Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Coupe de l'America : Ulysse Nardin partenaire d'Artemis Racing


Le prestigieux horloger suisse Ulysse Nardin (groupe Kering) rejoint l’équipe d’Artemis Racing, le défi suédois pour la 35ème Coupe de l’America, en tant que partenaire officiel. En juin 2017, les Bermudes accueilleront la 35e édition. Artemis Racing défendra le titre pour le ramener en Europe et l'offrir pour la première fois à la Suède.



On ne peut rêver meilleure association que celle de la voile de haut niveau et de l’horlogerie. Epreuve emblématique associant des bateaux exceptionnels à des lieux chargés d’histoire nautique, objet d’inspiration, la voile de haut niveau est surtout synonyme d’excellence, d’innovation, de précision, de technologie et d’esprit d’équipe.
 
Comme le souligne Patrik Hoffmann, PDG d’Ulysse Nardin : « ce partenariat repose sur l'histoire nautique d'Ulysse Nardin, doublée du savoir-faire novateur et technologique qui fait la force des deux entreprises. Lorsque j'ai rencontré les ingénieurs, techniciens et artisans Artemis à la base à San Francisco, j'ai vite compris que la passion et l'esprit d'innovation étaient les moteurs de cette équipe hors pair ».
 
De son côté, Iain Percy, team manager et skipper d'Artemis Racing ajoute : « Si la Coupe de l'America est synonyme de style, de technologie, de design et de prestige, les nouveaux catamarans à mât-aile et foils requièrent bien plus de compétences en design, en ingénierie et en navigation qu'auparavant. Le présent et l'avenir de notre sport reposent sur une réflexion novatrice, passant par le développement de nouveaux matériaux et repoussant les limites de notre savoir-faire dans les domaines du design nautique et de la compétition. Avec Ulysse Nardin, nous sommes heureux d'avoir trouvé un partenaire qui partage nos valeurs, notre passion du travail en équipe, notre désir d'innovation et notre ambition de nous imposer dans nos domaines respectifs. Nous sommes ravis de pouvoir vivre cette aventure ensemble, durant les trois années à venir et même au-delà ».

La coupe de l’America en quelques mots

C'est à bord de la goélette « America » que les membres de l'équipe du New York Yacht Club (NYYC), portant les couleurs des États-Unis, en août 1851, lors de la Coupe des Cent Souverains organisée par le Royal Yacht Squadron, ont disputé la course autour de l'île anglaise de Wight.
 
Alors que la goélette approche du Royal Yacht Squadron, prête à remporter le trophée, la Reine Victoria demande qui est le second. Et l'un de ses officiers de répondre : « Votre Majesté, il n'y a pas de second ». Aujourd'hui encore, cette réponse continue de traduire l'esprit de la Coupe de l'America, soit une singulière poursuite de l'excellence.
 
Après la victoire des États-Unis sur les Anglais, le trophée prit, à juste titre, le nom de « Coupe de l'America », en hommage au navire vainqueur, ce qui fit l'objet d'un acte de donation au NYYC. L'acte de donation définit la Coupe comme une compétition perpétuelle et, durant plus d'un siècle, les États-Unis prouvèrent leurs compétences nautiques, régnant sur la course avec le plus grand nombre de victoires enregistrées tout au long de l'histoire de ce sport.
 
La Coupe de l'America est la plus ancienne compétition de sport international, devant les jeux Olympiques d'Athènes en 1896, et reste à ce jour l'une des plus importantes compétitions de voile de tous les temps. Forgée dans un esprit d'innovation, elle incarne la lutte pour la réalisation de défis sensationnels et, pour les vainqueurs, l'apogée absolu de leur carrière de marins.
 
Des puristes d'aujourd'hui tels que Iain Percy, team manager et skipper d'Artemis Racing aux anciens magnats de l'ère industrielle comme Harold S. Vanderbilt, la Coupe de l'America séduit tous ceux qui sont non seulement passionnés par la pratique de la voile mais aussi animés par une incroyable rage de vaincre. Ce désir de remporter la première place ne concerne pas que les navigateurs ; il envahit également tous ceux qui rendent la victoire possible.
 
Pour gagner la Coupe de l'America, il faut trouver la parfaite équation entre design, ingénierie et compétences nautiques. Sans oublier, aujourd'hui plus que jamais, la passion de l'ingéniosité, du jeu et des équipements. La demande a évolué avec le développement d'une technologie de pointe. Depuis la création de la Coupe de l'America, seuls quatre pays ont remporté le trophée (les États-Unis, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et la Suisse) et la compétition ne s'est pas disputée sur plus de huit sites. 

Montres-de-luxe.com | Publié le 23 Mars 2015 | Lu 613 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances | Test de mise en place OMEGA