,5 mm) d’une montre de poignet « trois aiguilles » équipée d’un même calibre. Dans la pratique, ce calibre se recharge par son cadran qui emmagasine l’énergie solaire (c’est le propre d’Eco-Drive). Citizen annonce six mois de réserve de marche dans l’obscurité la plus complète (huit mois en économie d’énergie) ! Jusque-là, rien de trop extraordinaire.

En revanche, il convient de préciser que ce calibre quartz bat à la prodigieuse fréquence de 8.4 Mhz, plus précisément, 8,388,608 alternances par seconde ! Ce qui le rend plus de 250 fois plus précis qu’un quartz standard actuellement disponible sur le marché…
 
De plus, « Caliber 0100 » conserve sa précision ultime en surveillant en continu les oscillations de fréquence et les variations de température et en s’y adaptant une fois par minute. La température de fonctionnement optimale étant comprise entre 5 °C et 40 °C, ce qui est considéré comme la plage de température la plus courante dans la plupart des régions du monde.
 
L’autre point important qui rend ce calibre unique est la manière dont est usinée la plaquette de cristal de quartz qui servira à fabriquer le résonateur. Sans entrer trop dans la technique, cette dernière est découpée dans un gros morceau de quartz synthétique, ce qui permet de lui donner une forme différente et surtout, un angle de coupe différent.

C’est cette forme spécifique de type AT -différente de la forme « en fourche » habituelle- et son angle bien particulier qui lui offrent une meilleure résistance aux variations de températures et à la gravité (deux "faiblesses" du quartz en matière de précision) et des vibrations réduites ce qui in fine, augmente considérablement sa précision.
 
Parmi les caractéristiques les plus impressionnantes figure le parfait alignement de l’aiguille des secondes avec les indices quand l’œil est placé au-dessus du cadran. Chaque mouvement de l’aiguille devient l’expression physique d’une « seconde sous sa forme la plus pure » grâce à l’adoption du procédé LIGA (une technologie de fabrication de microstructures à rapport de forme élevé) pour chaque composant.

Généralement, les roues dentées et les ressorts sont découpés et pressés dans des machines, mais le procédé LIGA permet de manufacturer les composants plus complexes. Les composants spéciaux fabriqués en associant des ressorts et des roues dentées créés sur-mesure grâce à ce procédé préviennent la moindre incohérence de l’engrenage pour contrôler les mouvements des aiguilles et permettre leur parfait alignement avec les indices.
 
Le boîtier et la couronne sont en or blanc avec un motif quartz suggérant la très haute précision de ce modèle. Le « Caliber 0100 » est fabriqué dans un matériau plaqué de ruthénium noir résistant à la décoloration et à la corrosion, avec une finition rayée unique visible au dos de la montre à travers le verre saphir.
 
La pointe de l’aiguille des secondes et le bord du cadran ivoire subliment le parfait alignement entre le mouvement de l’aiguille et les index. Un numéro de série individuel est gravé au dos de la montre pour indiquer le nombre limité à 100 exemplaires sur le marché mondial.

Montres-de-luxe.com | Publié le 10 Janvier 2020 | Lu 5080 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos