F.P. JOURNE


F.P. Journe Centigraphe Sport et Octo Sport 2018 : le jaune à l'honneur

F.P. Journe vient de dévoiler deux nouveautés dans sa collection lineSport. D’une part, la Centigraphe Sport et d’autre part l’Octa Sport. Deux pièces d’exception qui arborent un splendide cadran jaune vif sur un boitier en titane de grade 5 gris anthracite de 44 mm. Ces garde-temps embarquent par ailleurs un calibre mécanique « in house » de haute horlogerie en alliage d’aluminium qui, associé au titane, permet à ces montres d’être d’une légèreté exceptionnelle (75 grammes) !


On ne présente plus les montres de ville de chez François-Paul Journe. Elles se sont imposées sur le marché comme des véritables classiques de l’horlogerie. Mais les collections de l’horloger d’origine française ne se cantonnent pas à ces garde-temps extrêmement recherchés. La marque produit également des pièces plus « sportives » comme ses fameuses Elegante by FP Journe ou encore, comme ses Centigraphe Sport et Octa Sport.
 
La collection lineSport est relativement récente chez Journe. Elle date en effet, de 2012. Elle fut inspirée à l’époque par un grand collectionneur, admirateur de montres F.P. Journe, qui s’était engagé dans la compétition de marathon et triathlon et désirait une montre sport légère, mais avec un mouvement de haute horlogerie authentique. C’est ainsi que naquit cette première édition de Centrigraphe Sport.

Pour la petite histoire, le tout premier numéro de cette gamme, le 001, fut offert à une association caritative qui le revendit aux enchères pour récupérer des fonds pour venir en aide aux Japonais après le désastreux tsunami de Fukushima. Monsieur a toujours été un grand amateur du Japon.
 
Cette année, F.P. Journe présente donc deux nouveautés dans cette collection lineSport. Des diamètres inédits de 44 mm (vs 42 mm pour les versions précédentes), des cadrans jaunes (très proche du jaune du fameux constructeur de bolides italiens), une grande date plus grande (pour l’Octa), des nouveaux chiffres gravés et des lunettes en céramique noire (une première chez FPJ) qui rendent ces pièces hautement désirables et très sportives.
 
Pour le reste, on retrouve les caractéristiques techniques précédentes de ces deux modèles de 44 mm en titane mat de grade 5 gris anthracite, un matériau ultra-léger, résistant à la corrosion et anallergique qui convient idéalement à des montres de sport. Jugez-vous-même : ces montres pèsent 75 grammes ! C’est juste impressionnant de légèreté !

Afin d’atteindre cette légèreté hors-norme, la manufacture Journe a également travaillé sur le mouvement qui « abandonne » l’or, trop lourd, au profit d’un alliage d’aluminium, nettement plus léger. Pour ce faire, l’horloger français a effectué de longues recherches et développement pour trouver ce matériau ultra léger et résistant… Le Centigraphe Sport fut ainsi en 2012, le tout premier modèle à intégrer un mouvement « manuf’ » en alliage d’aluminium.
 
Rappelons que le Centigraphe Sport avec remontage manuel affiche les temps écoulés du 100ème de seconde à 10 minutes, visibles sur trois cadrans différents. Le chronographe est mis en marche, stoppé et remis à zéro par une bascule située à 2h sur la carrure, au lieu des boutons classiques de chaque côté de la couronne. Cette solution technique, très ergonomique, est brevetée.
 
Un deuxième brevet concerne la configuration du mécanisme qui sert à isoler la fonction chronographe du mouvement. Ce qui fait que le chrono n’a aucun effet sur l’amplitude du balancier. Les aiguilles du compteur de 100ème, 20 secondes, ainsi que celui de 10 minutes sont entraînés par deux trains de rouage différents, eux-mêmes entraînés par le centre du ressort moteur (Breveté).

Un autre rouage séparé, aussi mené par l’arbre du barillet, entraîne l’aiguille de 10 minutes.
De son côté, l’Octa Sport affiche les heures diurnes et nocturnes ainsi qu’une date encore plus grande (4.7x2.6 mm) pour une lisibilité optimale. Son mouvement à remontage automatique assuré par un rotor en titane avec un segment en tungstène qui optimise tous les mouvements du poignet. Sa réserve de marche, exceptionnelle, s’élève à 160 h !
 
Parrain du Centigraphe Souverain, Jean Todt demeure l’initiateur de l’engagement de F.P. Journe auprès de l’ICM, l’Institut du cerveau et de la moelle épinière qui effectue des recherches pour combattre les maladies dégénératives. De fait, en achetant un Centigraphe F.P. Journe, vous contribuerez vous aussi à faire avancer les recherches médicales.
 
Pour ce faire, François-Paul Journe s’est engagé aux côtés du Professeur Gérard Saillant, Luc Besson, Michelle Yeoh, Jean Reno, Jean Todt et Michael Schumacher, entre autres, en reversant 30% du profit de la vente de chaque Centigraphe à l’ICM, et cela sans limitation de temps (www.icm-institute.org).
 
Rappelons que ces deux pièces sont aussi disponibles en platine ou en or rouge avec des finitions martelés.
 
Le Centigraphe Sport et l’Octa Sport sont disponibles dans les Boutiques F.P.Journe à : Paris, Genève, New York, Tokyo, Hong Kong, Los Angeles, Miami, Beyrouth et Kiev.


Montres-de-luxe.com | Publié le 29 Octobre 2018 | Lu 917 fois