Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Dinh Van et ses menottes : attache moi!


Il existe quelques bijoux qui symbolisent parfaitement l’amour… Notamment chez Cartier avec ses collections Love ou Trinity. Mais le joaillier parisien n’a pas le monopole de ce sentiment si noble. Dinh Van propose également l’une des créations le plus allégoriques avec ses fameuses Menottes qui représentent idéalement le lien entre deux êtres !



D’une manière générale, en joaillerie, on s’arrange pour cacher le fermoir d’un bijou. Lorsqu’il a créé ses Menottes, Jean Dinh Van prit ce concept à contre-pied : en effet, le créateur choisit au contraire, de placer le fermoir en évidence et d'en faire l'essence de sa création.
 
C’est ainsi que naissaient les fameuses Menottes, inspirées à l'origine d’un système d’attache de porte-clef… Un fermoir visible, mis au centre même du bijou qui s’est imposé au fil du temps, comme l’un des plus grands succès de la marque ! En l’occurrence, le terme d’« icône » (souvent employé à tort et à travers) n’est absolument pas usurpé…

Depuis que les Menottes de Dinh Van existent, leur enlacement -au sens propre du terme puisque c’est ainsi qu’elles se lient, qu’elle s’attachent, qu’elles s’unissent- symbolise l’union entre deux êtres qui s’aiment avec en plus, une petite touche coquine –voire même un peu SM- puisqu’on sait que certains aiment à utiliser les menottes dans des situations, disons, plus intimes…  

Bracelet sur liens ou en métal précieux, bagues, boucles d'oreilles ou colliers, les Menottes ont été déclinées dans de nombreuses variantes avec même des diamants pour les versions les plus luxueuses ; ce bijou transgénérationnel et totalement mixte reste, en argent, un luxe tout à fait accessible à la plupart des bourses, qui n’obérera pas votre budget vacances…

​Précisons par ailleurs que Dinh Van reste l’un des seuls grands joailliers (avec Tiffany) à proposer de l’argent ou du titane au sein de son catalogue, ce qui permet de s’offrir des produits haut de gamme à des prix tout de même plus accessibles.
 
A l’origine la marque Dinh Van fut créée par Jean Dinh Van, un franco-vietnamien né en 1927 formé aux Arts Décoratifs et qui a travaillé comme artisan joaillier pendant une dizaine d’années chez Cartier.

On lui doit la fameuse maille allongée que l’on retrouvera d’ailleurs plus tard, au sein de ses propres collections, dans une version légèrement différente. Il ouvrira son propre atelier à Paris en 1965.
 
L’homme fut considéré, et à raison d’ailleurs, comme l’un des joailliers français les plus créatifs des années 1960. Pour l’anecdote, il fut le premier à commercialiser en 1967, ses créations au Drugstore Publicis, une distribution alternative et « révolutionnaire » pour l’époque. D'ailleurs, on y trouve ses produits, encore aujourd’hui.
 
Dans les années 70, on lui doit les fameux modèles Menottes et Rasoir qui deviendront des best-sellers ! Leur succès, bien mérité, ne s’est d’ailleurs jamais démenti. C’est lui aussi qui exposera les premières Swatch dans son magasin parisien de la rue de la Paix en 1984, c’est dire son côté visionnaire !
 
Il a par ailleurs collaboré avec Pierre Cardin, Paco Rabanne, César, etc. Jean Dinh Van a vendu son affaire en 1998 pour se consacrer à ses passions.

Montres-de-luxe.com | Publié le 15 Octobre 2020 | Lu 1300 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances