Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Emile Chouriet : partenaire du projet "Ice Stupa"


Face à la pénurie d’eau au Ladakh, la marque horlogère genevoise Emile Chouriet vient en aide au projet Ice Stupa lancé en 2016, fruit d’une collaboration entre l’Université de HIAL dans la région du Ladakh et la Academia Engiadinia à Samedan en Suisse.



Emile Chouriet, marque de montres de luxe d’entrée de gamme disponible chez Bucherer à Paris, est implantée à Genève avec la majestueuse chaîne des Alpes en toile de fond.

Comme bien d’autres, elle soutient des initiatives et des projets dont le but est de préserver le patrimoine naturel ainsi que sensibiliser le grand public aux impacts directs et mesurables du changement climatique sur les écosystèmes de Suisse et du monde entier.
 
Dans cet esprit, l’horloger vient en aide à un projet innovant dont l’impact sur les régions des glaciers et les populations qui y vivent s’annonce aussi immédiat que mesurable. Lancé en 2016, le projet Ice Stupa est le fruit d’une collaboration entre l’Université de HIAL dans la région du Ladakh, en Inde, et la Academia Engiadinia à Samedan, en Suisse, par l’intermédiaire de l’association suisse Glaciers Alive.
 
Conçu au départ par l’ingénieur indien Sonam Wangchuk afin de conserver l’eau issue des glaciers pour en faire profiter les villages et populations de l’Himalaya, le stupa de glace est une sorte de pyramide de glace créée artificiellement qui permet de recueillir les eaux provenant de la fonte des glaciers. Cette eau est ainsi stockée jusqu’à l’été, où elle est utilisée pour arroser les cultures.
 
Côté helvète, le projet est mené par le Professeur Felix Keller, soutenu par une équipe de glaciologues de Suisse et du Ladakh. Ensemble, ils ont mis au point différents systèmes permettant d’améliorer l’efficacité et la performance des stupas de glace himalayens en expérimentant la méthode dans les Alpes suisses.
 
Afin de faire part de ces récents développements à leurs homologues himalayens, le Professeur Keller et son équipe ont invité deux étudiants du Ladakh afin de les former à ce nouveau système de recueil de l’eau et à la technique de glaciation artificielle. Emile Chouriet, principal soutien du projet, a financé tous les frais de voyage et d’hébergement en Suisse de ces deux étudiants venus du Ladakh au cours de l’hiver 2022.
 
Le stupa de glace suisse a été implanté sur le glacier Morteratsch, plus spécifiquement au sein de la station de ski Diavolezza. Là, les étudiants du Ladakh ont pu tester les nouvelles méthodes et les
améliorations apportées aux inventions. Ils ont également sensibilisé les touristes et les habitants de la région aux impacts environnementaux directement issus du changement climatique. Ils ont pu démontrer qu’il est possible de les atténuer grâce à l’innovation et à la collaboration internationale.

Montres-de-luxe.com | Publié le 11 Avril 2022 | Lu 1053 fois